Changer d'édition

Planet'Puzzles, la petite boîte qui monte, qui monte...
Grande Région 16 5 min. 29.10.2022
Entreprise en Moselle

Planet'Puzzles, la petite boîte qui monte, qui monte...

Planet'Puzzles commercialise, en ligne, des puzzles de 2 à 54.000 pièces.
Entreprise en Moselle

Planet'Puzzles, la petite boîte qui monte, qui monte...

Planet'Puzzles commercialise, en ligne, des puzzles de 2 à 54.000 pièces.
Photo: Chris Karaba
Grande Région 16 5 min. 29.10.2022
Entreprise en Moselle

Planet'Puzzles, la petite boîte qui monte, qui monte...

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
Créée en 2013, implantée depuis 2018 près de Forbach, en Moselle, Planet'Puzzles est devenue le leader européen de la vente en ligne de puzzles. Elle en fabrique aussi, sous ses propres marques. Pour la PME, la fin d'année est synonyme de forte activité.

Dans le hall logistique, les rayonnages métalliques sont pleins. Et partout où il y a de la place, on trouve des palettes supportant des dizaines et des dizaines de boîtes de puzzles. Il y a là 9.000 références différentes, et quelque 800.000 boîtes au total. Dans les allées et entre les palettes, des femmes s'activent, des feuilles entre les doigts. Il s'agit de commandes, qu'il faut constituer, emballer et expédier rapidement. «Les commandes passées sur le site avant midi sont expédiées le jour même», indique Laura Adenot, responsable logistique chez Planet'Puzzles.


Les jeux de société ont la cote
Boostée par les confinements successifs, la popularité des jeux de société continue de grimper au Luxembourg, où petits et grands se réunissent volontiers pour s'amuser et s'affronter autour de plateaux plus ou moins classiques.

Cette PME mosellane, implantée sur le Technopôle Forbach Sud depuis 2018, est le leader européen de la vente en ligne de puzzles. Elle commercialise, sur ses différents sites Internet, des noms bien connus du grand public, comme Ravensburger, mais a aussi développé ses propres marques. Ses clients: des particuliers, des enseignes de la grande distribution, des magasins de jouets, à travers toute l'Europe, voire le monde. «Là, c'est une commande qui doit partir pour le Canada», explique Laura, pointant onze palettes filmées, prêtes à être expédiées. 

Un pic d'activité avant Noël

En cette fin de mois d'octobre, les journées de travail sont déjà bien remplies, mais ce n'est qu'un échauffement. «Avec les fêtes, la grosse période va démarrer, jusqu'à fin décembre. Puis on enchaînera avec les soldes», souffle la responsable logistique, inquiète de peiner à recruter des renforts. «C'est compliqué, comme dans beaucoup d'autres entreprises.»

Cela tracasse aussi Eric Lathière-Lavergne, le patron. Car il sait très bien que les deux prochains mois vont être intenses, et le mot est faible. «On va avoir une progression par paliers au niveau des commandes sur le web. Cela va commencer ce 1er novembre, puis le 11 novembre, et ensuite tous les week-ends jusqu'au début du mois de décembre. Puis on atteindra un pic d'activités durant la première quinzaine de décembre», décrit le chef d'entreprise. «On va alors monter entre 3.000 et 4.000 commandes par jour», illustre la responsable logistique.

95% de nos ventes se font sur nos propres sites web.

Eric Lathière-Lavergne, patron de Planet'Puzzles

Les deux tiers de ces commandes ont pour destination la France ou l'Allemagne. «La Belgique, l'Autriche et le Royaume-Uni viennent ensuite», précise Eric Lathière-Lavergne, habitué à naviguer dans le secteur du jeu depuis plus de vingt ans. En 2013, il a lancé sa société spécialisée dans la vente de puzzles, qui dispose aujourd'hui «du plus gros catalogue en ligne». Des modèles de 2, 12, 48, 500, 1.000, 2.000 pièces, et bien plus encore (lire l'encadré ci-dessous). «Mais les modèles jusqu'à 2.000 pièces représentent 98% du marché», indique-t-il.

Avant l'arrivée du covid, 85% des ventes de Planet'Puzzles se faisaient sur ses propres sites web - une quinzaine de noms de domaine au total. Les 15% restants correspondaient à des ventes sur des marketplaces, sur Amazon par exemple. Mais l'année 2020 a rebattu les cartes. Confinés, les gens se sont rués sur les puzzles et l'entreprise a connu une année exceptionnelle. Face à l'afflux de commandes durant le premier lock-out au printemps, elle a même fait le choix d'arrêter la vente de ses produits sur les marketplaces, sans que cela n'affecte le boom commercial. «Et aujourd'hui encore, 95% de nos ventes se font sur nos propres sites web», souligne le directeur.

La production relocalisée l'an dernier

En 2020 toujours, le chef d'entreprise a décidé de passer à la vitesse supérieure. Jusqu'alors, Planet'puzzles fabriquait les modèles de ses propres marques (Grafika et Bluebird) en Turquie, en Slovaquie et en Pologne. Depuis, une grande partie de la production a été relocalisée en Moselle. «On a investi trois millions d'euros dans des machines et on a embauché». Le 1er décembre 2021, les premiers puzzles «made in France» sont sortis des locaux forbachois. 

Les modèles jusqu'à 2.000 pièces sont fabriqués ici. «On a gardé nos partenaires, notamment en Turquie, pour les plus grands puzzles car il n'y avait pas de pertinence à le faire chez nous.» L'entreprise a dû louer un bâtiment voisin de son hall logistique pour installer l'énorme imprimante numérique, les machines pour coller les modèles sur des planches de carton, pour découper les boîtes et les puzzles, pour emballer les pièces... «On a une capacité de fabrication de 3.000 à 4.000 puzzles par jour. On maîtrise la production de A à Z», précise Eric Lathière-Lavergne.

Eric Lathière-Lavergne, patron d'Alizé Group, société mère de Planet'Puzzles.
Eric Lathière-Lavergne, patron d'Alizé Group, société mère de Planet'Puzzles.
Photo: Chris Karaba

Ce qui fait la force de la société, c'est sa petite taille (une quarantaine de salariés actuellement), son agilité, sa flexibilité. Elle peut aussi bien produire de gros volumes d'une même référence qu'un puzzle à l'unité. D'ailleurs, le puzzle personnalisé proposé sur les sites web de l'entreprise rencontre le succès.

Cadeaux originaux... et coquins

Il est en effet possible de télécharger une photo, de choisir le nombre de pièces et même de customiser la boîte. Ce produit permet d'offrir un cadeau original, avec la photo d'un enfant, d'une famille... Et certains couples coquins n'hésitent pas non plus à immortaliser leurs ébats sur un puzzle. «Ce genre de commande est assez régulière», sourit Eric Lathière-Lavergne.

Le prochain projet du dirigeant se profile à l'horizon 2023: proposer une plateforme pour les photographes, amateurs ou professionnels, où ils pourront proposer leurs photos. Si elles se transforment en puzzles, ils toucheront des droits d'auteur. Et pour celles qui rencontreraient le succès auprès des clients, un contrat serait proposé au photographe, pour une production en nombre sous une des marques de Planet'Puzzles.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.