Changer d'édition

Les postes-frontières belges sous contrôle
Grande Région 20.03.2020

Les postes-frontières belges sous contrôle

Pieter De Crem veut limiter les déplacements non essentiels dans le pays mais aussi au-delà.

Les postes-frontières belges sous contrôle

Pieter De Crem veut limiter les déplacements non essentiels dans le pays mais aussi au-delà.
Photo: AFP
Grande Région 20.03.2020

Les postes-frontières belges sous contrôle

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le ministre de l'Intérieur a décidé ce vendredi après-midi d'établir des contrôles aux frontières. Pour Pieter De Crem, le but est de réduire au maximum les déplacements à l'intérieur du pays mais aussi entre la Belgique et ses voisins.

Alors que le pays s'attend à vivre un premier pic des conséquences du covid-19, le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem (CD&V) a décidé de mettre sur pied des contrôles aux frontières. 

Concrètement le trafic du fret et des camions reste autorisé, ainsi que le retour de l'étranger des ressortissants belges, a précisé le ministre. La décision, a-t-il souligné, a été prise à l'issue de «contacts intensifs» avec les cinq pays concernés: France, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg et Royaume-Uni.  

L'objectif de ces contrôles aux postes-frontières est de détecter les déplacements jugés non essentiels dans le cadre des mesures de confinement prises par le gouvernement. Les déplacements vers les résidences secondaires du royaume sont par ailleurs interdits, a rappelé le ministre. 


Patients are being taken care of at the 'Clinique CHC MontLegia' building, part of the relocation of the 'Clinique Saint-Joseph' hospital in Liege, on March 20, 2020 in Liege, as the country battles against the Covid-19 outbreak caused by the novel Coronavirus. (Photo by BRUNO FAHY / various sources / AFP) / Belgium OUT
La Belgique entre ce week-end dans l'œil du cyclone
L'épidémie de Covid-19 monte en puissance et multiplie les décès. Un premier pic est attendu ces prochains jours qui dira si le pays n’a pas trop tardé à se confiner.

«Les voyages touristiques vers la Belgique, en particulier sont interdits et les contrôles aux frontières seront désormais d'application», a précisé le cabinet du ministre qui précise que «chaque infraction sera strictement sanctionnée». La police fédérale ainsi que les zones de police locale ont été chargées de faire respecter la mesure. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un gouvernement anticoronavirus en Belgique
Le gouvernement, en minorité au Parlement depuis fin 2018, a obtenu ce jeudi la confiance d'une majorité de députés pour se consacrer exclusivement à des mesures destinées à endiguer la propagation du nouveau coronavirus.
Belgian Prime Minister Sophie Wilmes delivers a speech during a plenary session of the chamber at the federal parliament, in Brussels,on March 19, 2020. - Due to the restrictive measures concerning the corona virus, only the chiefs of the party groups will be present during the discussion. (Photo by DIRK WAEM / Belga / AFP) / Belgium OUT
La Belgique confinée jusqu'au 5 avril
Le royaume impose un confinement général à partir de ce mercredi midi et ce jusqu'au 5 avril pour restreindre la circulation des personnes. Comme chez ses voisins, l'objectif est de contenir la propagation du coronavirus dans le pays.
Belgian Prime Minister Sophie Wilmes gives a press conference following a meeting of the National Safety Council on the Covid-19 (Coronavirus) , on March 17, 2020 in Brussels. - Belgians must stay at home from midday on March 18, 2020 until at least April 5 in case they spread the coronavirus further, Prime Minister Sophie Wilmes said on March 17, 2020. (Photo by Bert VANDENBROUCKE / various sources / AFP) / Belgium OUT