Changer d'édition

Le maire de Thionville candidat aux municipales
Grande Région 10.09.2019

Le maire de Thionville candidat aux municipales

C'est le premier scrutin que Pierre Cuny mènera en tant que tête de liste.

Le maire de Thionville candidat aux municipales

C'est le premier scrutin que Pierre Cuny mènera en tant que tête de liste.
Photo:Guy Jallay
Grande Région 10.09.2019

Le maire de Thionville candidat aux municipales

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pierre Cuny, en poste depuis 2016, a annoncé sa candidature pour les élections de mars 2020. Il mènera une liste renouvelée à 40%.

En place depuis trois ans et demi, il faut croire que Pierre Cuny a pris goût aux fonctions de maire de Thionville. Ce mardi, il a ainsi annoncé sa volonté de se présenter à nouveau face aux électeurs pour décrocher un nouveau mandat.

Premier candidat déclaré pour diriger la ville de 41.000 habitants après 2020, l'élu déclare partir avec une liste centre-droit et renouvelée à 40%. Les électeurs auront à se prononcer en mars prochain.


Dr Pierre Cuny: «L'A31 bis doit être faite le plus rapidement possible. En tenant compte du fait que nos amis luxembourgeois ne veulent pas plus de voitures chez eux mais développer des solutions alternatives, des P&R, etc.»
Interview du maire de Thionville : Pierre Cuny: «L'A31 bis doit être faite le plus rapidement possible»
Maire de Thionville depuis trois mois, le Dr Pierre Cuny prône une relation «de fusion» avec le Luxembourg. Pour lui, l'A31 doit voir le jour rapidement et il a plusieurs idées en lien avec le Luxembourg pour son financement ou la prise en charge du péage pour les frontaliers.

Pour la première fois, ce médecin de profession occupera la tête de liste d'un scrutin après avoir figuré aux côtés de Jean-Marie Demange (2010) ou Anne Grommerch (2014). C'est à cette dernière, décédée en début de mandat, qu'il avait succédé en 2016

Pierre Cuny occupe actuellement les fonctions de président de la communauté d'agglomération Porte de France, mais aussi de président du Sillon Lorrain, entité regroupant les villes de Thionville, Metz, Nancy, Épinal.

Revoir la mobilité

Parmi les projets qu'il compte développer à l'avenir pour la 2e ville de Moselle, sont notamment évoquées l'ouverture d'une passerelle reliant le centre-ville à la gare SNCF, la création d'un grand gymnase en cœur de cité, mais aussi la plantation d'arbres sur le plateau piétonnier. 

L'actuel maire souhaite également avancer sur les questions de mobilité. En développant le réseau de pistes cyclables mais aussi en mettant à disposition de nouveaux points de stationnement, notamment pour les navetteurs transfrontaliers.

Investissements soutenus par le Luxembourg

A ce titre, le ministre de la Mobilité François Bausch a d'ores et déjà signifié l'intention du Luxembourg de cofinancer deux nouveaux parkings à Thionville, l'un à Veymerange en bord d'A31, l'autre à proximité de la gare.



Sur le même sujet

Thionville ne veut plus être une «cité dortoir»
Face à un flux toujours plus important de travailleurs frontaliers - et alors que son nombre d'habitants est en chute libre depuis six ans - la ville mosellane a décidé de mettre les bouchées doubles. Un projet d'envergure va complètement modifier une partie de la commune.