Changer d'édition

Les superchargeurs s'invitent en Grande Région
Grande Région 2 min. 08.07.2021
Mobilité

Les superchargeurs s'invitent en Grande Région

Au Luxembourg, deux stations de recharge rapide sont opérationnelles depuis l'hiver dernier, du côté du Kirchberg.
Mobilité

Les superchargeurs s'invitent en Grande Région

Au Luxembourg, deux stations de recharge rapide sont opérationnelles depuis l'hiver dernier, du côté du Kirchberg.
Photo: Lex Kleren
Grande Région 2 min. 08.07.2021
Mobilité

Les superchargeurs s'invitent en Grande Région

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Alors que les voitures à essence pourraient disparaître d'ici 2035 à l'échelle européenne, 65 bornes de recharge rapide pour les voitures électriques vont être installées en Wallonie. Le Luxembourg de son côté doit en implanter 88.

L'Union européenne s'est fixé un objectif de taille pour 2050: être totalement neutre en émission carbone, notamment en encourageant l'achat de voitures électriques. Une démarche qui nécessite le déploiement de services adaptés au sein des pays membres. Ainsi, les entreprises néerlandaise YEET! et belge MAES ont annoncé ce jeudi mettre en place 65 superchargeurs en Wallonie d'ici trois ans.

Une première livraison de 58 stations de recharge rapide est déjà prête, dont 11 seront implantées dans le Brabant. L'entreprise néerlandaise vise surtout des «sites stratégiques» comme les grandes liaisons routières. L'objectif: «rendre les déplacements en véhicule électrique aussi évidents que l’eau courante», souligne Wim Boer, CEO de YEET ! à l'agence de presse Belga. En tout, «300 à 350 superchargeurs» devraient être installés à terme sur l'ensemble de la Belgique, pour un coût total évalué à 60 millions d'euros. 

Au Luxembourg, 88 superchargeurs doivent être installés à travers le pays «au cours des deux, trois prochaines années», indiquait le gouvernement début 2021 permettant ainsi de «sécuriser les utilisateurs qui craignent de ne pouvoir rentrer chez eux avec un faible niveau de batterie» et d'«offrir un service pour les personnes de transit». Deux premières stations de recharge à grande vitesse sont d'ores et déjà opérationnelles au Kirchberg, et douze autres devraient être implantées dans le courant de l'année sur les aires de Berchem, Capellen et Wasserbillig. 

Complémentaires aux 800 bornes Chargy, ces superchargeurs permettent aux détenteurs de voitures 100% électriques de recharger les batteries pour une autonomie de 100 kilomètres en cinq minutes. Le déploiement de ce réseau de stations et les primes à l'achat ont notamment encouragé les achats de véhicules électriques: les immatriculations ont presque triplé entre 2019 et 2020.

Pourtant, les acheteurs continuent de se tourner majoritairement vers les véhicules à énergies fossiles, puisque 44% des nouvelles immatriculations en 2020 concernaient des moteurs à essence, contre 36% pour les moteurs diesel et 20% pour l'électrique/hybride. 

Des achats dont les Européens vont pourtant devoir se détourner, la Commission européenne envisageant la suppression complète des émissions de CO2 par les automobiles dès 2035. Les véhicules électriques à batteries étant les seuls à satisfaire cette exigence, ils deviendront de facto les seuls autorisés sur le marché du neuf.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une voiture sur cinq immatriculée l’an dernier au Grand-Duché était partiellement ou entièrement « électrifiée ». Un record qui devrait à nouveau être battu dans les mois et années à venir, avec une offre de plus en plus nombreuse de modèles, une volonté toujours plus forte de réduire les émissions de gaz polluants… et le coup de pouce conséquent des pouvoirs publics.
Photo: Guy Wolff
Evoquée rapidement fin janvier, la prolongation des aides pour l'achat de voitures, mais aussi de vélos et de pédélecs a été confirmée jeudi par la ministre de l'Environnement. Tout comme l'introduction d'une graduation du montant des primes en fonction de la taille du véhicule.
A power plug is seen next to a electric-drive "Smart" of German car manufacturer Mercedes at the international car show "IAA" in Frankfurt, September 16, 2009. The world's biggest auto show will run until September 27.   REUTERS/Kai Pfaffenbach (GERMANY TRANSPORT BUSINESS EMPLOYMENT)
D'ici la fin du mois, l'opérateur de carsharing ne disposera plus de neuf mais de seize stations dans la capitale. Après quatre ans de fonctionnement, la société a fidélisé 680 clients ayant au total parcouru 900.000 km dans les véhicules mis à disposition.
Place de Nancy d'abord mais sur six autres sites dans les jours à venir, Carloh étend son offre dans la capitale.
Avec à peine 400 voitures électriques, le gouvernement devait accélérer. La réforme de la fiscalité du leasing est le turbo de ce changement de mentalité. Dans le pays où le diesel est roi, il n'est pas sûr que cela suffise à atteindre 40.000 véhicules en 2020.