Changer d'édition

Le zoo d'Amnéville fixé sur son sort le 3 janvier
Grande Région 19.12.2019

Le zoo d'Amnéville fixé sur son sort le 3 janvier

Selon le zoo d'Amnéville, 500.000 visiteurs visitent le site chaque année.

Le zoo d'Amnéville fixé sur son sort le 3 janvier

Selon le zoo d'Amnéville, 500.000 visiteurs visitent le site chaque année.
ARCHIVES LW
Grande Région 19.12.2019

Le zoo d'Amnéville fixé sur son sort le 3 janvier

La Chambre de commerce du tribunal de Metz se prononcera début janvier sur le plan d'apurement du parc animalier dont les dettes s'élèvent à 53 millions d'euros. L'avenir du site, qui emploie 160 personnes, est en jeu.

(ER) - Dans deux semaines, le personnel et la direction seront fixés sur leur sort, la décision que rendra le tribunal de Metz est attendue avec une certaine fébrilité. En proie à de graves soucis de trésorerie, le zoo d'Amnéville attend avec une certaine fébrilité l'arrivée de Prudentia dans son capital. 


Le zoo d'Amnéville est l'une des attractions phares de tout le pôe touristique du secteur.
Le zoo d'Amnéville tente d'éponger ses dettes
Un mystérieux investisseur a conclu un accord avec le parc zoologique qui attend désormais l'aval du tribunal de grande instance de Metz. Si ce texte est validé, les dettes engendrées depuis quelques années par le complexe seront «en partie effacées».

Si la dette actuelle du parc s'élève à 53 millions d'euros, le fonds d'investissement s'est déjà engagé à verser aux salariés 4 millions d'euros de prime de participation non payés ces dernières années. Prudentia compte également régler les 120 dossiers aux prud'hommes.   

Pour rappel, le parc animalier connaît une situation difficile. Outre des finances dans le rouge, il est également dans le collimateur pour une gestion douteuse de ses ressources humaines et un non-respect de l'environnement


Sur le même sujet

Prudentia Capital croque le zoo d'Amnéville
Le fonds d'investissement vient de s'octroyer la part du lion dans les actions du site de loisirs lorrain. En passe à des difficultés financières et des doutes sur la bonne gestion de ses personnels, le zoo voit sa dette en partie épongée.
Le parc donne sa version des faits sur l'«affaire Olaf»
Accusé d'avoir essayé de se débarrasser du cadavre d'un ours polaire dans une déchetterie de la région, le zoo d'Amnéville évoque «une erreur qui a été corrigée». Le vétérinaire en chef a détaillé le fil des événements survenus en juillet 2018.
amneville zoo, natalite precoce au zoo amneville, bebe amneville zoo, foto feller tania, nouveau animaux bebe zoo amneville, 28.05.2014, loup, wolf, gorilla, lion, eisbaer, panther, panter, tiger,
Nouvelle révélation sur le zoo d'Amnéville
Selon nos confrères de France Bleu Lorraine, le parc animalier est accusé d'avoir essayé de se débarrasser du cadavre d'un ours polaire dans une déchetterie de la région en juillet 2018.
Le zoo d'Amnéville accusé de pollution sauvage
L'établissement se retrouve dans la tourmente après la publication d'une enquête de France Bleu, mercredi, révélant une gestion douteuse des finances et des ressources humaines. Des dysfonctionnements que la direction rejette en bloc.
Les accusations portées contre le zoo sont lourdes, à en croire nos confrères de France Bleu.