Changer d'édition

Une pétition pour le télétravail bat tous les records
Grande Région 2 min. 13.07.2022
4.500 signatures en moins de 24h

Une pétition pour le télétravail bat tous les records

Deux jours de télétravail pour tous, un projet qui fait rêver plus d'un frontalier...
4.500 signatures en moins de 24h

Une pétition pour le télétravail bat tous les records

Deux jours de télétravail pour tous, un projet qui fait rêver plus d'un frontalier...
Photo: Shutterstock
Grande Région 2 min. 13.07.2022
4.500 signatures en moins de 24h

Une pétition pour le télétravail bat tous les records

Charles MICHEL
Charles MICHEL
Ouverte ce mercredi aux signatures, une pétition est parvenue à obtenir les 4.500 signatures en quelques heures seulement. Du jamais-vu.

La pétition porte le matricule 2384 et son intitulé «2 jours de télétravail par semaine pour tous, y compris les frontaliers» fait rêver beaucoup de monde. Déposé le 24 juin, puis déclaré recevable le 12 juillet par la Conférence des Présidents, le texte a été ouvert à signatures ce mercredi matin. Son autrice, Sabrina Litim, n'a eu besoin que de quelques heures pour obtenir les fameuses 4.500 signatures qui, si elles sont validées, lui permettront de défendre sa cause devant les députés. 


Die Fünf-Tage-Woche im Büro wird für viele Arbeitnehmer in Zukunft nicht mehr wiederkommen.
Ces entreprises qui continueront à autoriser le télétravail
Voici les règles concernant le télétravail dans plusieurs grosses compagnies du Grand-Duché. Force est de constater que le travail à distance y a encore de beaux jours devant lui.

Mais que dit le texte? Tout d'abord, la pétitionnaire rappelle que «la pandémie aura permis d'implémenter à grande échelle une nouvelle manière de travailler en développant tous les outils nécessaires au télétravail des collaborateurs». Une révolution avec ses bons et moins bons côtés. Ainsi, la limitation des déplacements permet, selon elle, de réduire les «impacts écologiques destructeurs» mais aussi «les embouteillages» et d'améliorer ainsi le «bien-être des salariés en améliorant leur équilibre vie privée/vie professionnelle».

Parmi les effets néfastes du télétravail, la pétition mentionne la réduction «des échanges informels dans l'entreprise», mais aussi l'«isolement de certains collaborateurs». Le tout en rappelant que ces points négatifs apparus durant la pandémie ne sont pas l'œuvre du télétravail, mais uniquement du «100% télétravail». Ce système, «pas viable», fait naître selon elle une question: «N'est-il pas temps de trouver le juste équilibre entre ces 2 mondes en permettant aux frontaliers de maintenir une dose suffisante de télétravail?»

En raison du nombre de signataires, le site internet avait même fini par lâcher...

Nancy Kemp-Arendt (Présidente de la Commission des pétitions)

À cette soif d'idéal, la pétitionnaire se heurte évidemment aux «limitations fiscales et de sécurité sociale» qu'elle considère appartenir à «l'ancien monde». «Le télétravail pour tous doit être généralisé» et son «extension à 2 jours par semaine est essentielle». Ce plaidoyer s'est donc soldé ce mercredi par un véritable plébiscite. 

Présidente de la Commission des pétitions, Nancy Kemp-Arendt a rarement vu ça. «De mémoire, deux pétitions ont connu un succès comparable: l'une, lancée en avril 2020, concernait l'accueil des enfants dans les écoles, lycées, crèches, et autres maisons relais qui avait réuni plus de 6.000 signatures; l'autre c'était celle concernant le référendum sur la réforme de la Constitution. Celle-ci avait réuni plus de 18.000 signatures. En raison du nombre de signataires, le site internet avait même fini par lâcher... Mais aucune des deux n'avait obtenu les 4.500 signatures en une seule journée! Reste à attendre les 42 jours prévus par le règlement et la vérification par nos services de la validité des signatures.» 


12.10. Stau / Autobahn A3 / Düdelinger Autobahn / Grenzgänger / Frontaliers / Foto: Guy Jallay
Un trafic routier plus dense qu'avant le Covid ?
Ce jeudi 30 juin marque la fin du télétravail "illimité" pour les travailleurs frontaliers qui pouvaient en profiter. Une circulation routière plus dense est donc à prévoir, alors même que le trafic est équivalent voire plus élevé qu'en 2019.

La Chambre des députés faisant relâche en cette fin de semaine, et ce, jusqu'au 15 septembre, Sabrina Litim aura donc l'occasion de peaufiner si besoin son argumentaire qu'elle aura donc l'occasion d'exposer à Georges Engel, le ministre du Travail, et à tous les députés.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La pétition réclamant «2 jours de télétravail pour tous, y compris les frontaliers» a recueilli 14.000 signatures, qui doivent encore être validées par l'administration parlementaire avant que le texte soit discuté devant les députés.
Les frontaliers allemands bénéficient actuellement d'un quota de 19 jours de télétravail par an.
Frontaliers, une pétition à succès
Sabrina Litim est française, travaille au Grand-Duché et réside en Belgique. Auteure de la pétition n°2384 sur la question du télétravail, elle estime ne pas incarner ce combat, mais est prête à le porter devant la Chambre des députés.
À l'aube du retour massif en présentiel des travailleurs frontaliers, des employés de plusieurs entreprises du secteur financier luxembourgeois évoquent des craintes quant à un manque de place dans les bureaux, certains ayant été réduits durant la crise sanitaire.