Changer d'édition

Biden ne croisera pas Trump le 20 janvier
International 08.01.2021

Biden ne croisera pas Trump le 20 janvier

Autres temps, autres mœurs, autre classe: en 2017 Barack Obama n'avait pas hésité à saluer le président élu lors de sa prestation de serment

Biden ne croisera pas Trump le 20 janvier

Autres temps, autres mœurs, autre classe: en 2017 Barack Obama n'avait pas hésité à saluer le président élu lors de sa prestation de serment
Photo : AFP
International 08.01.2021

Biden ne croisera pas Trump le 20 janvier

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi, d'un tweet laconique, qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'investiture de son successeur démocrate

Décidément, jusqu'au bout, le président Donald Trump entend semer le trouble. Après avoir attisé les braises du soulèvement contre le Congrès, jeudi, puis appelé tardivement au calme, le voilà qui relance la polémique. Cette fois en tweetant qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d'investiture de Joe Biden, son adversaire démocrate officiellement désigné vainqueur de l'élection présidentielle.

«A tous ceux qui ont demandé, je n'assisterai pas à la cérémonie d'investiture le 20 janvier», a-t-il ainsi écrit. Donald Trump deviendra ainsi le premier président à refuser d'assister à la prestation de serment de son successeur depuis Andrew Johnson, en 1869.

Joe Biden et Kamala Harris prêteront serment le 20 janvier à midi, respectivement comme président et vice-président des Etats-Unis. Cette cérémonie très attendue se déroule traditionnellement sur les marches du Congrès, devant les pelouses du National Mall. Tous les quatre ans, des centaines de milliers de spectateurs se pressent dans la capitale fédérale américaine pour y assister mais l'accès sera cette année limité en raison de la pandémie de covid-19.


06.01.2021, USA, Washington: Ein Demonstrant schreit im Inneren des US-Kapitols, nachdem Anhänger von US-Präsident Donald Trump das Gebäude gestürmt hatten, in dem die Abgeordneten den Sieg des designierten Präsidenten Joe Biden bei der Wahl im November bestätigen sollten. Foto: Miguel Juarez Lugo/Zuma Press/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les Démocrates du Luxembourg «sous le choc»
Représentante du parti de Joe Biden au Grand-Duché, Natalie Bachiri a vécu l'attaque du Capitole par les partisans de Trump comme "un acte de terrorisme intérieur". Et la démocrate craint que d'autres coups d'éclat ne viennent marquer encore la fin de mandat du président des Etats-Unis.

En janvier 2017, elle avait provoqué la première passe d'armes de sa présidence entre Donald Trump et les médias. Le nouveau président s'était indigné que les médias aient souligné que la foule était indiscutablement moins imposante que celle qui avait assisté à l'investiture de Barack Obama, en 2009.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Biden signe 17 décrets pour gommer l'ère Trump
Le démocrate, devenu mercredi le 46e président des Etats-Unis sur un appel à «l'unité», a immédiatement pris une série de décisions marquant une nette rupture avec le mandat de son prédécesseur, qui aura déchiré les Américains et bousculé le monde.
US President Joe Biden prepares before he addresses the nation at the "Celebrating America" event at the Lincoln Memorial after his inauguration as the 46th President of the United States in Washington, DC, January 20, 2021. (Photo by JOSHUA ROBERTS / POOL / AFP)
Trump veut «trouver» 11.780 bulletins à son nom
La diffusion dimanche d'un enregistrement du président sortant, dans lequel le président sortant tente de rallier à sa cause le républicain en charge des élections dans l'Etat de Géorgie, a suscité une onde de choc à Washington, donnant le ton d'une semaine qui s'annonce explosive.
(FILES) In this file photo taken on December 8, 2020 US President Donald Trump arrives for the Operation Warp Speed Vaccine Summit in the Eisenhower Executive Office Building adjacent to the White House in Washington, DC. - The US Congress on January 1, 2021 dealt Donald Trump a humiliating blow, voting in his final weeks in office to override his veto of a sweeping defense bill -- the first time lawmakers have done so during his presidency. 
With more than 80 of the 100 senators voting to override, well more than the two-thirds required, the Republican-controlled Senate approved the $740.5 billion National Defense Authorization Act to fund the military for fiscal 2021. (Photo by SAUL LOEB / AFP)
Trump accepte à reculons la transition avec Biden
Il n'a jamais été aussi près d'admettre sa défaite: le président américain sortant a finalement donné lundi soir son feu vert au processus de transfert du pouvoir à son successeur démocrate, qui avait commencé, sans l'attendre, à dessiner son gouvernement.
(FILES) In this file photo taken on November 13, 2020 US President Donald Trump looks on after delivering an update on "Operation Warp Speed" in the Rose Garden of the White House in Washington, DC. - President Donald Trump came his closest yet to admitting election defeat on November 23, 2020 after the government agency meant to ease Joe Biden's transition into the White House said it was finally lifting its unprecedented block on assistance. (Photo by MANDEL NGAN / AFP)
Biden dénonce «l'incroyable irresponsabilité» de Trump
Le président américain élu, dont la victoire a été confortée jeudi par un recomptage des bulletins dans l'Etat-clé de Géorgie, pointe du doigt le comportement de son ancien adversaire, qui refuse toujours d'accepter sa défaite lors de l'élection du 3 novembre.
President-elect Joe Biden delivers remarks following a meeting with the Governors and Covid team on November 19, 2020 in Wilmington, Delaware. - US President-elect Joe Biden said today he would not order a nationwide shutdown to fight the Covid-19 pandemic despite a surge in cases. (Photo by JIM WATSON / AFP)