Changer d'édition

Thionville déroule le tapis rouge pour saint Nicolas
Grande Région 2 min. 03.11.2021
Festivités

Thionville déroule le tapis rouge pour saint Nicolas

La façade de l'hôtel de ville reprendra les couleurs du traditionnel calendrier de l'Avent.
Festivités

Thionville déroule le tapis rouge pour saint Nicolas

La façade de l'hôtel de ville reprendra les couleurs du traditionnel calendrier de l'Avent.
Photo : Ville de Thionville
Grande Région 2 min. 03.11.2021
Festivités

Thionville déroule le tapis rouge pour saint Nicolas

A compter du 3 décembre, la capitale de Moselle-Nord lancera ses festivités de fin d'année. Dans la hotte de la Ville, il y a un labyrinthe géant, un toboggan luge, une parade, 87 sapins et plein d'autres surprises.

(pj) Saint Nicolas a coché la date sur son agenda. Dimanche 5 décembre, le saint patron des Lorrains est attendu à Thionville. A partir de 16h30, le barbu sera la vedette du défilé réunissant onze chars animés par 300 bénévoles, onze troupes et huit formations musicales en centre-ville. Après avoir dû reporter sa visite l'an passé pour cause de covid, cette fois il compte bien être des festivités qui s'annoncent pour trois semaines dans la cité des bords de Moselle.


La Kinnekswiss se transformera en partie en patinoire
Annulées en 2020, les animations de fin d'année débuteront à partir du 19 novembre dans la capitale. Avec une nouveauté, l'introduction d'une nouvelle structure au sein du parc du centre-ville...

Car, du 3 au 24 décembre, Thionville a bien l'intention de s'offrir une parenthèse joyeuse. Distractive autant que gourmande avec notamment une «place Anne-Grommerch beaucoup plus axée sur la restauration, avec des chalets et un espace couvert», soulignait Thierry Ghezzi, adjoint chargé du commerce, à l'heure de présenter les différents événements. 

Au menu de cette édition 2021, la ville promet une avalanche d'illuminations, des projections visuelles plus nombreuses, de nouveaux décors installés, une sonorisation modernisée et le traditionnel grand jeu doté par les commerçants. De l'inédit, il y en aura dans les attractions permanentes prévues pour ces trois semaines.

Place au bois, c'est un toboggan luge géant qui amusera les petits (et certainement les grands aussi). Avec ses 6 mètres de hauteur et 30m de descente, l'installation sera visible dans le paysage. Tout comme il sera impossible d'échapper au labyrinthe géant implanté place Claude-Arnould. Là encore, la ville a vu grand : 130 m2 de parcours alambiqué avec ici et là des automates distrayant les égarés. 

Au total, la Ville a misé 365.000 euros sur son programme. «Avec au passage, souligne Thierry Ghezzi, une substantielle économie du fait de l'abandon de la patinoire en plein air». L'an passé, la collectivité avait déboursé 11.000 euros pour assurer la glace sous les patins. «Là, en optant pour le toboggan luge, ça coûte moins cher et c'est plus écoresponsable.» Les amateurs de glisse pourront toujours se consoler sur la structure mise en place à Luxembourg-ville, à la Kinnekswiss.

Parmi les autres temps forts des festivités, le beffroi restera ouvert aux artisans d'art tandis que la Tour aux Puces accueillera une exposition sur l'art verrier de Meisenthal (et ses boules de Noël notamment).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.