Changer d'édition

Télétravail conforté pour les frontaliers belges
Grande Région 05.03.2021

Télétravail conforté pour les frontaliers belges

Le dispositif a déjà été prorogé à trois reprises depuis le début de la pandémie.

Télétravail conforté pour les frontaliers belges

Le dispositif a déjà été prorogé à trois reprises depuis le début de la pandémie.
Photo: Getty Images/iStockphoto
Grande Région 05.03.2021

Télétravail conforté pour les frontaliers belges

Les résidents belges travaillant au Grand-Duché pourront continuer à travailler depuis leur domicile sans incidence fiscale jusqu'au 30 juin 2021. Et cela qu'ils soient employés dans le secteur public ou privé.

(ASdN) - Alors que les députés entendent cadrer davantage la pratique, le télétravail reste au cœur de la stratégie de lutte contre le covid-19. La Belgique et le Luxembourg ont ainsi convenu, vendredi, d'un nouvel accord fiscal concernant les frontaliers. 

Le dispositif, déjà prorogé à trois reprises, prévoit ainsi que les jours de travail effectués depuis le domicile en raison des mesures anti-covid ne soient pas pris en compte dans le calcul des 24 jours pendant lesquels la rémunération des frontaliers belges reste imposable au Luxembourg.    


Young daughter plays and works beside her mother in their home office.
Le télétravail aura sa sous-commission
Le sujet étant trop vaste pour n'être confié qu'aux membres de la commission Travail de la Chambre, un groupe élargi rassemblant des députés d'autres commissions va être créé.

Plus concrètement, cela signifie que les quelque 48.000 frontaliers belges pourront travailler depuis leur domicile sans incidence fiscale jusqu'au 30 juin 2021. 

Pour rappel, si une telle prolongation n'a pas encore été validée du côté français et allemand, un accord a été signé mi-décembre pour que l'ensemble des frontaliers du pays restent affiliés au système luxembourgeois jusqu'à la fin du mois de juin. Une prolongation qui permet aux télétravailleurs frontaliers de ne pas dépasser le seuil fixé à 25% qui les oblige, en principe, à s'affilier à la sécurité sociale de leur pays de résidence. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quelques semaines avant son arrivée à échéance fin mars, l’accord fiscal avec le Luxembourg a été une nouvelle fois prolongé. Les frontaliers français pourront ainsi continuer à travailler depuis leur domicile sans incidence jusqu’au 30 juin 2021.
Home Office, Homeoffice
Le sujet étant trop vaste pour n'être confié qu'aux membres de la commission Travail de la Chambre, un groupe élargi rassemblant des députés d'autres commissions va être créé.
Young daughter plays and works beside her mother in their home office.
Travailler depuis la maison engendre des frais. Mais de l'employeur ou du salarié qui doit assumer les coûts engendrés par cette pratique que la crise covid a développée? Réponse avec Nathalie Moschetti, juriste à la Chambre des salariés.
Le ministre des Finances luxembourgeois a confirmé, mercredi, que les frontaliers de l'Hexagone pourraient poursuivre leur mission en télétravail jusqu'au 31 août, sans risque de pénalité fiscale. Deux jours plus tôt, Bruxelles avait adopté le même calendrier.