Changer d'édition

Test PCR obligatoire entre Moselle et Allemagne
Grande Région 2 min. 25.02.2021

Test PCR obligatoire entre Moselle et Allemagne

Pour les salariés frontaliers, des tests hebdomadaires seront mis en place à la frontière.

Test PCR obligatoire entre Moselle et Allemagne

Pour les salariés frontaliers, des tests hebdomadaires seront mis en place à la frontière.
Photo : AFP
Grande Région 2 min. 25.02.2021

Test PCR obligatoire entre Moselle et Allemagne

La France va demander des tests PCR négatifs de moins de 72 heures pour les déplacements non professionnels de frontaliers entre l'Allemagne et le département de la Moselle. La mesure pourrait être effective dès le lundi 1er mars.

(AFP) - La mesure ne concernera pas les frontaliers se déplaçant de Moselle vers l'Allemagne pour motif professionnel, certes. Mais en demandant que chaque voyageur passant du département lorrain au pays voisin dispose d'un test PCR négatif de moins de 72 heures, Paris vient jeter le trouble sur le quotidien de 45.000 salariés mosellans et alsaciens notamment.


Officers of the Federal Police control a German car at the German-Czech border in an attempt to stem the spread of the new coronavirus variants, in Breitenau, eastern Germany, on February 18, 2021. - Germany partially closed its borders with the Czech Republic and Austria's Tyrol on February 14 over a troubling surge in coronavirus mutations, defying condemnation from the European Union. Germany's new rules on its borders mean only German nationals or residents of Germany are allowed through. Essential workers in sectors such as health and transport can also enter, as well as those crossing for urgent humanitarian reasons, according to the German interior ministry. Everyone must be able to provide a recent negative coronavirus test. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP)
Le message de la Grande Région à Paris, Berlin et Bruxelles
Dans la crainte d'éventuelles limitations de passage d'un Etat à l'autre, les cinq grands territoires belge, luxembourgeois et français viennent de rappeler à leurs dirigeants nationaux combien il était essentiel de maintenir en l'état les relations transfrontalières.

«La dérogation de l'obligation de présentation d'un test PCR de moins de 72 h à l'entrée sur le territoire national sera limitée aux seules activités professionnelles», ont annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran et le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune. Une annonce surprise alors que, mercredi encore, les élus de la Grande Région rappelaient au gouvernement français notamment combien la libre circulation des populations sur le territoire situé entre Belgique, Allemagne, Luxembourg et région Grand Est devait être préservée.

Pour les travailleurs transfrontaliers, des tests hebdomadaires seront mis en place à la frontière, poursuivent les deux ministres dans un communiqué commun, sans autre précision. Ces mêmes salariés sont également invités à recourir plus encore au télétravail. «Des patrouilles conjointes de la police française et allemande pourraient être renforcées dans le territoire afin d'assurer l'effectivité de ces mesures», est-il encore précisé.

Un choix évoqué justement le jour où le Conseil européen doit se réunir, en visioconférence  pour évoquer la situation épidémiologique dans l'UE, mais aussi la coordination de leurs réactions face à la pandémie, «en mettant notamment l'accent sur l'autorisation, la production et la distribution des vaccins, ainsi que sur la circulation des personnes», précise l'ordre du jour.

«Ces mesures viennent compléter l'arsenal déployé par les autorités sur le territoire mosellan», notamment le renforcement des capacités de tests et l'accélération de la campagne de vaccination, relèvent les deux ministres.

Ce jeudi soir, une intervention du Premier ministre français est attendue sur la situation sanitaire dans l'Hexagone, et les nouvelles dispositions envisagées. Sans doute, Jean Castex précisera-t-il ce qu'il en est des déplacements entre France et Allemagne. La question des échanges avec le Luxembourg ne semblant pas préoccupante actuellement.



Sur le même sujet

L'Allemagne restreint les passages depuis la Moselle
Après avoir classé le département en "zone Covid à haut risque", Berlin impose des tests aux entrants sur son territoire depuis la Lorraine. L'Allemagne renonce toutefois à la quasi-fermeture imposée à la République tchèque et l'Autriche.
20.02.2021, Tschechien, Petrovice: Deutsche Polizeibeamte kontrollieren ein Fahrzeug am tschechisch-deutschen Grenzübergang Petrovice/Bahratal im Erzgebirge. Foto: Ondøej Hájek/CTK/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le sort réservé à la Moselle préoccupe Asselborn
Affaibli par l'explosion des nouveaux variants sur son sol, le département français pourrait voir l'accès à l'Allemagne se restreindre dès ce lundi. Une solution impensable pour le ministre des Affaires étrangères luxembourgeois.
Politik, Jean Asselborn, campagne en vue de l’élection du Luxembourg au Conseil des droits de l’homme pour le mandat 2022-2024 Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'or noir de la Grande Région
Troisième producteur de pétrole d'Allemagne, la Rhénanie-Palatinat produit 3% de la demande nationale. Le Land souhaite même développer un nouveau champ pétrolifère.
**FILE** In this Oct. 3, 2008 file photo, an oil pump seen in the desert area of Sakhir, Bahrain, in the Persian Gulf. Oil prices rose off earlier lows on a rate cut by the world's major central banks Wednesday, recovering after investor concerns that the U.S. credit crisis was enveloping the globe _ and would hurt crude demand _ drove prices down.  (AP Photo/Hasan Jamali, file)
Quelles mesures aux frontières de la Grande Région ?
Suivant les recommandations de l'Union européenne, le Luxembourg et ses voisins ont mis en place des restrictions pour limiter les va-et-vient des voyageurs. Tour d'horizon des règles à respecter avant de se rendre à l'étranger.
ARCHIV - 10.04.2020, Niedersachsen, Nordhorn: Ein mit Atemschutzmaske ausgerüsteter Beamter der Bundespolizei hält eine Kelle ("Halt Polizei") an der Grenze zu den Niederlanden. Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++