Changer d'édition

Le ticket transfrontalier (bien) moins coûteux
Grande Région 3 min. 02.12.2019

Le ticket transfrontalier (bien) moins coûteux

Les trains n'arriveront pas forcément à l'heure, mais ils reviendront moins cher aux frontaliers qui les empruntent.

Le ticket transfrontalier (bien) moins coûteux

Les trains n'arriveront pas forcément à l'heure, mais ils reviendront moins cher aux frontaliers qui les empruntent.
Photo : Guy Jallay
Grande Région 3 min. 02.12.2019

Le ticket transfrontalier (bien) moins coûteux

Les tarifs transfrontaliers des bus et trains seront revus à la baisse au 1er mars 2020. Conséquence directe de la gratuité des transports au Grand-Duché, annonce le Verkéiersverbond, lundi. Si l'attractivité des transports en commun grimpe, elle fait craindre une saturation.

(aa) - C'est une mesure phare du gouvernement de Xavier Bettel qui va ravir les milliers de frontaliers exerçant au Grand-Duché. La gratuité des transports en commun entrant en vigueur le 1er mars 2020, le prix des abonnements entre le Luxembourg et ses voisins deviendra moins cher. Une baisse des tarifs sur les rails et sur les routes qui soulagera les portefeuilles français, allemands et belges. 

Sur les rails français tout d'abord, le nouveau tarif de l'abonnement mensuel avec le TER Grand Est passe à 214,90 euros pour le trajet Nancy-Luxembourg. Au lieu de 257,40 euros actuellement. Pour les Messins, la facture perd 43 euros mensuels, pour atteindre 100 euros. Une baisse plus flagrante encore pour le trajet Thionville-Luxembourg, qui, de 88 euros, tombera à 45,50 euros. Soit près de la moitié. 

Des bonnes nouvelles également d'actualité côté belge. A titre d'exemple, l'abonnement mensuel entre Arlon et Luxembourg via Sterpenich baissera de près de 50%, de 82 euros à 53 euros. Pour les voyageurs frontaliers résidant à Trois-Ponts, le prix mensuel sera revu de 30%, passant de 129 euros à 100 euros.


A compter du 15 décembre, il ne restera plus que neuf trains IC directs quotidiens de Luxembourg à Bruxelles au lieu de onze actuellement
Moins de trains pour relier Luxembourg à Bruxelles
A l'occasion des changements d'horaires prévus par la SNCB pour le 15 décembre, deux liaisons quotidiennes entre les deux capitales seront supprimées. En revanche, le prix de l'abonnement pour les frontaliers baissera dans le courant 2020.

Même situation pour les voisins allemands, dont les tarifs bénéficient aussi de la réforme grand-ducale. L'abonnement mensuel entre Trèves et Luxembourg baisse ainsi quasiment de moitié, passant de 85 à 45 euros. En version annuelle, le tarif n'affichera plus que 490 euros. Contre 850 euros auparavant.

A noter que les baisses tarifaires ne concerneront que les voyages effectués en deuxième classe. La première classe n'étant pas concernée par la mesure de gratuité luxembourgeoise.

Les voyageurs sont déjà nombreux sur les réseaux transfrontaliers, faisant craindre une surchauffe sur certaines lignes avec la baisse des tarifs.
Les voyageurs sont déjà nombreux sur les réseaux transfrontaliers, faisant craindre une surchauffe sur certaines lignes avec la baisse des tarifs.
Photo : Serge Waldbillig

Les amateurs des bus transfrontaliers peuvent aussi avoir le sourire. Le tarif mensuel de la RegioZone 1, qui dessert notamment Thionville et Trèves, passe de 85 à 40 euros. Dans la RegioZone 2, qui concerne Sarrelouis et Sarrebruck, ce tarif tombe de 135 à 85 euros.       


Lokales, 1 Jahr Tram, Mobilität,Kirchberg. Foto: Gerry Huberty
Transports gratuits au Luxembourg: les réponses aux questions
La gratuité des transports est sans conteste l'une des mesures phares du gouvernement Bettel pour cette coalition 2018-2023. Le Luxembourg est en effet le premier pays à introduire une telle mesure à l'échelle nationale. Quelles en sont les modalités? Réponses.

Alors cette baisse des prix va-t-elle attirer davantage de voyageurs dans les trains?  Une chose est sûre : ces navettes côté français sont déjà souvent perturbée par des pannes ou l'annulation de trains. Sans oublier une surcharge chronique à laquelle, à compter du 15 décembre, viendront s'ajouter des complications de liaison, avec changement de rames à Thionville.

Contactés par le Luxemburger Wort, les CFL assurent ne pas s'attendre à «une énorme hausse du nombre des passagers», sans donner plus de précisions. Sachant que pour fluidifier le trafic en gare de Luxembourg, plusieurs mesures sont d'ores et déjà en prévision comme l'ouverture mi-décembre d'un nouveau quai. 

Pour rappel, en 10 ans, le nombre de passagers empruntant l'axe Metz-Luxembourg a plus que doublé, frôlant aujourd'hui les cinq millions. Si d'un côté les sommes prélevées aux frontaliers vont effectivement baisser, il se pourrait que les places assises dans les trains, elles, deviennent plus chères. 



Sur le même sujet

40% des ménages gagnants avec la gratuité du transport
Le Statec estime que la mesure qui entrera en vigueur le 1er mars 2020 fera économiser 100 euros à un foyer de résidents moyen. Reste à savoir si beaucoup de Luxembourgeois sont prêts à abandonner la voiture pour bus, train ou tram.
Actuellement, 56% des résidents n'ont jamais recours à un moyen de transport en commun pour leurs déplacements.
Frontaliers Belgique France: Toujours la même galère pour vendredi
Mouvements de grèves et inondations obligent, cette semaine a été plus qu'éprouvante pour les frontaliers. Et cela se poursuit encore ce vendredi 3 juin, avec quelques trains qui circuleront mais un trafic en moyenne «très perturbé» selon la SNCF. Idem du côté belge. Du mieux pour lundi, peut-être.
Les CFL promettent «un renfort important» du service de substitution des trains par des bus.