Changer d'édition

Brèves International 30.08.2022

(AFP) - Un groupe de 46 pilotes de Ryanair attaque la compagnie aérienne devant la justice belge pour réclamer des hausses de salaires, après plusieurs mouvements de grève en Europe cet été, a annoncé mardi leur syndicat CSC.

Les pilotes ont saisi la semaine dernière le tribunal du travail de Charleroi pour obtenir un rétablissement de leurs salaires à leur niveau d'avant la pandémie de covid-19.

Pendant cette crise, qui avait cloué au sol une grande partie de l'aviation civile européenne, Ryanair avait obtenu de ses pilotes une baisse de rémunération de 20%, en invoquant l'impératif de réaliser des économies et en menaçant de recourir à des licenciements, selon la confédération des syndicats chrétiens (CSC).

Aucune discussion en cours

Mais le syndicat accuse aujourd'hui la compagnie d'avoir utilisé ces baisses de salaires pour gagner des parts de marché après le redémarrage de l'activité en Europe et la levée des restrictions sanitaires.

Plusieurs mouvements sociaux ont secoué la compagnie cet été, notamment en Belgique et en Espagne, mais aussi en France, en Italie et au Portugal.

«Les pilotes n'ont rien obtenu et aucune discussion» n'est en cours avec la direction pour cette catégorie de personnel, a expliqué à l'AFP Didier Lebbe, permanent syndical de la centrale nationale des employés (CNE), membre de la CSC.