Changer d'édition

Un vote «par dépit» pour Macron ce dimanche à Longwy
Grande Région 4 min. 22.04.2022
Election présidentielle française

Un vote «par dépit» pour Macron ce dimanche à Longwy

 Batoul compte voter pour Emmanuel Macron ce dimanche. Elle s'oppose à l'interdiction du port du voile dans l'espace public proposée par Marine Le Pen.
Election présidentielle française

Un vote «par dépit» pour Macron ce dimanche à Longwy

Batoul compte voter pour Emmanuel Macron ce dimanche. Elle s'oppose à l'interdiction du port du voile dans l'espace public proposée par Marine Le Pen.
Photo: Thomas Berthol
Grande Région 4 min. 22.04.2022
Election présidentielle française

Un vote «par dépit» pour Macron ce dimanche à Longwy

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Sur le marché de Longwy ce jeudi matin, les électeurs de gauche indiquent qu'ils choisiront pour la plupart de voter Macron lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, par défaut. D'autres préféreront s'abstenir, ou voter blanc.

Désintérêt, dégoût ou sentiment de trahison. Les avis sont partagés sur le marché de Longwy ce jeudi matin quant au vote du second tour de l'élection présidentielle française. Dans cette commune lorraine historiquement de gauche, à près de six kilomètres de la frontière luxembourgeoise, Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête avec 29,04% des voix, suivi par Emmanuel Macron (26,57%) et Marine Le Pen (22,33%).


Le trésor du troisième homme
Macron et Le Pen auront besoin des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Qui est le mieux placé pour les joindre?

Alors, que comptent faire les électeurs mélenchonistes ce dimanche? «Marine sûrement pas! J'irai voter Macron par défaut pour faire barrage à l'extrême droite», répond Sabrina, venue acheter avec son fils des plats marocains. Elle confesse toutefois que l'idée de s'abstenir lui reste dans un coin de la tête. 

A 39 ans, elle dit avoir voté pour la première fois: «Je me suis laissée convaincre par ma mère, mais sinon la politique ne m'intéresse pas. J'ai voté Mélenchon, parce que j'aime bien le bonhomme». Autrement, elle a l'impression de rester toujours dans «la même impasse» et considère que les Français sont au final «les dindons de la farce». Ce mercredi soir, Sabrina n'était pas devant sa télévision à regarder le débat entre les deux finalistes qu'elle qualifie «d'escrocs». Elle ressent l'impression de se faire berner par les politiques et parle d'un «sentiment de trahison».

«Les deux ne m'intéressent pas»

Dans sa camionnette, Batoul prépare ses tajines. Derrière son comptoir, la commerçante confie avoir aussi voté pour Jean-Luc Mélenchon le 10 avril. Pour le second tour, elle pense également voter pour le président sortant, à cause des positions de la candidate du Rassemblement national sur l'Europe et les étrangers. Cette femme d'origine marocaine s'oppose également à l'interdiction du port du voile dans l'espace public proposée par Marine Le Pen: «Je suis musulmane pratiquante et pour moi chacun doit être libre de porter le voile ou non. Moi, je le mets par exemple pour aller à la mosquée ou lors d'un enterrement».


Diversification dans la gestion des ressources humaines du pays et revalorisation du travail de l'élu et des fonctionnaires publics apparaissent comme nécessaires pour répondre aux défis du pays, estime Philippe Poirier.
«Le comportement des électeurs de gauche sera déterminant»
Pour le politologue Philippe Poirier, le second tour de la présidentielle s'annonce plus compliqué qu'il y a cinq ans pour Emmanuel Macron.

Quelques allées plus loin, Olivier fume sa cigarette devant son ancien bar. Il travaille depuis 15 ans en tant que chauffeur de bus au Luxembourg. Cet électeur de gauche de 57 ans croyait à l'accession de Jean-Luc Mélenchon au second tour. Quel choix fera-t-il ce weekend? «Je voterai blanc, les deux ne m'intéressent pas. Macron m'a déçu, il n'a rien fait pour les petits salaires. Et je ne voterai pas Marine Le Pen, je suis d'origine italienne et espagnole. Je ne vais pas critiquer la France qui m'a donné à manger», explique Olivier.

A la recherche de moules à cupcake, Ferroudja ne partage pas le même avis: «Avec le vote blanc, Marine Le Pen risque de passer». Entre «la peste et le choléra», elle se résout à glisser «par dépit» un bulletin Macron dans l'urne ce dimanche. Ferroudja avait déjà voté pour Jean-Luc Mélenchon en 2017, elle dit regretter la division de la gauche au premier tour: «Plus il y a de candidats, plus la part du gâteau se rétrécit». Elle assure aller voter aux prochaines législatives, «comme à toutes les élections», et espère que le leader de la France insoumise devienne ainsi Premier ministre, comme il l'a annoncé sur BFMTV ce mardi. «Je n'y crois pas trop, mais si ça arrive, il aura son mot à dire. C'est une vraie tête de mule», estime Ferroudja.

D'autres personnes rencontrées confient tout simplement leur désintérêt pour le scrutin. C'est le cas d'Eric venu prendre un café au marché: «A 62 ans, je me suis toujours abstenu, ça ne changera rien!» Medhi, lui, est déjà allé voter lors des précédentes élections, mais cette fois-ci il n'y croit plus. «Je me suis abstenu au premier tour. C'est triste à dire, mais à 32 ans je suis déjà dégoûté. Je n'ai plus confiance, rien ne change et ça empire. Tout augmente sauf les salaires», raconte le jeune commerçant en train de ranger les t-shirts dans un carton.


French far-right party Rassemblement National's (RN) presidential candidate Marine Le Pen leads a meeting with her campaign staff members, after the final results of the first round of the Presidential election in Paris, on April 11, 2022. - French president and candidate for his reelection came first in the first round of voting with 27.85 percent and Le Pen came second with 23.15 percent. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Et si Marine Le Pen gagnait ?
Marine Le Pen a des chances de remporter le second tour le 24 avril. En tant que présidente, elle se rapprocherait de Poutine et ferait exploser l'UE.

Pour Claudine, électrice de droite, Marine Le Pen a «l'expérience» pour diriger le pays. La septuagénaire considère que «tout a déjà été essayé» en faisant référence aux différents gouvernements de droite et de gauche en France. 

Au second tour de l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron avait atteint 69,31% et Marine Le Pen 30,69% des suffrages à Longwy. Le taux d'abstention était alors de 38%. Verdict ce dimanche soir pour les résultats de 2022.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux visages de la France, deux votes aux antipodes, et deux visions du débat télévisé du second tour: dans le très chic 6e arrondissement de Lyon, Emmanuel Macron a été jugé «très efficace» tandis qu'à Hayange, ville symbole de la désindustrialisation, on trouve que Marine Le Pen «a bien parlé».
Election présidentielle française
Les électeurs français du Grand-Duché ont majoritairement voté pour Emmanuel Macron, suivi ensuite par Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour.
French President and La Republique en Marche (LREM) party candidate for re-election Emmanuel Macron gestures prior to addressing sympathizers after the first results of the first round of France's presidential election at the Paris Expo Porte de Versailles Hall 6 in Paris, on April 10, 2022. - French President Emmanuel Macron leads far-right leader Marine Le Pen in the first round of France's elections on April 10, 2022 by a larger than expected margin, with the rivals now set to battle for the presidency in a run-off later this month, projections showed. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
Comment demander aux électeurs d'une ville ouvrière historiquement communiste, quasiment tous issus de l'immigration, d'apporter leur voix à l'extrême droite ou au capitalisme? Ce second tour de la Présidentielle porte un coup violent à tout ce qui fait l'identité de Villerupt.