Changer d'édition

Les automobilistes belges devront bientôt lever le pied
Grande Région 3 min. 11.04.2022
Fin de la tolérance des radars

Les automobilistes belges devront bientôt lever le pied

Il n'y aura plus aucune impunité pour les excès, aussi petits soient-ils.
Fin de la tolérance des radars

Les automobilistes belges devront bientôt lever le pied

Il n'y aura plus aucune impunité pour les excès, aussi petits soient-ils.
Photo: Chris Karaba
Grande Région 3 min. 11.04.2022
Fin de la tolérance des radars

Les automobilistes belges devront bientôt lever le pied

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
Le ministre fédéral de la Justice belge a annoncé la fin du seuil de tolérance pour les radars tronçons du pays. Autrement dit, il faudra lever le pied.

Tout le monde a encore en tête les horribles images du drame s'étant déroulé le 20 mars dernier à Strépy-Bracquegnies en Belgique. Ce jour-là, un chauffard fonçait dans la foule à bord de son véhicule, tuant pas moins de six personnes et en blessant grièvement de nombreuses autres. Cet événement dramatique s'est invité dans le débat politique belge dans les semaines qui ont suivi l'accident. Dans l'optique d'améliorer la sécurité routière, le gouvernement belge souhaite tout simplement supprimer la marge de tolérance sur les excès de vitesse. 


L'A31 et les routes secondaires sont saturées, mais la grève en France ne semble pas avoir beaucoup plus impacté le trafic.
Travaux et radars vont ponctuer le quotidien des frontaliers
Alors que des travaux ont redémarré il y a une semaine à proximité de Metz, deux radars ont été installés sur une portion de l'autoroute A31 limitée à 70km/h.

La ministre fédérale belge de la Sécurité routière Valérie de Bue (MR) a d'ores et déjà annoncé cette mesure au travers de plusieurs médias belges. «Il n’y aura plus de marge de tolérance, c’est la volonté. Des réunions avec la justice et les forces de police sont organisées pour se mettre d’accord. Lorsque l’on place un radar et qu’on flashe, il faut que la justice poursuive, qu’elle fasse son travail. C’est fondamental que l’on puisse poursuivre les contrevenants», a-t-elle notamment expliqué sur les ondes de Bel RTL.

Plus d'impunité pour les excès

Concrètement, il n'y aura plus aucune impunité pour les excès, aussi petits soient-ils. Cela dit, la marge technique sera toujours d'application. En effet, la marge de tolérance et la marge technique sont à différencier. En ce qui concerne la première, il s'agissait surtout de fermer les yeux sur certains excès afin notamment de ne pas noyer les services de police sous les amendes. La marge technique quant à elle représente la marge d'erreur du radar. En Belgique, cette marge est de 6km/h. Autrement dit, vous pouviez précédemment être flashé en Belgique à 78km/h sur une route limitée à 70, la vitesse corrigée serait de 72km/h. Désormais, cet excès, aussi léger soit-il, sera sanctionné par une amende. 


Lok , Speedmarathon , Blitzmarathon , Police Grand Ducale , Radarkontrolle , Greivelsbarriere , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
23.000€ d'amendes lors du Speedmarathon de jeudi dernier
La vaste opération policière qui a eu lieu jeudi dernier a permis à la police luxembourgeoise de pincer plusieurs centaines d'automobilistes roulant à une vitesse excessive.

Cette nouvelle règle sera notamment d'application sur les autoroutes contrôlées par les radars tronçons. C'est ce qu'a annoncé le ministre fédéral belge de la Justice dans la foulée. De plus, ces radars qui flashent la vitesse moyenne d'un véhicule entre deux points d'un même parcours, seront actifs en permanence. Si le projet-pilote initié auparavant avait montré une augmentation des infractions enregistrées, le nombre d’infractions constatées est finalement retombé à un niveau plus bas, car il semblerait que les gens adaptent leur comportement au volant et modèrent désormais leur vitesse.

De nombreux radars chez nos voisins

Gare donc à ceux qui ont le pied lourd sur la pédale d'accélération. Cette mesure concerne actuellement sept radars tronçons en Wallonie mais aucun ne se trouve dans la province belge de Luxembourg, frontalière au Grand-Duché. Cela dit, Le Soir indique que dans les mois à venir, 36 radars tronçons supplémentaires seront activés, dont 12 en Wallonie et 24 en Flandre, portant le nombre total de radars tronçons à 108. Plus globalement, plus d'une cinquantaine de radars sont actuellement déployés aux quatre coins de la province et ce chiffre tend à augmenter dans les prochains mois.


Le dernier radar fixe installé scrute les passages aux feux place de l'Etoile dans la capitale. Mais il n'est pas encore entré en service, faute de cadre légal.
«Prévention et sanction doivent aller de pair»
Le retour à la normale qui se confirme peu à peu au Luxembourg remet sur la table la problématique centrale de la mobilité et de la sûreté sur les routes. L’occasion de faire le point avec la Sécurité routière Luxembourg asbl.

Il y a fort à parier que les amendes vont pleuvoir dans les mois à venir. Les autorités belges s'y sont d'ailleurs préparées en créant notamment un parquet central pour la sécurité routière. D'après la RTBF, la création de ce parquet doit permettre de réduire la charge administrative des parquets de police. L'objectif de celui-ci est de centraliser le traitement administratif des amendes routières, ce qui provoquera une augmentation de la capacité pour les parquets de police afin que ces derniers puissent se concentrer sur les infractions les plus graves. Des moyens supplémentaires au niveau de la police sont également prévus. 

La fin de la marge de tolérance verra-t-elle aussi le jour au Grand-Duché? Seul le futur nous le dira. En attendant, rappelons qu'au Luxembourg, lorsque la vitesse mesurée se situe entre 25 et 100 km/h, la marge de tolérance est de 3 km/h, bien moins que la marge de tolérance belge donc. Lorsque la vitesse mesurée dépasse les 100 km/h, la marge de tolérance est de 3% de la vitesse mesurée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Excès de vitesse, dépassements non autorisés, non-respect des panneaux de signalisation... Les infractions au code de la route constatées en 2021 par la police luxembourgeoise auront donné lieu à 285.000 contraventions.