Changer d'édition

Le trafic des trains restera «très perturbé» mardi
Grande Région 2 min. 16.12.2019 Cet article est archivé

Le trafic des trains restera «très perturbé» mardi

La SNCF a recommandé à ses clients d'éviter de se rendre dans les gares et privilégier d'autres moyens de transport.

Le trafic des trains restera «très perturbé» mardi

La SNCF a recommandé à ses clients d'éviter de se rendre dans les gares et privilégier d'autres moyens de transport.
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 16.12.2019 Cet article est archivé

Le trafic des trains restera «très perturbé» mardi

La SNCF a annoncé un trafic «très perturbé» mardi sur ses lignes, au 13e jour de la grève contre la réforme des retraites. Ces perturbations coïncident aussi avec la troisième journée nationale interprofessionnelle de protestation.

(DH) - La patience sera à nouveau le maître-mot de cette journée de mardi qui sera marquée, en France, par un nouveau dérèglement du trafic SNCF auquel s'ajoute la troisième journée nationale interprofessionnelle contre la réforme des retraites. La société des chemins de fer a annoncé un trafic «très perturbé».

En Lorraine, 77 trains sur 187 seront assurés en journée alors qu'au niveau national trois TER sur dix seront en circulation. Toutefois, la SNCF a une nouvelle fois recommandé à ses clients de ne pas se rendre dans les gares. Le groupe ferroviaire préconise d'autre moyens de transports comme le covoiturage. Par ailleurs, il a commandé une cinquantaine de cars pour assurer la déserte de certaines lignes, sans toutefois donner des garanties à ses usagers. 


Pour rappel concernant les TER, le changement de quai à Thionville, est reporté au 1er janvier

Pour ce qui est des TGV, un sur quatre circulera sur l'ensemble du territoire français.

Pour la période des vacances de fin d'année, les clients seront informés ce mardi dans la journée des circulations garanties par la SNCF les vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 décembre, et à partir du jeudi 19 décembre pour les journées des 23, 24, 25 et 26 décembre.   

Vols annulés ou retardés

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 20% leur programme de vols au départ et à l'arrivée de l'aéroport d'Orly ce mardi, des syndicats de contrôleurs aériens ayant déposé des préavis de grève. La DGAC  mettra en place les dispositions du service minimum «où la réglementation le permet». Des perturbations et des retards sont à prévoir et la DGAC invite les voyageurs à s'informer auprès des compagnies aériennes.

Situation bloquée quelques jours avant Noël  

Le gouvernement et les syndicats se renvoient par ailleurs la responsabilité d'une éventuelle paralysie du pays pendant les fêtes. «Si le gouvernement retire son projet et (qu')on discute sérieusement (...), tout se passera bien. Sinon, les grévistes décideront de ce qu'ils ont à faire jeudi ou vendredi», a déclaré dimanche le numéro 1 de la CGT, Philippe Martinez.    

Par ailleurs, à la veille d'une nouvelle journée de grèves et de manifestations, la journée de lundi a été marquée par la démission du haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye. Ce dernier avait été fragilisé par des révélations sur des mandats non déclarés.  



Sur le même sujet

Cafouillages dans les TER lorrains
Alors qu’était annoncé le début de nouvelles perturbations ce lundi, avec changement de train obligatoire à Thionville, les TER continuent à circuler normalement. Si la bascule devrait avoir lieu le 1er janvier, la grève continue de perturber le réseau.
Les perturbations de la grève étaient toujours d'actualité, lundi à Thionville, mais pas les changements de quai obligatoire, pourtant prévus dès dimanche.
La fronde s'amplifie, la grève continue
Au septième jour de la grève, le Premier ministre a dévoilé mercredi en détails le projet de réforme des retraites du gouvernement français. L'opposition s'est encore amplifiée et la mobilisation est amenée à se renforcer.
French Prime Minister Edouard Philippe unveils the details of a pension reform plan before the CESE (Economic, Social and Environmental Council) on December 11, 2019 in Paris, as hundreds of thousands of people demonstrated the day before on the sixth day of a general strike. (Photo by Thomas SAMSON / POOL / AFP)