Changer d'édition

Pas de «trêve de Noël» pour la grève française
Grande Région 2 min. 19.12.2019

Pas de «trêve de Noël» pour la grève française

Les dernières manifestations nationales avaient prouvé l'endurance des partenaires sociaux, alors que les négociations s'enlisent.

Pas de «trêve de Noël» pour la grève française

Les dernières manifestations nationales avaient prouvé l'endurance des partenaires sociaux, alors que les négociations s'enlisent.
Photo : AFP
Grande Région 2 min. 19.12.2019

Pas de «trêve de Noël» pour la grève française

La circulation des trains pendant la semaine de fêtes est encore floue, tout comme les négociations qui doivent encore se dérouler entre l'exécutif et les syndicats. Dans certaines régions, des coupures d'électricité sont menées en opposition à la réforme des retraites du gouvernement.

(AFP) - L'incertitude est toujours de rigueur sur les rails français. Alors que la grève contre la réforme des retraites marque son quinzième jour, la SNCF a indiqué qu'elle ne pourrait afficher jeudi que les TGV et Intercités circulant les 23 et 24 décembre, et non du 24 au 26 comme indiqué précédemment. La compagnie, qui a annoncé mardi un plan de transport avec des «trains garantis» jusqu'au dimanche 22 décembre inclus, devait faire de même jeudi pour la période du 23 au 26. 


Vous, la grève et votre boss
Jeudi 5 décembre, le mouvement de contestation de la réforme des retraites en France va pénaliser nombre de frontaliers. Risques de retards voire impossibilité de venir travailler : comment gérer la situation avec votre employeur?

Les trains circulant les 25 et 26 décembre seront annoncés vendredi, a précisé un porte-parole. La société française des chemins de fer tente en période de grève de mettre sur pied des programmes de circulation de «trains garantis», bâtis en fonction d'«hypothèses» de disponibilité du personnel, avait expliqué mardi la directrice générale de SNCF Voyages, Rachel Picard. 

Pour le week-end de départ en vacances de Noël jusqu'au dimanche 22, elle avait assuré que la compagnie aurait la capacité de transporter tous les passagers ayant déjà réservé un billet de TGV ou d'Intercités. Dans la pratique, seuls 67% des voyageurs ont eu leur train confirmé ou changé d'horaire. Les 32% restants doivent échanger leurs billets eux-mêmes, tâche souvent fastidieuse, voire impossible, selon de nombreux témoignages reçus à l'AFP. 


Gare Volmerange-les-Mines - Volmerange-les-Mines - Gare - 18/12/2019 - photo: claude piscitelli
Le «bon plan» passe par la gare de Volmerange
Comment se rendre à son travail au Grand-Duché sans trop galérer en raison des grèves qui agitent la France? Certains frontaliers ont trouvé la parade, à deux pas de Dudelange.

Le président de la République Emmanuel Macron a fait savoir qu'il était «disposé» à «améliorer» le projet, qui doit être transmis au Conseil d'État avant Noël et présenté en Conseil des ministres le 22 janvier. Le chef de l'État s'est fixé pour «objectif d'obtenir une pause du mouvement social pendant les fêtes», selon l'Elysée. 

Dans le bras de fer qui les oppose au gouvernement, certains syndicats ont procédé à des coupures d'électricité ciblées. Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, a fait porter la responsabilité de ces actions sur le gouvernement, soulignant que les grévistes aimeraient qu'il «ne les pousse pas» à de telles actions «pour être entendus». Il a assuré sur France 2 que «les coupures d'électricité se font sur des zones bien ciblées, des zones commerciales, des préfectures, des multinationales», autour desquelles «il peut y avoir des foyers». 


12.10. Stau / Autobahn A3 / Düdelinger Autobahn / Grenzgänger / Frontaliers / Foto: Guy Jallay
La valse-hésitation des frontaliers «exaspérés»
Confrontés en temps normal à des trajets quotidiens de plus en plus chronophages, les aléas des transports poussent certains à l'envie de changer de vie en abandonnant leur emploi luxembourgeois. Les attraits du système grand-ducal en dissuadent la plupart.

«Ils le regrettent, ils s'en excusent, ce n'est pas l'objet», a-t-il défendu. Et, a-t-il souligné, dans les Hauts-de-France où beaucoup de familles sont en situation de pauvreté, ils rétablissent l'électricité pour les familles coupées d'électricité pour impayés : «ce sont les Robins des Bois de l'énergie, et je les salue pour ça», a lancé le député. 

La ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne a condamné, mercredi, ces coupures dans plusieurs régions et demandé aux dirigeants de RTE et d'Enedis de «déposer plainte systématiquement».   

En assemblée générale, les grévistes parlent maintenant de «lutte de Noël». A mesure que «les jours passent», a prévenu le leader de la CGT, Philippe Martinez, «la colère peut se transformer en plus de colère».  


Sur le même sujet

La valse-hésitation des frontaliers «exaspérés»
Confrontés en temps normal à des trajets quotidiens de plus en plus chronophages, les aléas des transports poussent certains à l'envie de changer de vie en abandonnant leur emploi luxembourgeois. Les attraits du système grand-ducal en dissuadent la plupart.
12.10. Stau / Autobahn A3 / Düdelinger Autobahn / Grenzgänger / Frontaliers / Foto: Guy Jallay
Le trafic TER s'améliore quelque peu mercredi
Au 14e jour de la grève illimitée contre la réforme des retraites, la SNCF a annoncé une «légère amélioration» des conditions de circulation. Ces mercredi 18 et jeudi 19 décembre, 75 trains sur 187 assureront la ligne Nancy-Metz-Luxembourg en journée.
TER Bahnhof, gare de Luxembourg, Train, Zug, SNCF, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Par temps de grève, le covoiturage reste une valeur sûre
Trafic ferroviaire toujours perturbé, grands axes et routes secondaires saturés, la galère dans les transports se poursuit au 13e jour de grève en France. Malgré tout les frontaliers s’organisent et l'autopartage gagne en popularité.