Changer d'édition

340 millions de vaccins réservés pour le Royaume-Uni
International 2 min. 14.08.2020

340 millions de vaccins réservés pour le Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a également annoncé cofinancer un essai clinique pour le vaccin mis au point par Johnson & Johnson.

340 millions de vaccins réservés pour le Royaume-Uni

Le gouvernement britannique a également annoncé cofinancer un essai clinique pour le vaccin mis au point par Johnson & Johnson.
Photo: AFP
International 2 min. 14.08.2020

340 millions de vaccins réservés pour le Royaume-Uni

Alors qu'aucun vaccin ne se trouve encore sur le marché, le gouvernement britannique prend les devants. Vendredi, il a annoncé avoir passé des accords avec les laboratoires américains Johnson & Johnson et Novavax afin de sécuriser la fourniture de doses vaccinales.

(ASdN avec AFP) - Un vaccin presque aussi précieux que de l'or. Alors que la Russie a annoncé détenir le «premier vaccin» contre le covid-19, le Royaume-Uni anticipe ses stocks. Johnson & Johnson, via sa filiale belge Janssen Pharmaceutical, va ainsi fournir 30 millions de doses, et Novavax 60 millions, dans le cas où ces deux vaccins en cours de développement voient le jour, selon un communiqué du ministère britannique en charge des Entreprises. 

Les vaccins pourraient être livrés mi-2021 au Royaume-Uni. Mais tous n'en profiteront pas forcément. Ils seraient destinés en priorité «aux populations les plus exposées», comme les travailleurs dans le secteur médical, les minorités ethniques, les adultes avec des pathologies graves et les personnes âgées, précise le gouvernement. Il s'agit des cinquième et sixième accords de ce type pour le Royaume-Uni après ceux avec Sanofi/GSK, AstraZeneca, Valneva et celui avec BioNTech/Pfizer. 

A la recherche de 500.000 candidats

Le nombre de doses sécurisées par le pays dépasse largement la population britannique (66 millions d'habitants), mais il est trop tôt pour dire si les vaccins en développement fonctionneront et, en cas de succès, combien de doses seront nécessaires pour vacciner une même personne. 

«La stratégie du gouvernement de constituer un portefeuille de vaccins potentiels doit permettre d'avoir la meilleure chance possible d'en trouver un qui marche», souligne Alok Sharma, ministre en charge des Entreprises. Le gouvernement britannique a également ouvert le mois dernier un registre à destination des volontaires qui voudraient participer aux essais de développement d'un vaccin, espérant rassembler d'ici octobre 500.000 participants potentiels. 


A photo shows vaccines in prefilled, single-use syringes before the inspection and packaging phase at the French pharmaceutical company Sanofi's world distribution centre in Val de Reuil on July 10, 2020. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Un vaccin contre le covid-19 testé à grande échelle
Les Etats-Unis lancent lundi la dernière phase clinique d'un vaccin potentiel contre le virus, tandis que l'épidémie a fait plus de 655.000 morts à travers le monde.

Vertement critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, le Royaume-Uni étant le pays le plus endeuillé d'Europe, le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson avait annoncé en avril la mise en place d'une cellule de travail pour accélérer les efforts pour développer et produire un vaccin.  

La course au précieux liquide reste cependant encore loin d'être terminée. A travers le monde, pas moins de 200 laboratoires travaillent sur la formule qui permettrait de lutter efficacement contre le covid-19. Le projet d'AstraZeneca, associé à l'université Oxford, serait toutefois parmi les plus avancés et les plus prometteurs au monde, avec des résultats d'essais de phase 3 auprès de milliers de personnes attendus dès septembre. La Commission européenne s'est d'ailleurs elle aussi engagée, vendredi, à acheter 300 millions de doses au groupe pharmaceutique AstraZeneca, avec une option de 100 millions de doses supplémentaires.  

De son côté, le Luxembourg n'est pas en reste. Au Luxembourg Institute of Health, la virologiste Danielle Perez Bercoff mène le projet Neutracov avec l'espoir de trouver, elle aussi, la formule magique de la potion. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un vaccin anti-covid efficace à «90%»
Un sérum développé par les laboratoires Pfizer et BioNtech apporte une preuve d'efficacité inégalée à ce jour, selon une annonce lundi de ces groupes pharmaceutiques. Mais cet espoir doit encore être confirmé, alors que le virus a déjà causé la mort de 1,2 million de personnes à travers le monde.
Un chat testé positif au covid-19 au Royaume-Uni
Le félin est devenu le tout premier animal domestique contaminé au Royaume-Uni. Les autorités sanitaires précisent qu'il n'y avait «pas de preuve» qu'il puisse transmettre la maladie aux êtres humains
Katze unter Decke