Changer d'édition

Les Belges invités à ne pas traverser la frontière
Grande Région 2 min. 08.12.2020 Cet article est archivé

Les Belges invités à ne pas traverser la frontière

Un accord sur la prolongation du télétravail pourrait être discuté par Pierre Gramegna (DP) et son homologue belge, en visite ce mardi au Luxembourg.

Les Belges invités à ne pas traverser la frontière

Un accord sur la prolongation du télétravail pourrait être discuté par Pierre Gramegna (DP) et son homologue belge, en visite ce mardi au Luxembourg.
Photo: Anouk Antony
Grande Région 2 min. 08.12.2020 Cet article est archivé

Les Belges invités à ne pas traverser la frontière

Alors que le taux d’infection au covid-19 est élevé dans sa région limitrophe avec le Luxembourg, la Belgique demande à ses habitants de restreindre leurs voyages au Grand-Duché.

(ASdN) - Les résidents belges s'infecteraient-ils au Luxembourg ? C'est du moins ce que semble croire le virologue et porte-parole du gouvernement fédéral belge sur la pandémie. Lundi, le Dr Yves Van Laethem, a ainsi conseillé aux Belges d’éviter de se rendre dans des zones à haut risque, et «tout particulièrement au Grand-Duché de Luxembourg».

S'il ne dispose d'aucune preuve de sa théorie, le Dr Van Laethem a néanmoins déclaré qu’elle devrait être examinée de plus près. La semaine dernière, les infections ont en effet augmenté de 19% dans la province de Luxembourg, en particulier chez les travailleurs de plus de 40 ans. «Ceci s'explique peut-être par les contacts extrêmement fréquents avec le Luxembourg» a-t-il argumenté, évoquant les quelque 49.000 frontaliers installés en Belgique

Hasard du calendrier, le ministre belge des Finances, Vincent Van Peteghem, doit se rendre ce mardi au Luxembourg pour rencontrer son homologue Pierre Gramegna (DP). A l'occasion de cette rencontre, une prolongation de l’accord fiscal pour faciliter le télétravail pourrait être discutée, à l'instar de celui annoncé lundi avec la France. Pour l'heure, les frontaliers belges peuvent télétravailler sans conséquences fiscales jusqu'au 31 décembre 2020, contre 24 jours par an habituellement. 

Mais les discussions pourraient également tourner autour de la compensation fiscale que le Grand-Duché verse annuellement à ses voisins belges. Une somme estimée à 91 millions d'euros pour l'année 2019. Pour rappel, celle-ci correspond à une rétrocession accordée dans le cadre de l'Union économique belgo-luxembourgeoise. 


Road Trip N4, Nationale 4 Belgique,  ici: N 50° 02.666" EO 05°34,152" Martelange,   Foto: Marc Wilwert
La Belgique attend toujours ses 91 millions d'euros
Si, fin octobre, un accord semblait proche pour le versement, par le Luxembourg, d'une enveloppe de 91,1 millions d'euros aux communes frontalières belges, la situation apparaît de nouveau bloquée. La faute aux échanges toujours en cours sur le décompte 2019.

Cet accord vise donc à compenser les pertes de recettes pour la Belgique, causées par des taux et accises plus bas au Grand-Duché. Autrement dit, à réajuster le manque à gagner engendré par les frontaliers belges qui se fournissent en tabac, carburant et alcool au Luxembourg, attirés par les prix plus attractifs. Mais si un accord semblait proche fin octobre, la situation était de nouveau bloquée fin novembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les résidents belges travaillant au Grand-Duché pourront continuer à travailler depuis leur domicile sans incidence fiscale jusqu'au 30 juin 2021. Et cela qu'ils soient employés dans le secteur public ou privé.
Le home-office ne peut être imposé, il doit se faire en accord entre salarié et employeur.
La visite du ministre fédéral des Finances au Luxembourg ce mardi n'aura pas permis de débloquer un dossier en suspens depuis mars. Le versement de 91 millions à destination des communes frontalières n'a pas été acté, à la différence de la prolongation du télétravail.
Luxembourg - Belgique - Photo : Pierre Matgé
Si, fin octobre, un accord semblait proche pour le versement, par le Luxembourg, d'une enveloppe de 91,1 millions d'euros aux communes frontalières belges, la situation apparaît de nouveau bloquée. La faute aux échanges toujours en cours sur le décompte 2019.
Road Trip N4, Nationale 4 Belgique,  ici: N 50° 02.666" EO 05°34,152" Martelange,   Foto: Marc Wilwert
Si passer les frontières n’est pas interdit, Annelies Verlinden ministre fédéral de l'Intérieur, a appelé ses concitoyens à se montrer responsables et notamment à ne pas passer les frontières inutilement.
4.3. Groussregion / Report Pendler / Arloner Autobahn bei Sterpenich Foto: Guy Jallay
Si les autorités belges ont décidé mercredi soir de classer à nouveau le Luxembourg en «zone rouge», le ministère des Affaires étrangères précise ce jeudi les modalités de ce nouveau cadre. Les travailleurs frontaliers sont exemptés de ces restrictions.
Grenziwwergang zu Stengefort  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort