Changer d'édition

Asselborn tacle Netanyahu sur ses visées en Cisjordanie
International 11.09.2019

Asselborn tacle Netanyahu sur ses visées en Cisjordanie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a maintenu ses propos devant le parlement israélien ce mercredi.

Asselborn tacle Netanyahu sur ses visées en Cisjordanie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a maintenu ses propos devant le parlement israélien ce mercredi.
Photo: AFP
International 11.09.2019

Asselborn tacle Netanyahu sur ses visées en Cisjordanie

Le ministre des Affaires étrangères, en visite à Ramallah, a critiqué l’annonce faite hier par le Premier ministre israélien sur son intention d’appliquer la souveraineté d’Israël sur un pan stratégique des territoires occupés, notamment la vallée du Jourdain.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise est actuellement en visite à Ramallah. Et c'est depuis la capitale administrative de facto de l'Autorité palestinienne, située à environ 15 km au nord de Jérusalem, que Jean Asselborn a tenu à commenter la déclaration datée de mardi et signée du Premier ministre israélien qui affirmait que s'il était réélu la semaine prochaine, Israël annexerait un vaste pan de la Cisjordanie occupée.

« Cette annonce est inacceptable», aux yeux du ministre des Affaires étrangères. «Elle va contre le droit international et les résolutions pertinentes des Nations Unies. Si cette annonce était mise en œuvre, cela signifierait la fin du processus de paix et des efforts visant à régler le conflit israélo-palestinien sur la base de la solution à deux États.» 

Ce projet d'annexion est soutenu par des partis de droite proches du Likoud de M. Netanyahu, voire par une grande partie de ses adversaires politiques. Il n'empêche, Jean Asselborn a tenu à affirmer que «même en campagne électorale, il faut se rendre compte qu’une telle annonce blesse le peuple palestinien et sape la perspective d’une paix durable entre Israéliens et Palestiniens.»

Avertissement de la Jordanie

Le ministre luxembourgeois espère qu’après les élections en Israël, «il y aura une période de réflexion et que le respect du droit international sera réaffirmé».

M. Netanyahu avait déjà promis l'annexion de colonies en Cisjordanie. Mais c'est la première fois, ce mardi, qu'il présentait un plan concret d'annexion, d'ailleurs aussitôt fustigé par les Palestiniens et des dirigeants du monde musulman. La Jordanie, gardienne des lieux saints musulmans à Jérusalem-Est, a averti que cette décision «entraînerait toute la région dans la violence».


Sur le même sujet

Visite de travail: Jean Asselborn dans la bande de Gaza
Le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn est en Palestine les 7 et 8 novembre. Des entretiens avec des ministres palestiniens doivent aborder la récente montée des violences et tenter de faciliter une reprise des négociations entre Israël et la Palestine.
Jean Asselborn serre la main du ministre palestinien du Logement, Mufeed Al-Hassayna, à Gaza, dimanche 8 novembre.