Changer d'édition

Les usagers de l'A31 objets d'enquête
Grande Région 3 min. 30.09.2020

Les usagers de l'A31 objets d'enquête

Le comptage et l'enquête menés lundi dernier, à hauteur de Kanfen sur l'A31, a bien entendu sérieusement impacté l'allure de circulation

Les usagers de l'A31 objets d'enquête

Le comptage et l'enquête menés lundi dernier, à hauteur de Kanfen sur l'A31, a bien entendu sérieusement impacté l'allure de circulation
Grande Région 3 min. 30.09.2020

Les usagers de l'A31 objets d'enquête

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Afin de déterminer la nature du trafic sur l'axe reliant la Lorraine au Grand-Duché, un contrôle de près de 1.500 usagers a eu lieu en début de semaine. Des données utiles surtout pour le dossier de la future A31bis.

Des bouchons sur l'autoroute reliant la France au Grand-Duché, cela n'a rien d'exceptionnel. Mais celui provoqué lundi sur l'A31 avait quelque chose d'inédit. Pas d'accident en cause, ni de surcharge du réseau à pointer mais le ralentissement qui a duré plusieurs heures est à mettre au crédit d'une enquête.  Ainsi, la DREAL Grand Est (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement) souhaitait rafraîchir ses données sur la nature du trafic routier sur cet axe majeur.

Camionneurs, motards, automobilistes : toutes celles et ceux qui remontaient vers la frontière ont ainsi droit à leur halte obligatoire à hauteur de Kanfen. Et cela pour une opération qui a duré huit heures. Quelques secondes d'arrêt pour laisser le temps au prestataire privé (la société Alyce) de sonder les usagers de l'autoroute qui a vu son trafic grimper en flèche ces trente dernières années.


A31 Metz Thionville Luxembourg, Peage, Foto Lex Kleren
Le dossier A31bis en suspens jusqu'en 2021
Après cinq mois de concertations publiques, le ministère de la Transition écologique et solidaire français a fait part de ses conclusions concernant l'A31bis. Si le dossier avance doucement, il faudra tout de même se montrer encore un peu patients.

Derrière cet instantané se cache la volonté d'alimenter le dossier de la future A31bis. Autrement dit, le chantier attendu à l'horizon 2023-27 et devant permettre de désengorger cette autoroute empruntée par frontaliers et routiers internationaux. 

Les «gilets rouges» déployés ont ainsi interrogé de l'ordre de 1.500 personnes. Vérifiant s'ils circulaient seuls ou à plusieurs dans leur véhicule; interrogeant chacun sur le motif du déplacement (travail, loisirs, achat, domicile); constatant la nature du véhicule (auto, moto, bus, poids lourds, utilitaires); demandant nationalité et département d'origine de tous; questionnant sur la composition de l'éventuel chargement transporté; se renseignant sur le point de départ et d'arrivée des contrôlés, etc.

«Cette connaissance qualitative des déplacements vient compléter les recueils de données automatiques de trafics et permettra de consolider des modèles de déplacements afin de mieux connaître les dynamiques actuelles et d'anticiper les évolutions futures», assure-t-on à la DREAL. L'administration ne comptant pas renouveler l'opération de sitôt, après avoir obtenu un lot d'informations suffisamment représentatif à ses yeux.

Source : Ministère des Transports

De cette nouvelle étude, les techniciens vont pouvoir établir -notamment- une cartographie de répartition entre le trafic de transit et le trafic local. En 2018,  la circulation sur la partie Nord de l'A31 comptabilisait chaque jour de l'ordre de 30 à 40.000 véhicules se rendant au Luxembourg, et près de 3.000 camions s'ajoutant quotidiennement au flux des frontaliers. Un chiffre qui ne fait que grimper année après année, occasionnant non seulement des ralentissements considérables aux heures de pointe et une accidentologie croissante.

Travaux en 2023

Ces données serviront également à déterminer quelles solutions retenir pour cette fameuse A31bis, serpent de mer depuis de nombreuses années. Si une enveloppe de 600 à 860 millions d'euros a été annoncée pour assumer les travaux à engager de Richemont à la frontière luxembourgeoise, le détail des chantiers est loin d'être clarifié. Le passage à 2x3 voies de l'autoroute depuis le Nord de Thionville jusqu'à Zoufftgen semble acté (voir carte ci-dessous). Compris la mise à disposition de la bande d'arrêt d'urgence pour les transports en commun. Mais pour le reste, le flou persiste.

Quid, par exemple, de la volonté de l'Etat d'avoir recours à une concession privée pour gérer cette voie? Qu'en est-il de la possible installation d'un système de péage «free flow» (sans barrière, ni arrêt) sur l'A31? Quels tracés pour les axes de contournement? Viabilité du projet d'écotaxe dévoilé cet été, et soutenu par les maires de Thionville, Metz et Nancy? Quelle concertation avec le Grand-Duché sur les dossiers A3 et A31bis? Voilà autant de questions qui n'ont pas encore été réglées. Et pourtant, les travaux devraient démarrer en 2023.

Illustration : Ministère des Transports


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Klaxit prend le covoiturage en route
Une nouvelle plateforme est active depuis aujourd'hui pour qui souhaite covoiturer sur ou vers le Luxembourg. Après l'échec de CoPilot, l'enjeu est grand pour l'opérateur français.
L'élargissement de l'A3 s'accélère
Si dans la présentation du budget, le passage à 2x3 voies de l'autoroute ne devait débuter qu'en 2021, le chantier sera entamé finalement dès l'automne prochain. Sur l'axe le plus emprunté du pays, voilà qui promet.
PK Autobahn A3, Ausbau von 2 auf3 Spuren.Foto:Gerry Huberty
Des lombrics pour les WC d'une aire d'autoroute
La première station de repos rencontrée sur l’autoroute A31 (sens Luxembourg-Metz) fait actuellement peau neuve. Dans quatre mois, les usagers trouveront plus d'espaces de stationnement mais aussi des toilettes sèches 100% écolo, inédites en France.
Itinéraires bis des frontaliers: la grogne monte dans les villages
Alors que la polémique enfle après l'installation d'une nouvelle borne "anti-frontaliers" à Emerange (Schengen), nous nous sommes penchés sur le problème des itinéraires bis empruntés matin et soir par les travailleurs frontaliers: souvent des chemins ruraux ou de petites rues absolument pas prévues pour un tel trafic.
Un poids lourd bloque l'A31: le chauffeur décédé
L'A31 reste fermée à la circulation dans le sens Luxembourg-Thionville ce mardi à l'heure du déjeuner. Un poids lourd bloque depuis 11 heures les deux voies de circulation juste après la frontière franco-luxembourgeoise. Le chauffeur est décédé.