Changer d'édition

4,4 milliards de passagers dans le ciel en 2018
International 02.08.2019

4,4 milliards de passagers dans le ciel en 2018

4,4 milliards de passagers dans le ciel en 2018

Photo: Getty Images
International 02.08.2019

4,4 milliards de passagers dans le ciel en 2018

Alors que la question de prendre moins l'avion pour préserver l'environnement est d'actualité, un rapport de l'Association internationale du transport aérien (IATA) qui vient de paraître précise que le nombre de voyageurs ayant choisi les airs pour se déplacer a progressé de 6,9% en 2018.

SW avec AFP - Dans le prolongement de la croissance des compagnies aériennes low-cost, la fréquentation du ciel s'est accentuée en 2018, pour compter 4,4 milliards de passagers au total. Si l'augmentation n'est pas négligeable, celle des transporteurs à bas coût est encore plus prononcée, estimée à +13,4%.

L'année dernière, EasyJet, Ryanair, Norwegian et autres low-cost ont transporté 21% du total des passagers montés à bord d'un avion. Par comparaison, en 2004, ce chiffre s'élevait à 11%. 

La région Asie-Pacifique est abritée par le ciel le plus chargé, avec 1,6 milliard de voyageurs transportés, une fréquentation en hausse de 9,2%. D'ailleurs, l'itinéraire le plus fréquenté est réalisé entre Hong Kong et Taipei. 5,4 millions de personnes ont effectué ce voyage en 2018.

Record également au Luxembourg

L'Europe constitue la deuxième zone où il y a eu le plus d'avions, puisque 1,1 milliard de passagers s'y sont déplacés. L'Amérique du Nord (989,4 millions) compose la fin du podium des régions les plus fréquentées dans les airs.

Le Luxembourg n'est pas en reste: en 2018, le Findel a enregistré plus de quatre millions de passagers, un record. Une augmentation de 12% par rapport à 2017 qui serait dû en partie au lancement de nouvelles lignes, selon LuxAirport.

Avec une croissance de 63% du côté passagers et de 32% pour le fret entre 2014 et 2018, le Findel se porte bien, ce qui ne manque pas de  donner «une certaine satisfaction» du côté de François Bausch (Déi Gréng), ministre de la Mobilité.

Même si les questions autour de la pollution au Co2 et des nuisances sonores autour du Findel posent encore question et seront les principaux enjeux des années à venir pour l'unique aéroport du pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Tourisme: Flibco navette... vers Luxembourg
Dix ans après son lancement pour amener des passagers, principalement de Lorraine, vers Francfort-Hahn ou Charleroi où opérait Ryanair, Flibco emmènera désormais les passagers de la Grande Région vers l'aéroport de Luxembourg.
Le ministre des Transports, François Bausch, entouré par le directeur général de lux-Airport, Johan Vanneste et celui de Flibco, Wolfgang Schroeder, ont découpé le gâteau qui scelle leur travail commun