Changer d'édition

Alexandre Benalla placé en garde à vue
L'ancien responsable de la sécurité du président français Alexandre Benalla.

Alexandre Benalla placé en garde à vue

AFP
L'ancien responsable de la sécurité du président français Alexandre Benalla.
International 17.01.2019

Alexandre Benalla placé en garde à vue

L'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron a été placé en garde à vue ce jeudi, dans le cadre de l'enquête sur l'utilisation de ses passeports diplomatiques.

(AFP) - Alexandre Benalla a été placé en garde à vue jeudi matin dans l'enquête sur l'utilisation controversée de ses passeports diplomatiques, après son limogeage de l'Elysée cet été, a-t-on appris auprès du parquet de Paris, confirmant une information du Parisien. 

Cette enquête, ouverte le 29 décembre, notamment pour «abus de confiance» et «usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle», a été étendue mercredi «aux infractions de faux, usage de faux et obtention indue d'un document administratif» après un signalement de la présidence de la République, a précisé le parquet. 


Sur le même sujet

Alexandre Benalla mis en examen pour l'usage abusif de ses passeports
Alexandre Benalla a été mis en examen vendredi pour l'usage abusif de ses passeports diplomatiques après son limogeage de l'Élysée cet été, un nouvel épisode judiciaire pour cet ex-collaborateur d'Emmanuel Macron déjà mis en examen à deux reprises depuis le début de la tempête politique qu'il a déclenchée.
(FILES) In this file photo taken on September 19, 2018 the former Elysee senior security officer Alexandre Benalla (C) leaves a Senate committee as he is quizzed over his close ties to France's leader in Paris. - Benalla has been placed under police custody, suspected of "forgery and falsification" in the case of his diplomatic passports, AFP reported on January 17, 2019. (Photo by Alain JOCARD / AFP)
L'Elysée accuse Benalla d'un «faisceau de contrevérités»
L'Elysée a accusé lundi Alexandre Benalla d'entretenir pour se venger «tout un faisceau de contrevérités et d'approximations», après que l'ex-chargé de mission d'Emmanuel Macron a affirmé à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec le chef de l'Etat depuis son licenciement.
Le président Emmanuel Macron aux côtés d'Alexandre Benalla en février 2018