Changer d'édition

L'Europe rend hommage à Helmut Kohl, «un vrai Européen»
International 22 3 min. 01.07.2017 Cet article est archivé
Au Parlement de Strasbourg

L'Europe rend hommage à Helmut Kohl, «un vrai Européen»

International 22 3 min. 01.07.2017 Cet article est archivé
Au Parlement de Strasbourg

L'Europe rend hommage à Helmut Kohl, «un vrai Européen»

Une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement, un ancien souverain et plusieurs centaines de personnalités ont assisté ce samedi à l'hommage européen rendu à l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg.

(AFP) – Une vingtaine de chefs d'Etat et de gouvernement, un ancien souverain et plusieurs centaines de personnalités ont assisté ce samedi à l'hommage européen rendu dans l'hémicycle du Parlement européen à Strasbourg à l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl décédé le 16 juin à l'âge de 87 ans.

Le cercueil recouvert du drapeau européen et porté par huit militaires allemands a été installé sur un catafalque érigé au centre de l'hémicycle pour cette cérémonie sans précédent dans l'histoire de l'Union européenne.

Trois couronnes de fleurs ont été disposées devant le cercueil: l'une aux couleurs de la République fédérale d'Allemagne, l'autre au nom de l'Union européenne et la troisième, au nom de son épouse, porte l'inscription «In Liebe, deine Maike» (Avec Amour, Maike).

Juncker, le seul à l'avoir côtoyé et toujours en fonction

«Helmut Kohl était un vrai Européen et un ami. L'Europe lui doit beaucoup», a souligné avant la cérémonie le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le seul des dirigeants européens encore en fonction à l'avoir côtoyé.

Père de la réunification allemande, architecte de l'élargissement de l'Union européenne et héraut de l'amitié franco-allemande, Helmut Kohl est décédé le 16 juin à l'âge de 87 ans. Il a été chancelier pendant seize années, de 1982 à 1998, et son «héritage pour l'Europe est énorme», a insisté Jean-Claude Juncker. «Je prendrai la parole comme l'ami et non comme le dirigeant», a-t-il annoncé avant la cérémonie.

C'est la première fois dans son histoire que l'Union européenne organise un tel hommage. Il honore un des trois dirigeants faits «citoyens d'honneur de l'Europe», a souligné Jean-Claude Juncker, initiateur de cet hommage. Les deux autres sont les Français Jean Monet, décédé en 1979, et Jacques Delors, âgé de 91 ans. Beaucoup de dirigeants qui ont côtoyé Helmut Kohl, comme Jacques Delors, Valery Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et le président russe Mikhail Gorbatchev, n'ont pu se déplacer en raison de leur santé.

Dix-sept dirigeants de l'Union européenne étaient présents, dont la Première ministre britannique Theresa May. L'Espagne était représentée par son ancien souverain Juan Carlos et l'ancien chef du gouvernement Felipe Gonzalez, l'Italie par l'ancien président de la Commission européenne et ancien chef du gouvernement Romano Prodi, le Portugal par Jose Manuel Barroso, ancien président de la Commission et ancien Premier ministre.

Le président français Emmanuel Macron a voyagé avec l'ancien président Nicolas Sarkozy et l'a invité à prendre place sur la tribune à l'entrée du Parlement pour une photographie avec les présidents des trois institutions européennes qui accueillaient les invités.

Huit personnalités interviendront au cours de la cérémonie: le président du Parlement européen Antonio Tajani, le président du conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Puis, «à la demande de sa veuve», trois hommages seront rendus par l'ancien Premier ministre espagnol Felipe Gonzales, par l'ancien président américain Bill Clinton et par le Premier ministre russe Dmitri Medvedev.

Le président français Emmanuel Macron puis la chancelière allemande Angela Merkel, toute de noir vêtue, prononceront les deux dernières allocutions.


Sur le même sujet

Deuil national, messe à Saint-Sulpice et inhumation dans la stricte intimité: la France fait ses adieux ce lundi à Jacques Chirac auquel des milliers de personnes ont rendu hommage aux Invalides tout ce week-end.
Plus de 7.000 personnes sont venues rendre hommage à l'ancien président de la République française ce dimanche.
L'ex-chancelier Helmut Kohl, père de la réunification allemande, est mort vendredi à 87 ans, restera dans l'histoire mondiale comme le père de l'Allemagne réunifiée, l'imposant en quelques mois aux grandes puissances et la plaçant au cœur du projet européen.
(FILES) This file photo taken on December 09, 1989 shows West German Chancellor Helmut Kohl giving a press conference at the end of the two-day EEC Summit held in Strasbourg.  
Former German chancellor Helmut Kohl, a colossus of contemporary European history who was celebrated as the father of German reunification and an architect of European integration, died on June 16, 2017 at the age of 87, Bild daily reported. / AFP PHOTO / MICHEL FRISON
L'accord entre la Turquie et l'UE, qui a permis d'assécher le flux de passages clandestins vers l'Europe, «doit être respecté et il le sera», a affirmé le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans une interview samedi à un journal belge.
«Je constate qu'Erdogan et son gouvernement sont en train de "préculpabiliser" l'Europe pour l'échec des négociations d'adhésion»
L'existence de l'Union européenne n'est "pas menacée" par la décision britannique de la quitter, a assuré mercredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, dans son discours programme annuel sur l'état de l'Union.
European Commission President Jean-Claude Juncker addresses the European Parliament during a debate on The State of the European Union in Strasbourg, France, September 14, 2016.   REUTERS/Vincent Kessler