Changer d'édition

L'A31 pourrait se trouver en overdose de poids lourds
Grande Région 28.06.2021
Trafic transfrontalier

L'A31 pourrait se trouver en overdose de poids lourds

Selon les estimations du sénateur Olivier Jacquin, l'introduction de l'écotaxe en Alsace en 2024 pourrait aboutir au transfert de 4.000 poids lourds supplémentaires sur l'A31.
Trafic transfrontalier

L'A31 pourrait se trouver en overdose de poids lourds

Selon les estimations du sénateur Olivier Jacquin, l'introduction de l'écotaxe en Alsace en 2024 pourrait aboutir au transfert de 4.000 poids lourds supplémentaires sur l'A31.
Photo: Lex Kleren/archive
Grande Région 28.06.2021
Trafic transfrontalier

L'A31 pourrait se trouver en overdose de poids lourds

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A la différence de l'Alsace, la Lorraine ne sera pas dotée d'une taxe dédiée au transport de marchandises. Une différence de traitement entre régions qui fait craindre une hausse du volume sur une autoroute déjà surchargée.

Le rejet franc et massif par le Sénat, jeudi dernier, de la création d'une écotaxe pour les poids lourds sur l'A31 pourrait avoir d'importantes conséquences sur l'ensemble des usagers de cet axe qui relie la Lorraine au Luxembourg. En cause, les possibles «effets de bord» liés à l'entrée en vigueur d'une nouvelle taxation en Alsace, prévue en 2024. 


Thionville, Diedenhofen, A31,  Autobahn, Stau, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
En route vers une écotaxe pour l'A31
Les maires de Thionville, Metz, Nancy et Epinal souhaitent taxer le trafic poids lourds sur l'autoroute qui traverse la Lorraine. A l'exemple de ce qui se fera en Alsace.

Comprenez un afflux supplémentaire estimé à 4.000 camions quotidiens, selon le sénateur Olivier Jacquin qui craint un détour du trafic international pour relier nord et sud de l'Europe de l'A35 vers l'A31. Une estimation jugée trop élevée par Philippe Tabarot, rapporteur du texte au Sénat, qui estime que le détour «en temps et en kilométrage ne sera peut-être pas rentable» pour les sociétés de transport.

Selon les données de la DIR Est, le nombre de poids lourds circulant en semaine le long des 115 kilomètres qui relient le péage de Gye à la frontière luxembourgeoise varie entre 8.000 et 12.000. Pour Emmanuelle Wagron, ministre déléguée à l'Egalité des territoires, le rejet de l'écotaxe sur le sillon lorrain ne serait pas motivé par «une quelconque hostilité aux problématiques du Grand Est», mais plutôt par la volonté de mettre en place «une cohérence territoriale». En clair, la mise en place d'une nouvelle taxe pour poids lourds de manière «cohérente» sur l'ensemble de l'Hexagone. 


16.05.11 Lastwagenunfall ,Hettange-Grande,A31.Foto:Gerry Huberty
Les usagers de l'A31 objets d'enquête
Afin de déterminer la nature du trafic sur l'axe reliant la Lorraine au Grand-Duché, un contrôle de près de 1.500 usagers a eu lieu en début de semaine. Des données utiles surtout pour le dossier de la future A31bis.

Mais ce que ne dit pas la ministre, c'est que l'instauration d'une telle écotaxe est avant tout soumise aux discussions menées à Bruxelles sur la révision de la directive Eurovignette qui vise à instaurer une telle fiscalité pour tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes en fonction de leurs émissions de CO2. La Commission européenne devait proposer un texte allant dans ce sens dans les prochaines semaines.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les maires de Thionville, Metz, Nancy et Epinal souhaitent taxer le trafic poids lourds sur l'autoroute qui traverse la Lorraine. A l'exemple de ce qui se fera en Alsace.
Thionville, Diedenhofen, A31,  Autobahn, Stau, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort