Changer d'édition

Le bilan s'alourdit encore en Afghanistan
International 3 min. 22.06.2022
Séisme

Le bilan s'alourdit encore en Afghanistan

Les autorités appellent à l'aide après les deux secousses ressenties coup sur coup. La première de magnitude 5,9, la seconde de magnitude 4,5.
Séisme

Le bilan s'alourdit encore en Afghanistan

Les autorités appellent à l'aide après les deux secousses ressenties coup sur coup. La première de magnitude 5,9, la seconde de magnitude 4,5.
Photo: AFP
International 3 min. 22.06.2022
Séisme

Le bilan s'alourdit encore en Afghanistan

Un séisme de magnitude 5,9 a frappé le sud-est du pays dans la nuit de mardi à mercredi. Le bilan est revu à la hausse avec pas moins de 930 morts et 600 blessés, selon les autorités afghanes qui continuent de craindre un bilan beaucoup plus élevé.

«Les gens creusent tombes après tombes». C'est en ces termes que le chef du service de l'Information et de la Culture de la province de Paktika, Mohammad Amin Huzaifa, a annoncé à la mi-journée le nouveau bilan. Désormais, le pays déplore plus de 1.000 morts «et ce chiffre augmente». Le puissant séisme qui a frappé une zone frontalière isolée du sud-est de l'Afghanistan, dans la nuit de mardi à mercredi, a également fait de très nombreux blessés.  

Si le nombre de victimes ne cesse de grimper, les autorités afghanes craignent que le bilan ne s'élève encore. De nombreuses personnes restent en effet piégées sous les décombres de leur maison démolie. 

Photo: AFP

«Nous appelons les agences d'aide à apporter une aide immédiate aux victimes du tremblement de terre afin d'éviter une catastrophe humanitaire», a twitté le porte-parole adjoint du gouvernement Bilal Karimi.

Pour l'heure, «au moins 255» personnes ont perdu la vie, a déclaré un porte-parole du gouvernement, Mohammad Naeem, sur Twitter. Le tremblement de terre survenu en Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi aurait également fait 500 blessés. 

Pour l'heure, «plus de 100 personnes ont été tuées dans le tremblement de terre»,  avant d'ajouter que «de nombreuses maisons ont été endommagées et les gens sont piégés à l'intérieur».

Magnitude 5,9  

Quelques heures auparavant, un appel à l'aide a été lancé. Une «aide immédiate aux victimes» afin d'éviter «une catastrophe humanitaire», alertait Bilal Karimi, un autre porte-parole du gouvernement. 

Le séisme, d'une magnitude 5,9, est survenu à une profondeur de 10 km vers 01h30 mercredi (BIEN 21H00 GMT), tout près de la frontière avec le Pakistan, selon l'Institut sismologique américain (USGS). Une deuxième secousse de magnitude 4,5 a frappé quasiment au même endroit à la même heure, selon l'USGS.

Selon Yaqub Manzor, un chef tribal de Paktika, de nombreux blessés provenaient du district de Giyan, dans la province, et ont été transportés à l'hôpital par des ambulances et aussi des hélicoptères.

«Les marchés locaux sont fermés et les gens se sont précipités (pour aider) dans les zones affectées», a-t-il déclaré à l'AFP par téléphone.

Des séismes fréquents

Des photos postées sur les réseaux sociaux montraient des maisons effondrées dans les rues d'un village. Des vidéos montraient aussi des habitants des zones touchées chargeant des blessés dans un hélicoptère.

Le séisme a été ressenti dans plusieurs provinces de la région, et aussi dans la capitale Kaboul, située à environ 200 km au nord de l'épicentre du tremblement de terre.

L'Afghanistan est fréquemment frappé par des séismes, en particulier dans la chaîne montagneuse de l'Hindu Kush qui se trouve à la jonction entre les plaques tectoniques eurasienne et indienne. Ces catastrophes peuvent être particulièrement ravageuses en raison de la faible résistance des maisons afghanes rurales.

En octobre 2015, un puissant séisme de magnitude 7,5 avait frappé la chaîne de l'Hindu Kush, à cheval sur l'Afghanistan et le Pakistan, faisant au total plus de 380 morts dans ces deux pays.

Depuis l'arrivée des talibans au pouvoir à Kaboul en août dernier, l'Afghanistan est plongé dans une grave crise financière et humanitaire, provoquée par le gel de milliards d'avoirs détenus à l'étranger et l'arrêt brutal de l'aide internationale qui portait le pays à bout de bras depuis 20 ans, et qui revient désormais au compte-gouttes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

S'inspirant de l'incident nucléaire de Fukushima, la centrale électrique lorraine est en exercice toute cette semaine. Occasion de mettre en action la Force d'action rapide nucléaire, spécialisée dans la gestion de ce type de scénario
Der Zugang zum Kernkraftwerk ist im Katastrophenszenario nur über den Wasserweg möglich.
Un puissant séisme de magnitude 7,5 a secoué lundi l'Asie du Sud, faisant au moins 215 morts au Pakistan et en Afghanistan, dont 12 écolières afghanes tuées dans une bousculade en fuyant leur école.
Au Pakistan, au moins 152 morts sont recensés, principalement dans le nord-ouest du pays.