Belgique

La Confrérie de l'omelette géante marche sur des oeufs

Le monument culinaire contient environ 10.000 oeufs.
Le monument culinaire contient environ 10.000 oeufs.
AFP

Pas d'omelette sans casser d'oeufs... totalement sains. A Malmedy (est de la Belgique), les organisateurs de la traditionnelle omelette géante du 15 août ont multiplié les contrôles en plein scandale sanitaire des oeufs contaminés en Europe.

"Je n'ai pas eu de mal à trouver des oeufs mais la semaine a été très mouvementée", a confié vendredi à l'AFP Bénédicte Mathy, la présidente de la Confrérie de l'omelette géante de Malmedy, qui organise depuis plus de vingt ans ce rendez-vous.

Le monument culinaire contient environ 10.000 oeufs. Un peu plus de 8.000 proviennent d'une ferme "à une quarantaine de kilomètres de chez nous, nous sommes sûrs de la qualité", a expliqué Mme Mathy, soulignant que les contrôles sanitaires y étaient effectués régulièrement.

Le reste est fourni par deux chaînes de supermarchés qui sponsorisent l'événement.

"Ils ne peuvent pas prendre de risque non plus. Les lots qui nous ont été attribués ont tout de suite été vérifiés" et comparés aux listes de lots suspects publiées par les autorités belges, a expliqué Mme Mathy.

"J'ai les certificats, il n'y a pas de problème", a martelé la présidente, qui commence à retrouver un peu de sérénité à trois jours de l'événement.

Reste à voir si le public ne sera pas effrayé par le scandale qui fait la Une de l'actualité. Malmedy attend plusieurs milliers de visiteurs. L'an passé, près de 7.000 personnes étaient venues manger gratuitement leur part d'omelette, une affluence record.

"Au niveau de la population des environs, elle nous soutient", a rapporté Bénédicte Mathy, qui se rappelle que la Confrérie avait lancé sa première omelette... en plein scandale du poulet à la dioxine.

"On ne peut pas se permettre d'organiser une fête comme ça sans prendre nos précautions et être sérieux", a-t-elle insisté.

L'omelette géante de Malmedy est une fête populaire et familiale, qui s'inspire d'une tradition lancée il y a plus de quarante ans par un petit village non loin de Toulouse (sud-ouest de la France) qui voulait créer une animation.

Il existe désormais sept Confréries de l'omelette géante dans le monde, créées au sein de communautés francophones: trois en France (dont une en Nouvelle-Calédonie), une au Canada, une en Lousiane aux Etats-Unis, et une en Argentine.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.