Changer d'édition

900e mort du coronavirus enregistré en Chine
International 2 min. 10.02.2020

900e mort du coronavirus enregistré en Chine

La contamination semble marquer le pas en Chine.

900e mort du coronavirus enregistré en Chine

La contamination semble marquer le pas en Chine.
Photo : AFP
International 2 min. 10.02.2020

900e mort du coronavirus enregistré en Chine

Le bilan de l'épidémie s'est encore alourdi lundi tandis que le président Xi Jinping est apparu pour la première fois avec le visage recouvert d'un masque de protection.

 (AFP) - Alors que l'épidémie apparue en décembre dans un marché de Wuhan (centre) a contaminé plus de 40.000 personnes, selon un dernier bilan, le numéro un chinois s'est rendu dans un quartier résidentiel de Pékin pour assister aux efforts de lutte contre la contagion, ce lundi. M. Xi Jinping apparaît avec un masque bleu clair sur le visage et se laisse prendre la température de l'avant-bras, un rituel désormais courant dans le pays à l'entrée des lieux publics.

Le gouvernement chinois a pris des mesures radicales pour tenter de venir à bout du virus, plaçant de facto sous quarantaine des dizaines de millions de personnes à Wuhan et sa région à partir du 23 janvier. Mais le pouvoir a également été critiqué pour avoir tardé à réagir à l'épidémie et avoir même réprimandé des lanceurs d'alerte pour «propagation de rumeurs». La mort de l'un d'entre eux, un médecin de 34 ans décédé vendredi, a donné lieu à d'inhabituels appels à la liberté d'expression. 


A van of the German Red Cross (DRK) carrying German citizens repatriated from the chinese city affected by the corona virus, Wuhan arrives at the German Red Cross (DRK) hospital in Berlin Kopenick, on February 9, 2020. - A plane of the German Air Force with twenty Germans from the Chinese city of Wuhan, which is particularly affected by the corona virus, landed in Berlin-Tegel on February 9, 2020. (Photo by John MACDOUGALL / AFP)
Premier bilan encourageant pour le rapatrié de Wuhan
Arrivé dimanche après-midi, le voyageur a été immédiatement placé en quarantaine. Ses premiers tests médicaux s'avèrent rassurants.

Le nouveau coronavirus a fait 908 morts en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), selon le dernier bilan établi par les autorités, confirmant une certaine stabilité dans la progression de l'épidémie. Au cours des dernières 24 heures, 97 nouveaux décès ont été répertoriés en Chine continentale.

Un pays au ralenti

L'expansion du virus hors de Chine pourrait s'accroître avec la transmission de la maladie par des personnes n'ayant jamais voyagé dans ce pays, a prévenu le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). «Nous ne voyons peut-être que la partie émergée de l'iceberg», a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus.

En Chine même, la sortie du président Xi coïncide avec une timide reprise du travail lundi en dehors des régions sous quarantaine, même si les étudiants restent en vacances et que les entreprises sont incitées à laisser leurs employés travailler à domicile. Une baisse d'activité impactant l'économie mondiale, et dont des compagnies comme CargoLux font indirectement les frais. 


Sur le même sujet

L'OMS redoute une propagation accrue hors de Chine
Le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus a franchi mardi la barre des 1.000 morts, et pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a dépêché une mission d'experts en Chine, le nombre croissant de cas de transmission hors de ce pays pourrait augurer d'une plus grande propagation de l'épidémie à travers le monde.
Medical personnels wearing protective suits stay near a block's entrance in the ground of a residential estate, in Hong Kong, early on February 11, 2020, after two people in the block were confirmed to have contracted the coronavirus according to local newspaper reports. (Photo by Anthony WALLACE / AFP)
Le coronavirus se propage
Signalé pour la première fois par l'OMS le 31 décembre 2019, le virus 2019-nCoV s'est propagé à l'ensemble du globe en quelques semaines. La Chine, centre de l'épidémie, est particulièrement touchée.
10.03.2020, Großbritannien, Cardiff: Ein Laborant behandelt Proben im Specialist Virology Centre der Universitätsklinik von Wales, um einen diagnostischen Test auf das neuartige Coronavirus durchzuführen. Foto: Ben Birchall/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La microphobie
Le président Xi Jinping a qualifié le coronavirus de «démon». Une boîte de Pandore dès lors est ouverte, et le diable est lâché.
TOPSHOT - A passenger aboard the Diamond Princess cruise ship waves to the media upon arriving at Yokohama port on February 6, 2020. - Ten more people on a cruise ship off Japan have tested positive for the new coronavirus, local media said, raising the number of infections detected on the boat to 20. (Photo by Kazuhiro NOGI / AFP)
Onze millions de personnes mises en quarantaine
La Chine prend les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant de facto en quarantaine à compter de jeudi la métropole de Wuhan au cœur de l'épidémie.
A l'intérieur même de Wuhan, les transports publics sont à l'arrêt et les festivités du Nouvel An ont été annulées