Changer d'édition

Une voiture fonce dans la foule à Trèves
Grande Région 6 3 min. 01.12.2020

Une voiture fonce dans la foule à Trèves

Selon les indications de la police, le conducteur de 51 ans à l'origine de la mort de plusieurs personnes a roulé à travers la totalité de la zone piétonne de Trèves.

Une voiture fonce dans la foule à Trèves

Selon les indications de la police, le conducteur de 51 ans à l'origine de la mort de plusieurs personnes a roulé à travers la totalité de la zone piétonne de Trèves.
Harald Tittel/dpa
Grande Région 6 3 min. 01.12.2020

Une voiture fonce dans la foule à Trèves

Au moins deux personnes ont trouvé la mort, mardi, au cœur de la zone piétonne de la ville allemande, selon la police. Le conducteur de 51 ans a été interpellé.

(Jmh) - «Une image d'horreur». C'est avec ces mots que Wolfram Leibe, bourgmestre de Trèves, a décrit mardi la scène qui s'est déroulée en début d'après-midi dans le centre-ville piéton. Lors d'un point presse tenu quelques heures après qu'une voiture a percuté la foule, causant la mort d'au moins deux personnes, l'édile estime qu'il y a «des blessures physiques mais aussi psychologiques».

Selon un journaliste du Luxemburger Wort présent sur place au moment des faits, plusieurs personnes ont effectivement été projetées dans les airs sous la violence du choc. Notamment du fait que le véhicule à l'origine de la collision est un 4x4. Des images de l'arrestation du «conducteur fou» ont été tournées peu avant 15h, ce mardi.

Quelques minutes plus tôt, Wolfram Leibe indiquait au micro de la radio SWR que «deux morts étaient à recenser de manière certaine et jusqu'à 15 blessés, dont certains avec des blessures graves».  Très ému, l'édile a décrit une chaussure de sport retrouvée à proximité du corps sans vie d'une fillette à laquelle elle appartenait. Plusieurs enfants feraient partie des blessés, selon les médias locaux.

Le conducteur a l'origine de la collision mortelle, survenue en début d'après-midi, a été interpellé et le véhicule saisi. Il s'agit d'un homme âgé de 51 ans et originaire du district de Trèves-Saarburg. Selon le porte-parole de la police de Trèves, la voiture a circulé pendant près d'un kilomètre, entre la Konstantinstraße et la Porta Nigra, et notamment à travers toute la zone piétonne. L'homme, interrogé depuis son arrestation, n'a pas été en mesure de fournir d'explication sur son geste.

Dans le cadre de l'assistance frontalière, les autorités allemandes ont demandé le renfort du CGDIS qui a dépêché sur place quatre ambulances, un médecin urgentiste et deux hélicoptères du Luxembourg Air Rescue. Interrogé par le Luxemburger Wort, Serge Wilmes (CSV), premier échevin de Luxembourg-Ville, indique que des blocs de béton seront installés «dès que possible» dans la capitale luxembourgeoise afin d'empêcher un scénario identique au Grand-Duché.

Dans un message posté sur Twitter, le Premier ministre Xavier Bettel (DP) indique être «profondément consterné par les terribles nouvelles de Trèves» et confirme qu'«en ce moment difficile, le Luxembourg se tient fermement aux côtés de ses voisins et amis».

Même type de message envoyé depuis Berlin par Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement fédéral, qui qualifie de «choquant» cet événement. Et précise que «nos pensées vont aux proches des victimes, aux nombreux blessés et à tous ceux qui sont en ce moment en service pour s'occuper des personnes blessées».

Si les circonstances exactes ne sont pas encore connues, il est à noter que ce n'est pas la première fois qu'un tel événement se déroule cette année en Allemagne. En février dernier, une voiture avait également heurté la foule à  Volkmarsen, dans le Land de Hesse, et avait fait 18 victimes et une cinquantaine de blessés. Le parquet fédéral antiterroriste n'avait pas été saisi. 

Depuis décembre 2016 et l'attentat avec un camion-bélier qui avait fait douze morts sur un marché de Noël à Berlin,  les autorités affirment avoir déjoué neuf tentatives d’attentat de ce type, dont deux en novembre 2019, selon des chiffres de l’Office fédéral de la police criminelle.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un Luxembourgeois parmi les blessés de Trèves
Au lendemain de la collision mortelle dans le centre de la ville allemande, le bilan est revu à la hausse. Cinq personnes ont ainsi perdu la vie et une quinzaine ont été blessés dont un résident du Grand-Duché, confirme le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn (LSAP).