Changer d'édition

Tout le Nord lorrain en alerte sécheresse
Grande Région 17.07.2020

Tout le Nord lorrain en alerte sécheresse

L'irrigation agricole est désormais proscrite de 11h à 18h en Moselle.

Tout le Nord lorrain en alerte sécheresse

L'irrigation agricole est désormais proscrite de 11h à 18h en Moselle.
Photo: Guy Jallay
Grande Région 17.07.2020

Tout le Nord lorrain en alerte sécheresse

La préfecture a placé vendredi le département de la Moselle en niveau d'alerte à la sécheresse, déclenchant des mesures de restriction des usages de l'eau. Depuis quelques jours, la Meurthe-et-Moselle avait déjà pris cette mesure.

(AFP) -  «Les conditions estivales observées depuis plusieurs semaines, associées à un déficit pluviométrique depuis le printemps, ont entraîné une baisse générale des débits de tous les cours d'eau sur l'ensemble du département de la Moselle», prévient la préfecture sur son site internet. A compter de ce vendredi il est donc interdit, entre autres, d'arroser les potagers, pelouses et espaces verts publics ou privés entre 11h et 18h, de remplir les piscines privées et de laver son véhicule hors des stations professionnelles équipées d'un dispositif de recyclage de l'eau.

L'irrigation agricole est également proscrite aux mêmes heures et les agriculteurs doivent observer deux jours par semaine sans prélèvement ou réduire de 15 à 30% les volumes d'eau prélevés par semaine. La semaine passée, la Meurthe-et-Moselle voisine avait elle aussi pris un arrêté préfectoral prévoyant des «limitations provisoires d'usage de l'eau» dans deux zones du département placées en «situation d'alerte sécheresse».


Quelqu'un a demandé de la pluie? Oui!
Les nappes souterraines sont juste dans la normale saisonnière, les agriculteurs craignent une sécheresse, aussi les trois jours d'averses annoncés vont-ils rassurer certains habitants.

Début juillet, Météo-France avait indiqué que, sur les trois derniers mois, les sols s'étaient «nettement asséchés sur une large moitié nord et est du pays». Les sols étaient alors qualifiés d'«extrêmement secs» de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France et jusqu'au Grand Est. En 2019, la France avait connu un épisode de sécheresse exceptionnel, avec 88 départements en alerte ou soumis à des restrictions. Pour 2020, Météo-France anticipe un été encore plus chaud et plus sec que la normale.     

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La pluie à la rescousse des pompiers australiens
Elle est enfin tombée ce jeudi. Certaines régions australiennes en proie depuis des mois à de dramatiques feux de forêt ont été touchées par les précipitations tant attendues. Des conditions météo qui devraient aider les pompiers engagés dans un combat titanesque.
Une année très chaude pour le CGDIS
Les interventions de grande ampleur se sont multipliées en 2019 pour les services de secours du Luxembourg. Douze mois qui ont aussi permis d'éprouver la toute nouvelle structure opérationnelle de l'organisation.
Le feu de paille de Hamm a dégénéré et coûté un véhicule au CGDIS.
Des vendanges moitié moindres que la moyenne
Les récoltes estimées cette année de 50.000 à 60.000 hectolitres équivalent à la moitié du rendement habituel sur les coteaux de la Moselle luxembourgeoise. Un fait qui s'explique par les records de chaleur cet été, la sécheresse, mais aussi les gelées tardives en mai.
Les récoltes sont estimées cette année de 50.000 à 60.000 hectolitres sur les coteaux de la Moselle luxembourgeoise
Le sort de la Moselle entre les mains de Cattenom
C'est une des conséquences inattendues de la sécheresse: la centrale nucléaire pourrait diminuer son activité à défaut de pouvoir assurer un débit d'eau correct dans la rivière côté luxembourgeois.
Visite Centrale Nucléaire de Cattenom.Atomzentrale . Foto:Gerry Huberty
La forêt luxembourgeoise en état d'urgence
Le manque de précipitations met les forêts sous pression. Les arbres perdent leurs feuilles et leurs aiguilles et le fléau des bostryches typographes, ravageurs des forêts d'épicéas, est de retour.
Bei einem Befall durch Borkenkäfer kann die Fichte sich nicht mehr ausreichend mit Nährstoffen versorgen. Dadurch verfärben sich die Kronen  rotbraun - nach wenigen Wochen stirbt der Baum ab.