Changer d'édition

Attentat d'Istanbul: cinq suspects inculpés en Bulgarie
International 19.11.2022
Leur rôle a été «logistique»

Attentat d'Istanbul: cinq suspects inculpés en Bulgarie

Des policiers escortent des suspects liés à l'attentat d'Istanbul dans un tribunal de Sofia, le 19 novembre 2022
Leur rôle a été «logistique»

Attentat d'Istanbul: cinq suspects inculpés en Bulgarie

Des policiers escortent des suspects liés à l'attentat d'Istanbul dans un tribunal de Sofia, le 19 novembre 2022
Photo: AFP
International 19.11.2022
Leur rôle a été «logistique»

Attentat d'Istanbul: cinq suspects inculpés en Bulgarie

Six personnes ont été tuées et 81 autres blessées dans l'explosion survenue dimanche dernier en plein coeur d'Istanbul.

(AFP) - Cinq suspects ont été mis en examen en Bulgarie après l'attentat perpétré le 13 novembre à Istanbul, attribué par les autorités aux combattants kurdes du PKK et à leurs alliés en Syrie, a annoncé samedi le parquet bulgare.


Attendees react during the funeral ceremony of Yusuf Meydan and his 9 year old daughter Ecrin Meydan, killed in the blast on Istanbul's Istiklal Street, at Adana Sakirpasa Airport on November 14, 2022. - Turkey on November 14, 2022, accused a Syrian woman of planting a bomb that killed six people in Istanbul, and blames the outlawed Kurdistan Workers' Party (PKK) of carrying out the attack. (Photo by Can EROK / AFP)
«Je n'ai même pas entendu la bombe exploser»
Détenteur d'une bourse d'artiste pendant six mois de la part de Cologne, sa ville d'adoption depuis 1985, Guy Helminger vit depuis début août dans le quartier de Beyoğlu à Istanbul. Pour le Luxemburger Wort, il témoigne sur cet attentat à la bombe.

«Cinq personnes ont été inculpées pour avoir aidé» un des auteurs présumés de l'attentat à fuir, a déclaré à l'AFP Siyka Mileva, porte-parole du procureur général de Sofia.

Pas encore de revendication pour l'attaque

Leur rôle a été «logistique», a-t-elle précisé, ajoutant que le parquet avait requis un placement en détention pour quatre d'entre elles.

Selon les chaînes de télévision locales, trois sont originaires de Moldavie et un autre d'un pays arabe, qui n'est pas précisé.

Six personnes ont été tuées et 81 autres blessées dans l'explosion survenue dimanche dernier en plein après-midi sur une artère piétonne, en plein coeur d'Istanbul.


People lay flowers at a makeshift memorial for the victims of November 13 explosion at the busy shopping street of Istiklal in Istanbul on November 14, 2022. - Turkey's interior minister accused the outlawed Kurdistan Workers' Party (PKK) on November 14, of responsibility for a bombing in a busy Istanbul street that killed six people and wounded scores, saying more than 20 people have been arrested. (Photo by Yasin AKGUL / AFP)
Ce que l'on sait de l'attentat à Istanbul
La jeune femme interpellée et accusée d'avoir posé la bombe qui a fait six morts dimanche à Istanbul est de nationalité syrienne et a reconnu les faits, a annoncé la police turque citée par des médias locaux.

L'attaque n'a pas été revendiquée à ce stade. Dix-sept personnes ont été écrouées en Turquie, parmi lesquelles une jeune femme de 23 ans accusée d'avoir déposé la bombe sur un banc de l'avenue d'Istiklal.

Interpellée dans un appartement de la banlieue d'Istanbul, Alham Albashir, présentée comme étant de nationalité syrienne, serait entrée clandestinement en Turquie en provenance du nord-est syrien, selon les autorités.

Elle a reconnu les faits lors de sa garde à vue, ont-elles affirmé. Selon l'agence de presse officielle Anadolu, citant le rapport de police, elle a déclaré avoir été pour la première fois en contact avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en 2017, par l'intermédiaire de son ex-petit ami, et aurait gardé un lien avec l'organisation après leur rupture.

Le PKK et les YPG (Unités de protection du peuple), milice kurde active en Syrie et accusée par la Turquie d'être affiliée au PKK, ont nié toute implication dans l'attentat.


Sur le même sujet

Attentat à la bombe à Istanbul
Détenteur d'une bourse d'artiste pendant six mois de la part de Cologne, sa ville d'adoption depuis 1985, Guy Helminger vit depuis début août dans le quartier de Beyoğlu à Istanbul. Pour le Luxemburger Wort, il témoigne sur cet attentat à la bombe.
Attendees react during the funeral ceremony of Yusuf Meydan and his 9 year old daughter Ecrin Meydan, killed in the blast on Istanbul's Istiklal Street, at Adana Sakirpasa Airport on November 14, 2022. - Turkey on November 14, 2022, accused a Syrian woman of planting a bomb that killed six people in Istanbul, and blames the outlawed Kurdistan Workers' Party (PKK) of carrying out the attack. (Photo by Can EROK / AFP)
La jeune femme interpellée et accusée d'avoir posé la bombe qui a fait six morts dimanche à Istanbul est de nationalité syrienne et a reconnu les faits, a annoncé la police turque citée par des médias locaux.
People lay flowers at a makeshift memorial for the victims of November 13 explosion at the busy shopping street of Istiklal in Istanbul on November 14, 2022. - Turkey's interior minister accused the outlawed Kurdistan Workers' Party (PKK) on November 14, of responsibility for a bombing in a busy Istanbul street that killed six people and wounded scores, saying more than 20 people have been arrested. (Photo by Yasin AKGUL / AFP)
Un attentat a visé dimanche le coeur battant d'Istanbul, principale ville et capitale économique de la Turquie, faisant au moins six morts et des dizaines de blessés dans l'artère commerçante très fréquentée d'Istiklal.
Turkish policemen try to secure the area after a strong explosion of unknown origin shook the busy shopping street of  Istiklal in Istanbul, on November 13, 2022. - Istanbul governor Ali Yerlikaya tweeted that four people died and 38 were wounded according to preliminary information. (Photo by Yasin AKGUL / AFP)
Au moins 50 personnes ont été tuées et près de 100 blessées dans un attentat à la bombe en plein mariage samedi soir à Gaziantep, ville du sud-est de la Turquie proche de la frontière syrienne.
People gather near the explosion site on August 20, 2016 in Gaziantep folloowing a late night militant attack on a wedding party in southeastern Turkey. 
The governor of Gaziantep said 22 people are dead and 94 injured in the late night militant attack.  / AFP PHOTO / STR
Dans une ville proche de la Syrie
L'attentat suicide qui a frappé lundi la ville turque de Suruç, près de la frontière syrienne, a fait au moins 30 morts et une centaine de blessés, selon un nouveau bilan provisoire communiqué à l'AFP de source officielle turque.
TOPSHOTS
This photo taken on July 20, 2015 shows the scene after an explosion in the town of Suruc in Sanliurfa, on July 20, 2015, not far from the Syrian border. At least 20 people were killed and dozens injured, with the origin of the explosion not immediately determined, but many authorities and Turkish media claiming the attack to be carried out by a suicide bomber. AFP PHOTO / DICLE NEWS AGENCY