Changer d'édition

Le Grand Est passe au rouge
Grande Région 2 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

Le Grand Est passe au rouge

La région compte 372 sites de prélèvement dont 83 en Moselle.

Le Grand Est passe au rouge

La région compte 372 sites de prélèvement dont 83 en Moselle.
Photo: AFP
Grande Région 2 min. 09.10.2020 Cet article est archivé

Le Grand Est passe au rouge

La région connaît une nouvelle hausse des cas de covid-19. Selon les chiffres publiés jeudi par l'Agence régionale de santé, le taux d'incidence moyen a atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants la semaine dernière.

(ASdN) - Alors que Paris ferme ses cafés, la situation dans le Grand Est se dégrade. Selon les chiffres publiés ce jeudi par l'agence régionale de santé (ARS), les cas de contaminations repartent à la hausse à l'Est du pays. La semaine dernière, le taux d'incidence moyen a ainsi atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants. 

Avec un taux d'incidence supérieur à 50, sept des dix départements virent donc au rouge. Les trois autres, à savoir la Moselle, les Vosges et le Haut-Rhin, passent quant à eux à l'orange, avec un taux compris entre 10 et 50. Selon les données de l'ARS, les plus de 65 ans apparaissent néanmoins moins touchés. Le taux pour 100.000 habitants pour cette tranche de la population atteint 36,1% ces sept derniers jours. 


08.10.2020, Berlin: Ein Arzthelfer informiert Patienten in einer langen Schlange vor einer Arztpraxis im Bezirk Neukölln über den Corona-Test. Die Corona-Infektionszahlen sind auf über 4000 angestiegen. Foto: Kay Nietfeld/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Allemagne s'inquiète d'un rebond de cas
Les autorités allemandes ont mis en garde, jeudi, contre un bond «d'une ampleur préoccupante» des infections de covid-19. Pour faire face à la propagation du virus, des restrictions sont mises en place localement.

Au total, 22.407 cas de contamination ont été relevé dans la région Grand Est dont 4.036 en Moselle. 75.050 personnes ont par ailleurs été identifiées comme cas contact.

269 personnes sont par ailleurs actuellement hospitalisées en raison du virus. Dans la seule journée du 7 octobre, 27 nouvelles hospitalisations ont été recensées. Parmi les patients des établissements sanitaires du Grand Est, 44 se trouvent actuellement en soins intensifs. 

Depuis le début de l’épidémie, 3.749 personnes hospitalisées pour covid-19 sont décédées en établissements sanitaires dans la région Grand Est. Au total, la France comptabilise 653.509 cas de contamination et déplore 32.445 décès. 

De leur côté, l'Allemagne et la Belgique durcissent le ton. Contrairement à ses voisins, le Luxembourg ne prévoit pas, pour l'heure, de renforcer les mesures sanitaires en place. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, 140 personnes ont été testées positives au virus ce jeudi. Le pays compte par ailleurs 129 décès depuis le début de la pandémie.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que le gouvernement français envisage de nouvelles contraintes au-delà des seize départements reconfinés samedi, la dégradation des indicateurs de l’épidémie fait peser une nouvelle épée de Damoclès sur la Moselle et Meurthe-et-Moselle.
(FILES) In this file photo taken on March 11, 2021 a sign reading 'Corona - message to all...' is seen behind the closed shutter of a shop in Berlin. - Germany is poised to tighten a partial lockdown into April to halt an exponential spread of the coronavirus driven by variants. Europe's biggest economy had progressively began easing restrictions, first reopening schools in late February, before allowing some shops to resume business in March. But hopes for indoor dining, cultural and leisure facilities to follow suit will now have to be delayed, as a third wave of the virus has sent infections numbers rising again. (Photo by Tobias Schwarz / AFP)
Face à la recrudescence des nouvelles infections au covid-19 observée côté français, certains décideurs lorrains plaident pour «une action rapide» et la mise en place de nouvelles mesures pour éviter une saturation des services hospitaliers.
Nancy,Mairie, Gemeindehaus, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les autorités allemandes ont mis en garde, jeudi, contre un bond «d'une ampleur préoccupante» des infections de covid-19. Pour faire face à la propagation du virus, des restrictions sont mises en place localement.
08.10.2020, Berlin: Ein Arzthelfer informiert Patienten in einer langen Schlange vor einer Arztpraxis im Bezirk Neukölln über den Corona-Test. Die Corona-Infektionszahlen sind auf über 4000 angestiegen. Foto: Kay Nietfeld/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Face à la reprise de l'épidémie de covid-19, le gouvernement belge a annoncé mardi de nouvelles restrictions sur la vie sociale et les rassemblements à compter de vendredi.
Women wear face masks or coverings due to the COVID-19 pandemic, as they walk in Liverpool, north west England on October 2, 2020, following the announcement of new local restrictions for certain areas in the northwest of the country, due to a resurgence of novel coronavirus cases. - The British government on Thursday extended lockdowns to Liverpool and several other towns in northern England, effectively putting more than a quarter of the country under tighter coronavirus restrictions. Health Secretary Matt Hancock said limits on social gatherings would be extended to the Liverpool City region, which has a population of about 1.5 million. (Photo by Oli SCARFF / AFP)
Le préfet de police de Paris, placé en état d'alerte maximale, a annoncé de nouvelles mesures de restrictions à partir de mardi et pour quinze jours pour faire face à la progression inquiétante de l'épidémie de covid-19 dans la capitale française et sa proche banlieue.