Changer d'édition

Le zoo d'Amnéville prend une nouvelle direction
Grande Région 2 min. 13.04.2021

Le zoo d'Amnéville prend une nouvelle direction

Le zoo est actuellement fermé aux visiteurs en raison du confinement.

Le zoo d'Amnéville prend une nouvelle direction

Le zoo est actuellement fermé aux visiteurs en raison du confinement.
Photo: AGENCE_GASPERICH
Grande Région 2 min. 13.04.2021

Le zoo d'Amnéville prend une nouvelle direction

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Avec la nomination lundi d'Albane Pillaire comme nouvelle présidente, le fonds d'investissement Prudentia Capital entend faire de la structure un des plus grands zoos d'Europe. Au-delà de préparer la réouverture, il s'agira surtout d'achever la mutation du site.

Ça s'active en coulisse du côté du zoo d'Amnéville. Alors que la structure est fermée jusqu'au lundi 3 mai minimum en raison du confinement, une nouvelle directrice prendra ses fonctions à partir de lundi prochain. 


Wort.fr - Investissements pole touristique Amneville, Zoo, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le zoo d'Amnéville change de tête
De la tour Eiffel au parc animalier, c'est le grand écart que s'apprête à réaliser Anne Yannic. Dans un contexte économique très difficile, l'ex-dirigeante du Club Méditerranée va prendre la présidence du site touristique fondé par Michel Louis.

Le fonds d'investissement Prudentia Capital, principal actionnaire du zoo, a ainsi annoncé qu'Albane Pillaire prenait la succession d'Anne Yannic. En fonction depuis près d'un an, cette dernière a rempli sa «mission temporaire de structuration des équipes» a indiqué l'actionnaire dans un communiqué. 

Albane Pillaire est «une manager de terrain», avec de «grandes compétences» dans l’animation de sites touristiques, indique Dominik Zwerger, associé fondateur de Prudentia Capital à nos confrères du Républicain Lorrain.  La mission de l'ex-directrice générale de Strasbourg Événements consistera d'abord à «préparer la réouverture» du zoo, puis à «finaliser sa transformation». 


Amnéville veut se donner un second souffle
Un important programme d'investissement de plus de sept millions d'euros doit à terme, renforcer l'attractivité économique et touristique du site mosellan. Parallèlement, les équipements de base comme le pôle thermal ou encore le snowhall vont également subir un important lifting.

Objectif pour Prudentia Capital: faire de la structure «un des plus beaux zoos de France et d’Europe». Le zoo travaille notamment sur une nouvelle utilisation de sa salle de spectacle. Pouvant accueillir jusqu'à 1.850 spectateurs, celle-ci abritait le spectacle de fauves Tiger World, jusqu'à son arrêt en novembre 2020. Une «nouveauté en exclusivité mondiale» devrait s'y produire «dès la saison 2021», annonce le fonds d'investissement.

Pour rappel, Prudentia Capital a officiellement repris la main sur le zoo d'Amnéville en janvier 2020. A l'époque, le site présentait une dette de 53 millions d'euros. Ce zoo fait partie d'un vaste complexe touristique, fondé en 1986 par Michel Louis. Depuis, l'ensemble de ses structures, de la salle de spectacle au complexe thermal en passant par le Snowhall, ont été revendues à des actionnaires extérieurs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La rénovation du Galaxie reste d'actualité pour 2021
Déjà en difficulté avant la crise sanitaire, la salle de spectacle située à Amnéville faisait l'objet d'un vaste projet de réhabilitation. «Il n'est pas remis en question», affirme Hervé Melchior, le directeur général de la société publique locale.
Wort.fr - Investissements pole touristique Amneville, Galaxie, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le zoo d'Amnéville change de tête
De la tour Eiffel au parc animalier, c'est le grand écart que s'apprête à réaliser Anne Yannic. Dans un contexte économique très difficile, l'ex-dirigeante du Club Méditerranée va prendre la présidence du site touristique fondé par Michel Louis.
Wort.fr - Investissements pole touristique Amneville, Zoo, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Amnéville veut se donner un second souffle
Un important programme d'investissement de plus de sept millions d'euros doit à terme, renforcer l'attractivité économique et touristique du site mosellan. Parallèlement, les équipements de base comme le pôle thermal ou encore le snowhall vont également subir un important lifting.
Prudentia Capital croque le zoo d'Amnéville
Le fonds d'investissement vient de s'octroyer la part du lion dans les actions du site de loisirs lorrain. En passe à des difficultés financières et des doutes sur la bonne gestion de ses personnels, le zoo voit sa dette en partie épongée.