Changer d'édition

Le 4x4 made in Moselle attendu pour l'été
Grande Région 1 29.09.2021
Automobile

Le 4x4 made in Moselle attendu pour l'été

En plus du 4X4, l'usine lorraine d'Hambach produira encore jusqu'en 2024 la Smart ForTwo électrique en tant que sous-traitant.
Automobile

Le 4x4 made in Moselle attendu pour l'été

En plus du 4X4, l'usine lorraine d'Hambach produira encore jusqu'en 2024 la Smart ForTwo électrique en tant que sous-traitant.
Grande Région 1 29.09.2021
Automobile

Le 4x4 made in Moselle attendu pour l'été

Le groupe britannique Ineos assure que, dès juillet 2022, le véhicule produit dans l'ancienne usine Smart de Moselle-Est sera distribué dans 200 points de vente.

(AFP) - Après le rachat rocambolesque du site lorrain de fabrication de la Smart, le groupe britannique Ineos avait connu quelques difficultés dans son lancement. Et en mai dernier déjà, il annonçait «des retards inévitables pris en 2020» qui l'empêcheraient de livrer son 4x4 début 2022, comme prévu initialement. Finalement, le Grenadier fera ses premiers tours de roues pour le deuxième semestre l'an prochain.


Employees work on the assembly line of the Smart ForTwo car at the Smart factory of Hambach, eastern France, on December 11, 2012. The third-generation Smart electric drive is scheduled to be launched in the U.S. and Europe by the second quarter of 2013 and Smart plans to mass produce the electric car with availability in 30 markets worldwide. 
AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
La reprise de l'usine Smart de Hambach sur les rails
Le groupe britannique Ineos, spécialisé dans la chimie, envisage de reprendre le centre de production du groupe allemand Daimler. Il voudrait y assembler son Grenadier, l'imposant 4x4 thermique conçu par sa branche automobile.

Le nouveau constructeur automobile a ainsi annoncé qu'il ouvrirait dès ce jeudi 30 septembre les réservations pour son gros tout-terrain, inspiré du Land Rover Defender, fabriqué en Moselle (avec une partie préparée en Autriche). 

Le modèle initial sera proposé en France autour de 60.000 euros, en version utilitaire à deux places.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Ineos compte ainsi vendre son Grenadier en ligne mais a aussi signé des accords de distribution en France ainsi qu'au Royaume-Uni, en Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, et au Moyen-Orient. Pour l'heure, le marché Benelux ne fait donc pas partie des options retenues. Mais «des partenariats sur les principaux marchés européens seront signés bientôt», souligne toutefois la société.

Le groupe va se baser sur le réseau de l'équipementier Bosch pour son service après-vente, mais pourrait également développer des liens avec BMW, qui a fourni le moteur du Grenadier. Le 4X4 sera à essence et diesel dans un premier temps mais Ineos réfléchit à une version plus «propre», possiblement à hydrogène grâce à un partenariat noué avec le sud-coréen Hyundai.

La totalité des véhicules seront produits dans l'usine Smart d'Hambach, rachetée par Ineos au groupe allemand Daimler, avec la préservation d'une majorité du millier d'emplois du site. 


Sur le même sujet

Quelle responsabilité a l'assistant à la conduite «Autopilot» du constructeur de voitures électriques dans onze accidents de la route? L'agence US de la sécurité routière va s'y pencher au travers d'une enquête.
                               Nvidia Tesla
En phase de test depuis deux ans sur les routes de la Grande Région, les voitures capables de circuler sans intervention humaine poursuivent leur apprentissage. Un processus dont tire profit le Luxembourg, qui se profile en laboratoire de la mobilité de demain.
Si, à compter de 2035, tous les véhicules neufs vendus au sein de l'UE ne devront plus fonctionner avec des moteurs thermiques, l'infrastructure permettant de faire circuler 30 millions de voitures 100% électriques est loin d'être en place. Au Luxembourg, comme ailleurs en Europe.
WI,Einweihung Ultra-Schnelladestation für Elektroautos.Francois Bausch,Claude Turmes,marc Reiffers,Creos,Elektromobilität.Kirchberg,Uni,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Des dizaines et des dizaines d'automobiles ont fini la semaine dernière, le capot dans l'eau et la boue. Mais pour les mécaniciens, la remise en état est quasiment impossible après une telle immersion.
Hochwasser nach Starkregen , Ettelbruck , Deichhalle , Parking Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le groupe britannique Ineos, spécialisé dans la chimie, envisage de reprendre le centre de production du groupe allemand Daimler. Il voudrait y assembler son Grenadier, l'imposant 4x4 thermique conçu par sa branche automobile.
Employees work on the assembly line of the Smart ForTwo car at the Smart factory of Hambach, eastern France, on December 11, 2012. The third-generation Smart electric drive is scheduled to be launched in the U.S. and Europe by the second quarter of 2013 and Smart plans to mass produce the electric car with availability in 30 markets worldwide. 
AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN