Changer d'édition

Le corps décapité et démembré d'une femme retrouvé
Grande Région 19.09.2022
Près de la frontière luxembourgeoise

Le corps décapité et démembré d'une femme retrouvé

La police scientifique a également été appelée en vue du travail d'identification de la victime.
Près de la frontière luxembourgeoise

Le corps décapité et démembré d'une femme retrouvé

La police scientifique a également été appelée en vue du travail d'identification de la victime.
Photo: Shutterstock
Grande Région 19.09.2022
Près de la frontière luxembourgeoise

Le corps décapité et démembré d'une femme retrouvé

Simon MARTIN
Simon MARTIN
La macabre découverte a été faite par un adolescent dans un quartier de la ville de Mont-Saint-Martin. Un important dispositif policier est sur place.

Ce sont nos confrères de l'Essentiel qui ont révélé ce lundi cette sordide découverte faite dans la ville française de Mont-Saint-Martin, située à deux pas de Pétange, au Luxembourg. Le corps dénudé, démembré et décapité d'une jeune femme aurait en effet été découvert dans un local inoccupé situé non loin de la mairie. 

C'est vers 13h que le corps fut découvert. Très vite, les grands moyens ont été déployés sur place avec un important dispositif policier. La police scientifique a également été appelée en vue du travail d'identification de la victime. 

Le tronc de la victime, «une femme relativement jeune» selon le parquet, sera autopsié prochainement à l'institut médico-légal de Nancy. «C'est une affaire clairement criminelle», avait précisé plus tôt dans l'après-midi à l'AFP Catherine Galen, procureure de la République de Val-de-Briey, dont le parquet s'est dessaisi au profit de celui de Nancy.

Rappelons qu'il y a quelques jours, à une cinquantaine de kilomètres de Mont-Saint-Martin, dans la forêt de Moyeuvre-Grande, en Moselle, un cadavre sans tête avait également été découvert. Le cadavre était semble-t-il très abîmé, le décès remontant il y a plusieurs mois. Une autopsie avait été demandée. Les résultats de celle-ci ne sont pas encore connus, difficile donc de savoir s'il s'agit d'une mort violente ou non. Pour l'heure, aucune piste n’est écartée. 

La police judiciaire mène les investigations après la découverte du cadavre dans cette commune située à la frontière avec la Belgique et le Luxembourg. La mort de cet homme pourrait remonter à plusieurs mois selon Mme Galen dont le parquet est saisi de l'affaire. «Aucun lien en l'état» n'existe entre les deux affaires, a toutefois précisé M. Javet, procureur de la République adjoint.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Suite aux deux découvertes macabres faites ces derniers jours dans le Pays-Haut, les plus folles rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. La gendarmerie mosellane a démenti et parle de fausses informations.