Changer d'édition

Le covid plonge la zone de Sterpenich dans la sinistrose
Grande Région 3 min. 17.08.2020

Le covid plonge la zone de Sterpenich dans la sinistrose

Pour le gérant Stéphane Delatour, le Funny Mountain connaît actuellement une baisse de 50% du taux de fréquentation par rapport à l'an dernier

Le covid plonge la zone de Sterpenich dans la sinistrose

Pour le gérant Stéphane Delatour, le Funny Mountain connaît actuellement une baisse de 50% du taux de fréquentation par rapport à l'an dernier
Photo: Pierre Matgé
Grande Région 3 min. 17.08.2020

Le covid plonge la zone de Sterpenich dans la sinistrose

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Orienté de plus en plus vers le loisir, le parc d'activités économiques mixte situé à la frontière luxembourgeoise le long de l'autoroute E411 subit de plein fouet la crise sanitaire. A l'image de ses deux nouvelles attractions, l'Indoor Skydive et le Funny Mountain.

Pas de chance pour la société LuxFly Skydive. Plusieurs fois reportée, l'ouverture du simulateur de chute libre Indoor Skydive sur le parc d'activités économiques mixte de Sterpenich était finalement prévue pour mars 2020. Soit... pile au moment où a éclaté la crise du coronavirus. Résultat: l'inauguration de l'attraction n'a pu se faire qu'en juillet. Et si «les pertes financières sont immenses», «il est trop tôt pour donner des chiffres exacts», déclare la responsable du site, Magali Braff ce lundi dans les colonnes de La Dernière Heure

Là où quinze personnes étaient initialement prévues, «seules neuf travaillent actuellement» à l'Indoor Skydive. «Nous travaillons exclusivement sur réservation, il n'y a pas d'entrée libre», précise Magali Braff, ce qui «est un peu contraire à notre philosophie». Et si les visiteurs ne savent plus trop s'ils peuvent enlever le masque, «notre personnel le porte lui toute la journée et certains ont parfois des maux de tête en soirée». Bref, «la situation est très compliquée pour tout le monde, ce n'est pas vraiment ce qu'on avait espéré comme démarrage, mais on doit rester positif», conclut la responsable du site.


Initialement prévu pour Noël, l'Indoor Skydive de Sterpenich devrait ouvrir ses portes au public début février
La zone de Sterpenich s'oriente vers le loisir
Lentement mais sûrement, le parc d'activités économiques mixte situé à la frontière belgo-luxembourgeoise opère sa mue. Son emplacement stratégique le long de l'autoroute E411 explique cette faim de développement.

Le son de cloche est identique du côté du Funny Mountain voisin, un espace de 250 m2 dédié à l'escalade, inauguré le 16 juillet 2019. «Nous avons dû fermer nos portes le 13 mars, et ce n'est que le 2 juillet qu'on a enfin pu reprendre notre activité», relate le gérant, Stéphane Delatour. Actuellement, le site n'accueille plus que 20 personnes à la fois au lieu de 30, et le gérant parle d'«une baisse de 50%» du taux de fréquentation par rapport à l'an dernier. Sans pour autant qu'aucun membre du personnel n'ait dû être licencié, «mais nous avons dû mettre quelques personnes en chômage économique à certains moments», précise Stéphane Delatour.

Car si le Funny Mountain avait pu tabler sur l'effet de nouveauté en 2019, le climat anxiogène généré par le covid-19 est venu tout balayer en 2020. «Certains clients m'ont clairement dit que le virus leur faisait peur et qu'ils préféraient reporter leur visite», confirme Stéphane Delatour. D'autant que le port du masque est devenu obligatoire pour tout le monde, même lorsque l'on pratique l'escalade.


Un nouveau parc d'attraction aux portes du Luxembourg?
Propriétaire du Holiday Park en Allemagne et du Plopsaland sur la côte belge, le groupe Plopsa envisage de créer un parc de loisirs indoor dans la zone d'activité belge de Sterpenich.

Pour rappel, ces deux nouvelles attractions tendent à montrer le glissement de la zone d'activités de Sterpenich d'un rôle purement économique vers un espace plus «fun». «L'idée est en effet moins d'y développer du commerce au sens strict que des activités de loisirs», confirmait en décembre dernier Yves Demeuse, gestionnaire de projets auprès de l'intercommunale Idelux. 

Après l'arrivée du magasin de meubles suédois Ikea en 2005, le site de 8,23 hectares de Sterpenich avait accueilli en 2015 un magasin d'articles de sport Decathlon, qui est «une passerelle naturelle vers les activités de loisirs», ainsi qu'un restaurant McDonald's fin 2016.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'idée de créer des parkings le long de la E411 avance
L'association «Effet-Frontière» s'est positionnée en faveur de l'aménagement d'un P+R sur l'ancien site de la frontière à Sterpenich ou sur l'aire de Hondelange. Une initiative qui ambitionne de désengorger le centre-ville d'Arlon et l'autoroute vers le Luxembourg.
13.9. Belgique /Poste Frontiere  Sterpenich  Foto: Guy Jallay
La zone de Sterpenich s'oriente vers le loisir
Lentement mais sûrement, le parc d'activités économiques mixte situé à la frontière belgo-luxembourgeoise opère sa mue. Son emplacement stratégique le long de l'autoroute E411 explique cette faim de développement.
Initialement prévu pour Noël, l'Indoor Skydive de Sterpenich devrait ouvrir ses portes au public début février
Un «windtunnel» ouvrira à Sterpenich avant Noël
Voler de ses propres bras sans devoir sauter d'un avion. C'est l'expérience unique que la société belge LuxFly proposera «en décembre» à la frontière belgo-luxembourgeoise. Les travaux de l'Indoor Skydive vont démarrer à Sterpenich.
À Sterpenich, le parc d'activités devient fun
Vingt nouvelles entreprises se sont implantées l'an passé dans les parcs d'activités économiques d'Idelux en Luxembourg belge. A deux pas du Luxembourg, le parc de Sterpenich-Arlon s'oriente vers les loisirs.