Changer d'édition

«Les élus nous imposent Amazon»
Grande Région 3 min. 17.12.2019

«Les élus nous imposent Amazon»

Amazon utilisera un entrepôt de 300m de long sur 180m de large et plus de 20m de hauteur selon les riverains du plateau de Frescaty.

«Les élus nous imposent Amazon»

Amazon utilisera un entrepôt de 300m de long sur 180m de large et plus de 20m de hauteur selon les riverains du plateau de Frescaty.
Photo: dpa
Grande Région 3 min. 17.12.2019

«Les élus nous imposent Amazon»

D'ici 2021, le géant américain de l'e-commerce devrait posséder une base logistique de 185.000 m² aux portes de Metz. Un collectif de riverains s'oppose à ce projet à l'impact jugé trop négatif et échangeront avec les décideurs politiques ce mardi soir.

(DH) - Après avoir épuisé tous les recours, l'association des «Riverains du plateau de Frescaty» continue de faire entendre sa voix face à un projet présenté par les élus locaux comme une bouffée d'oxygène économique suite à la disparition de la base militaire et ses 2.600 emplois en 2012. 

Pour Xaviéra Frisch, la porte-parole du collectif, cette implantation d'Amazon n'aurait pas suffisamment été réfléchie, notamment en ce qui concerne l'impact de cette activité sur l'ensemble des infrastructures.

Qu'attendez-vous de la réunion publique qui se tient mardi soir à Augny?

Xaviera Frisch - «C'est à notre demande, après avoir contacté les élus au mois de septembre puis les avoir relancés, que nous avons demandé cette réunion pour être informés sur l'avancée des travaux sur l'ancienne base aérienne 128. Il y a de nombreuses questions en suspens pour tous les habitants du secteur.

Plan: Metz Métropole

Les élus se félicitent de l'arrivée d'Amazon au nom du développement économique. L'implantation du géant américain devrait générer 2.000 à 3.000 emplois selon eux. De votre côté, vous contestez les chiffres avancés. Pourquoi?

Parce qu'ils ne correspondent pas à la réalité. Une enquête publique, un document administratif, qui était disponible sur le site de la préfecture de la Moselle, faisait état de 800 emplois. Je ne sais pas d'où sortent les autres chiffres annoncés. 

D'autre part, une étude réalisée en novembre 2019 en France, indique qu'un emploi créé par Amazon en détruit en moyenne 2,2 dans les autres secteurs. Majoritairement dans le domaine du commerce, du petit magasin à la grande surface.

Du côté luxembourgeois, la création de cette base logistique apparaît comme une bonne chose puisqu'elle est nettement plus proche que celle de Coblence d'où proviennent plus d'un million de colis par an...

C'est exact en termes de distance, mais se pose alors la question des infrastructures routières qui ne sont aucunement adaptées. Tout le monde connait les conditions de circulation sur l'A31, nous n'y voyons pas de camions mais des murs de camions. La situation de la rocade de Metz est identique. 

A la situation actuelle, Amazon va nous rajouter un camion toutes les cinq minutes, 24 heures/24 et sept jours/sept. Quelqu'un a-t-il pris en compte ce problème? Et on ne parle pas des centaines de véhicules des employés qui vont passer par nos villages.

Les travaux qui ne devaient commencer que l'année prochaine ont déjà commencé sur l'ancienne BA 128.
Les travaux qui ne devaient commencer que l'année prochaine ont déjà commencé sur l'ancienne BA 128.
Photo: Facebook

Regrettez-vous de ne pas avoir été consultés avant l'officialisation du projet d'Amazon?

Effectivement, nous nous demandons pourquoi n'y a-t-il pas eu d'appel à projet destiné aux citoyens comme ce fut le cas sur la ville de Metz. A l'heure de la défense du climat, on nous impose Amazon, une des entreprises les plus polluantes du monde. Et ce, à quelque 150 mètres de nos maisons alors que Metz a dernièrement accueilli le G7 de l'Environnement au mois de mai.»



Sur le même sujet

Le projet Amazon peine toujours à convaincre
La réunion publique concernant l’implantation de la multinationale américaine sur le plateau de Frescaty n'a pas dissipé les inquiétudes des habitants des communes limitrophes. Ces derniers craignent toujours les nuisances occasionnées alors que les politiques insistent sur les emplois créés.
Des blocages anti-Black Friday visent Amazon
Plusieurs sites allemands du revendeur en ligne sont touchés par des grèves ciblées, tandis que des militants alertent sur la consommation excessive en bloquant le siège parisien de l'enseigne.
L'acteur du commerce en ligne a été la cible de plusieurs actions anti-Black Friday.
La transparence fiscale des multinationales divise l'UE
Les Etats membres de l'UE ne sont pas parvenus à s'entendre jeudi sur une directive européenne visant à obliger les multinationales à rendre publiques «pays par pays» leurs données comptables et fiscales, au grand dam des ONG exigeant davantage d'ouverture.
European Union flags in front of the Berlaymont building in Brussels, Belgium
A Metz-Frescaty, Amazon sortira de terre en janvier
Au Sud de Metz, la prochaine plateforme du distributeur mondial sera mise en service en juillet 2021. Mais déjà la base de vie du chantier s'installe et les aménagements se réalisent autour de la future base logistique.
Centre de tri Bettembourg Amazon, Post, Bettembourg, le 11 Juillet 2017. Photo: Chris Karaba
Amazon Luxembourg délocalise 50 emplois
Le géant américain de la livraison, qui emploie plus de 2.000 personnes au Grand-Duché, envisage la migration de plusieurs dizaines de salariés d’un département de traduction vers l’Espagne ou la Slovaquie au cours des prochains mois.
Les 50 personnes concernées par la migration en Espagne et en Slovaquie devraient quitter le pays d'ici à la fin de 2020