Changer d'édition

A peine arrivé, le vaccin Johnson & Johnson stoppé
International 13.04.2021

A peine arrivé, le vaccin Johnson & Johnson stoppé

Le Luxembourg avait reçu ses 2.400 premières doses de Johnson & Johnson lundi.

A peine arrivé, le vaccin Johnson & Johnson stoppé

Le Luxembourg avait reçu ses 2.400 premières doses de Johnson & Johnson lundi.
Photo : AFP
International 13.04.2021

A peine arrivé, le vaccin Johnson & Johnson stoppé

Le groupe pharmaceutique américain Johnson a indiqué mardi qu'il avait «pris la décision de retarder le déploiement» de son sérum contre le covid-19 en Europe. Un choix qui arrive après la décision des autorités sanitaires américaines de recommander «une pause» dans son emploi aux Etats-Unis

Formation (rare mais grave) de caillots sanguins. Voilà la cause qui, aux yeux des autorités sanitaires américaines, a justifié la suspension temporaire de toute vaccination anti-covid avec le vaccin Johnson & Johnson. Aussitôt le groupe pharmaceutique a fait le choix de ne plus diffuser ses flacons en Europe, à compter de ce 13 avril. Et cela alors même que la distribution venait juste de débuter après l'autorisation de mise sur le marché obtenue, le 11 mars dernier, de la part de l'Agence des médicaments.


(FILES) In this file photo taken on March 25, 2021 bottles of the single-dose Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine await transfer into syringes for administration at a vaccine rollout targetting immigrants and the undocumented organized by the St. John's Well Child and Family Center and the Los Angeles County Federation of Labour and Immigrant rights groups in Los Angeles, California. - Brazil approved the emergency use of the Janssen vaccine against COVID-19, of single dose, on March 31, 2021. It is the fourth vaccine authorized by the country which is going through the most lethal phase of the pandemic. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
Faut-il (aussi) se méfier du vaccin Johnson & Johnson?
L'Agence européenne des médicaments a lancé une étude sur des liens possibles entre cet autre vaccin anti-covid et des caillots sanguins. Sur des millions d'injections, quatre cas ont été rapportés, dont un mortel.

Ainsi, par exemple, le Luxembourg vient de recevoir les 2.400 premières doses du vaccin Johnson & Johnson. Après ce «retard de déploiement», le ministère de la Santé devrait prendre une décision sur l'administration de ces doses dans les prochaines heures. Mais nul doute que voilà un nouveau coup porté à la campagne vaccinale qui, depuis le 28 décembre, a vu la diffusion de 130.279 doses (toutes formules confondues) parmi les résidents et les soignants.

Aux USA, les principales agences fédérales de santé publique du pays souhaitent enquêter sur six cas de personnes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin. Sachant que de ce côté-ci de l'Atlantique, Johnson & Johnson «est déjà en train d'étudier ces cas avec les autorités européennes de santé», a indiqué le groupe.

«Cette annonce n'aura pas d'impact important sur notre campagne de vaccination: le vaccin de Johnson & Johnson représente moins de 5% des doses administrées aux Etats-Unis jusqu'à présent», a assuré Jeff Zients, coordinateur de la lutte contre le Covid-19 pour la Maison Blanche.

Déjà, l'usage du vaccin AstraZeneca avait été temporairement suspendu suite à l'apparition de rares thromboses chez des sujets vaccinés. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du Johnson & Johnson proposé à chaque Allemand
Si plusieurs pays européens ont limité l'usage de ce vaccin anticovid, Berlin a décidé d'en accélérer la diffusion auprès de la totalité des adultes du pays qui pourront prétendre à cette formule ne nécessitant qu'une seule injection.
Miguel Olazava receives his  Johnson & Johnson Covid19 vaccine above his LAFC tattoo administered by pharmacist Michelle Hormozia  on May 7, 2021 in Los Angeles, California, at a vaccination clinic setup by Los Angeles Football Club, partnering with the LA county Department of Public Health and USC Pharmacy, where those vaccinated were due to receive a 20% discount on merchandise at the LAFC team store. - LA County public health officials are concerned about the considerable drop in countywide vaccination rates despite easier access for the free vaccine being offered with more no-appointment and walk-in vaccine clinics branching out to specific and targeted communities. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
Johnson & Johnson repêché par l'Agence des médicaments
L'Agence européenne des médicaments a annoncé que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme «effet secondaire très rare» du vaccin américain. La distribution des flacons de Johnson & Johnson devrait donc reprendre.
A patient receives her first dose of the Moderna Covid-19 vaccine at a pop up vaccine clinic at the Jewish Community Center on April 16, 2021 in the Staten Island borough of New York City. (Photo by Angela Weiss / AFP)
La Moselle continue de vacciner avec AstraZeneca
Alors que la Haute autorité de santé recommandait sa suspension, l'agence régionale de santé et la préfecture ont décidé ce lundi de poursuivre la vaccination comme prévu. Suscitant ainsi l'incompréhension des médecins.
Le Grand-Duché mise aussi sur le vaccin CureVac
Même s'il n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché, le ministère de la Santé a déjà précommandé le sérum anti-covid développé par le laboratoire allemand. Une préemption faite via l'Union européenne.
An employee is at work on the vaccine packing line of the factory of British  pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Wavre on February 8, 2021 where the Covid-19 CureVac vaccine will be produced. - British pharmaceutical group GlaxoSmithKline (GSK) and German biotech firm CureVac announced plans to jointly develop a coronavirus vaccine with the potential to counter multi-variants of Covid-19. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)