Changer d'édition

Transports perturbés et nouvelles manifestations en vue
Grande Région 2 min. 10.12.2019

Transports perturbés et nouvelles manifestations en vue

La grève à la SNCF pourrait se poursuivre jusqu'à vendredi selon certains syndicats.

Transports perturbés et nouvelles manifestations en vue

La grève à la SNCF pourrait se poursuivre jusqu'à vendredi selon certains syndicats.
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 10.12.2019

Transports perturbés et nouvelles manifestations en vue

Seulement un quart des trains habituellement en service sont assurés ce mardi en Lorraine. Cela ne risque pas de s'arranger puisqu'une nouvelle mobilisation générale est annoncée jeudi.

(DH) - Seulement un quart des trains habituellement en service sont assurés ce mardi en Lorraine. Au sixième jour de la grève contre la réforme des retraites en France, la région fait presque figure de privilégiée au regard de l'état du trafic dans l'Hexagone. Mais rallier le Grand-Duché relevait du tour de force en raison des nombreux bouchons. 

Et la situation ne risque pas de s'arranger dans les prochains jours puisqu'une  nouvelle épreuve de force est prévue jeudi pour tenter de faire plier le gouvernement. L'enjeu pour les opposants est d'amener le gouvernement à renoncer à mettre en place un «système universel» par points censé remplacer les 42 régimes existants et être «plus juste». Eux redoutent une «précarisation» des pensionnés.

Pour Frédéric Sève de la CFDT, seul syndicat favorable à un régime universel, «l'essentiel va se jouer mercredi» avec les annonces d'Edouard Philippe, auxquelles «tout le monde est suspendu». Le Premier ministre s'exprimera à la mi-journée puis au 20 heures de TF1.    

Service minimum en Lorraine

Pour ce qui est de la circulation des TER, sur l'axe Nancy-Metz-Luxembourg,    50 trains sur les 189 habituellement en service sont assurés ce mardi. Par ailleurs, seule la ligne Longwy-Luxembourg, avec 30 trains en service, fonctionne normalement.

Une centaine de cars ont été commandés pour assurer la desserte de certaines lignes régionales.


Commuters board a train at Saint-Lazare railway station in Paris,  during a strike of state railway company SNCF employees over French government's plan to overhaul the country's retirement system, as part of a national strike. (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)
La grève française sur de bons rails
Pour le sixième jour consécutif, ce mardi, très peu de trains circuleront entre la France et le Luxembourg. Maigre consolation : les usagers du rail possédant un abonnement peuvent se reporter -gratuitement- vers les bus RGTR.

En ce qui concerne, la circulation des TGV, un unique aller-retour au départ de Metz était prévu (départ de Paris à 18h40) alors qu'au départ de Nancy celui de 16h41 est maintenu. 

Les usagers peuvent retrouver toutes les précisions sur les horaires des TER sur le site de la SNCF Grand Est et pour toutes les lignes via l'application mobile Assistant SNCF, sur le site internet sncf.com et par téléphone au 36 35 (appel sans surcoût).

Les enseignants poursuivent aussi le mouvement

Dans les airs, Air France a annulé 25% des vols intérieurs et 10% des moyens-courriers d'Air France, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) ayant demandé aux compagnies de réduire leur programme de vol.  

La situation ne devrait pas s'arranger puisque la poursuite de la grève a été votée au moins jusqu'à mercredi, parfois jusqu'à vendredi pour certains syndicats comme l'Unsa RATP.

Environ 12,5% des enseignants du premier degré devraient aussi être en grève ce mardi. Jeudi dernier, ils étaient 51% de grévistes dans le primaire et 42% dans le secondaire, selon le ministère concerné (autour de 70% selon les syndicats), des taux records depuis 2003. 


Sur le même sujet

Abonnés du TER, prenez donc... le bus
Face à la grève persistante en France pénalisant les liaisons en train, le gouvernement luxembourgeois autorise les frontaliers disposant d'un abonnement SNCF à emprunter gratuitement les lignes de cars RGTR.
Bus, Voyages Vandivinit, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La grève en France passe la cinquième
La circulation des trains entre Lorraine et Luxembourg reste toujours fortement perturbée ce lundi. Comme depuis jeudi dernier, le mouvement de protestation national pénalise tous les déplacements. Mais en début de matinée, c'est surtout la région parisienne qui a été engorgée.
Vehicles run on the Paris' ring road, the "Peripherique", on December 9, 2019 in Porte de Vincennes in Paris,  during a strike of Paris public transports  over French government's plan to overhaul the country's retirement system, as part of a national strike. (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)
«Succès» pour les uns, pas de «tsunami» pour les autres
Le premier jour de mobilisation contre la réforme des retraites en France a marqué la capacité de mobilisation des syndicats mais n'a pas atteint une force telle qu'elle pourrait faire reculer d'ores et déjà le gouvernement, estime vendredi la presse française.
Protesters take part in a demonstration against the pension overhauls, on Place de la Nation in Paris, on December 5, 2019, as part of a national general strike. - Trains cancelled, schools closed: France scrambled to make contingency plans on for a huge strike against pension overhauls that poses one of the biggest challenges yet to French President's sweeping reform drive. (Photo by Alain JOCARD / AFP)
La France dans les rues pour exprimer son ras-le-bol
Plus de 450.000 manifestants en régions, 250.000 à Paris, des secteurs entiers d'activité ont tourné au ralenti à la suite de la mobilisation contre la réforme des retraites, promesse phare du quinquennat d'Emmanuel Macron.
People take part in a demonstration against the pension overhauls, in Paris, on December 5, 2019 as part of a nationwide strike. - Trains cancelled, schools closed: France scrambled to make contingency plans on for a huge strike against pension overhauls that poses one of the biggest challenges yet to French President's sweeping reform drive. (Photo by Zakaria ABDELKAFI / AFP)
Le spectre d'un jeudi noir pour les frontaliers français
Les secteurs publics et privés fonctionneront au ralenti ce jeudi 5 décembre, jour de mobilisation contre la réforme des retraites en France. Le point sur les perturbations qui vont impacter les navetteurs et tous ceux qui vont passer par l'Hexagone.