Changer d'édition

Le P+R de Viville reste un sujet de discorde
Grande Région 09.10.2019

Le P+R de Viville reste un sujet de discorde

La SNCB ne voit pas l'intérêt actuel d'étendre le parking de la gare de Viville, en Belgique.

Le P+R de Viville reste un sujet de discorde

La SNCB ne voit pas l'intérêt actuel d'étendre le parking de la gare de Viville, en Belgique.
Photo: Claude Piscitelli
Grande Région 09.10.2019

Le P+R de Viville reste un sujet de discorde

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Alors que le bourgmestre d'Arlon, Vincent Magnus, souhaite étendre le parking situé sur les anciens ateliers de la SNCB, la compagnie des chemins de fer belges continue de s'y opposer.

A l'énonciation de la commune de Viville, Vincent Magnus ne peut s'empêcher de sourire. «Une extension du parking des anciens ateliers de la SNCB est toujours à l'ordre du jour», assure le bourgmestre d'Arlon.

Mais depuis plusieurs années, un bras de fer oppose la mairie de la ville wallonne à la SNCB. En cause: la demande de création d'un P+R, afin de délester la gare d'Arlon où circule un flux quotidien de 4.700 navetteurs

Pas de saturation actuelle

«Il faut un plan de transport adapté, avec des trains toutes les 15 minutes aux heures de pointe le matin. Les CFL seraient tout à fait d'accord, l'espace est là, utilisons-le», clame le bourgmestre cdH.

Si Vincent Magnus est persuadé qu'un P+R peut fonctionner à cet endroit, le son de cloche se révèle être tout autre du côté de la SNCB. «L'extension de l’offre de parking à la gare de Viville ne se justifie pas. La gare dispose déjà d'un parking qui n'est pas saturé», explique ainsi une porte-parole de la compagnie des chemins de fer belges.

Un «suivi particulier»

Et cette dernière de rappeler que l'actuel parking de la gare d'Arlon propose déjà 765 places, sans connaître lui non plus de saturation. «Un accord a également été conclu avec la Ville et la Province afin que les voyageurs puissent utiliser le parking de la Maison de la Culture, situé à moins de 10 minutes à pied de la gare d’Arlon. Ce parking n’est actuellement utilisé que par une dizaine de navetteurs», souligne la SNCB.

Pour rappel, déjà en 2016, Xavier Bettel (DP) et le gouvernement fédéral belge envisageaient un P+R Viville-Stockem capable d’accueillir 10.000 véhicules, avant de revoir ce chiffre à la baisse, à 1.000 places. Une volonté que ne partage finalement pas la compagnie des chemins de fer belges. Un «suivi particulier» est en cours, pour évaluer la nécessité de prévoir ou non des mesures complémentaires. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Viville attendra encore son P+R
La création d’un vaste P+R à Arlon-Viville, est à nouveau reportée côté belge. La SNCB n’en fait pas une de ses priorités pour les années 2020-23.
Park & Ride P&R Rodange - 24.03.2016 - © claude piscitelli