Changer d'édition

Réglementation spéciale pour les retours du Luxembourg
Grande Région 03.08.2020

Réglementation spéciale pour les retours du Luxembourg

Les tests pour les personnes revenant de zones à risque sont obligatoires pour entrer en Allemagne.

Réglementation spéciale pour les retours du Luxembourg

Les tests pour les personnes revenant de zones à risque sont obligatoires pour entrer en Allemagne.
Photo: AFP
Grande Région 03.08.2020

Réglementation spéciale pour les retours du Luxembourg

Depuis que l'Institut Robert Koch a classé le pays comme zone à risque, les personnes qui rentrent en Allemagne après un séjour de plus de 72 heures au Grand-Duché doivent respecter une quarantaine et être testées.

(ER) - La semaine dernière, le ministre fédéral allemand de la Santé, Jens Spahn, a annoncé que les voyageurs en provenance de zones à haut risque, dont le Luxembourg fait partie depuis la mi-juillet, devaient être testés.

La mise en place de cette nouvelle réglementation est donc effective depuis ce lundi. Ces tests covid-19, facultatifs pour les voyageurs en provenance d'autres pays qui ne se retrouvent pas sur la liste noire, sont toutefois gratuits. 

Dimanche, la ministre de la Santé de la Sarre Monica Bachmann a rappelé dans une interview à l'ARD, que «les personnes qui ont séjourné au Luxembourg plus de 72 heures» devaient passer ce test et respecter les nouvelles règles. Par contre, elle a insisté sur «l'importance que les frontières ne soient pas fermées».


online.fr, Paulette Lenert, lsap, Politik, Gesundheitsministerin,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Cinq aveux de Paulette Lenert
Elle savait que le poste ne serait pas de tout repos, mais à ce point... Devenue ministre de la Santé en février, la socialiste a traversé la crise covid sans faiblir. Et c'est encore avec énergie qu'elle entend lutter contre la reprise de l'infection. Mais qu'ont révélé en elle ces cinq mois intenses?

Par conséquent, aucun centre de dépistage n'est donc prévu à la frontière et les contrôles aux frontières ne sont pas d'actualité malgré la nouvelle réglementation. Pour rappel, le Luxembourg est le seul pays classé comme zone à risque avec lequel l'Allemagne partage une frontière. 

La semaine dernière, Paulette Lenert (LSAP) et son homologue sarrois Monica Bachmann s'étaient rencontrés pour évoquer la lutte contre la propagation du covid-19 mais aussi pour apaiser les relations entre les deux pays qui ont été mises à mal avec dans un premier temps la fermeture des frontières puis le classement du Grand-Duché en zone à risque

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Jean Asselborn refuse de passer le test covid-19
Pour «montrer l'exemple», le ministre des Affaires étrangères ne s'est pas plié aux directives allemandes en matière de tests. Cela ne l'empêche pas de participer à la réunion de ses homologues de l'UE qui se tient actuellement à Berlin.
Außenminister Asselborn mit seinem deutschen Amtskollegen Heiko Maas in Schengen nach der Grenzöffnung Mitte Mai.
Vers une collaboration entre la Sarre et le Luxembourg
Mardi, la ministre de la Santé Paulette Lenert a rencontré son homologue sarrois à Perl. L'objectif est d'élaborer un plan de lutte contre la pandémie transfrontalière, qui pourrait être présenté dès la fin de l'année.
Lokales, Grenze bei Schengen, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
L'Allemagne ne discrimine pas ses voisins luxembourgeois
Les rumeurs selon lesquelles les résidents du Grand-Duché sont particulièrement visés en Allemagne ne sont pas fondées. Et si c'était le cas, cette attitude serait illégale. «La nationalité seule n'est en aucun cas une raison valable» précisent les autorités allemandes.
Lok , Autobahn Richtung Trier , hinter Wasserbillig , Raststätte Markusbierg , Deutsche Polizei kontrolliert Autos wegen Coronavirus , Sras-CoV-2 , und schickt alle nichtberechtigten zurück , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne
Tout résident luxembourgeois se rendant en Allemagne doit désormais être mis en quarantaine, mais la liberté de voyager est maintenue pour le moment. Cette annonce intervient trois jours après le placement en zone orange du pays par les autorités belges.