Changer d'édition

La Sarre critique les choix sanitaires du Grand-Duché
Grande Région 2 min. 06.01.2021

La Sarre critique les choix sanitaires du Grand-Duché

Tobias Hans s'inquiète d'une éventuelle propagation de la dernière mutation du virus au Luxembourg.

La Sarre critique les choix sanitaires du Grand-Duché

Tobias Hans s'inquiète d'une éventuelle propagation de la dernière mutation du virus au Luxembourg.
Oliver Dietze/dpa
Grande Région 2 min. 06.01.2021

La Sarre critique les choix sanitaires du Grand-Duché

Au lendemain de l'annonce par Xavier Bettel d'un allègement des restrictions liées à la pandémie, le ministre-président de la Sarre a vivement commenté la position luxembourgeoise, trop laxiste selon Tobias Hans.

(jm avec dpa/jwi) - Le ministre-président de la Sarre, Tobias Hans, est en colère. Mercredi, il a réagi à la levée des restrictions au Luxembourg annoncée par le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert. «Pour être honnête, je pense qu'il est irresponsable de se détendre lorsque les chiffres de l'incidence du virus sont si élevés», a déclaré Tobias Hans, interrogé par le Saarländischer Rundfunk


Medizinstudentin zieht den Impfstoff von Pfizer-BioNTech auf.
Le variant du covid-19 détecté au Luxembourg
Malgré les mesures prises par le gouvernement, la souche du virus venue du Royaume-Uni a été repérée sur le territoire, a confirmé samedi le gouvernement.

Le ministre-président de la Sarre a même taxé ces décisions de «véritable fardeau pour la Grande Région». Le politicien CDU estime que le gouvernement luxembourgeois devrait reconsidérer la question. Une éventuelle propagation de la dernière mutation du virus est au centre de ses préoccupations. Tobias Hans a donc pointé les «liens étroits entre le Luxembourg et la Grande-Bretagne, où la nouvelle mutation est endémique et entraîne les couvre-feux les plus sévères du moment».

Sa position ne fait pas l'unanimité de l'autre côté de la frontière. Ainsi, le chef du groupe de gauche au parlement de la Sarre, Oskar Lafontaine, a estimé qu'il était «peu judicieux» de la part de Tobias Hans de taxer le gouvernement luxembourgeois d'irresponsabilité. 


Holidaymakers on a motorbike (L) returning from Sardinia by ferry undergo a compulsory drive-through swab test on August 23, 2020 at the port of Civitavecchia, northwest of Rome, during the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Italy has recorded 1,071 new cases of coronavirus in the last 24 hours, breaking the symbolic barrier of 1,000 cases per day for the first time since May 12, according to an official report published on August 22, 2020. "61% (of these new cases) are linked to holiday returns," and more specifically 45% (97 cases) concern returns from the island of Sardinia, which had been spared by the first wave of the virus but where the comings and goings of careless tourists and revellers have contributed to the spread of the virus. (Photo by Vincenzo PINTO / AFP)
Pour 15 pays, le Grand-Duché demeure zone à risque
Alors que le Luxembourg n’est plus considéré comme un pays à risque pour l’Allemagne depuis le 19 août il demeure classé rouge par certains Etats. En cause le seuil trop élevé de nouvelles infections lors des 14 derniers jours fixé par les autorités étrangères.

La Sarre enregistre à ce jour 21.092 personnes positives au coronavirus et 506 décès liés au Covid-19. Un chiffre similaire à celui du Luxembourg (517 décès), mais dans un territoire comptant près de 30% d'habitants en plus. De quoi inquiéter les autorités voisines. Iront-elles jusqu'à imposer une quatorzaine à l'entrée du pays comme à l'été 2020? Cette mesure drastique avait été assouplie en octobre.

Pour rappel, Xavier Bettel a annoncé mardi la réouverture à partir du 11 janvier de l'ensemble des commerces, des salles de concerts et de cinéma et de la pratique sportive dans des conditions strictes. L'enseignement scolaire pourra, lui, reprendre en présentiel à partir du 11 janvier. Restaurants et cafés restant néanmoins fermés jusqu'à la fin du mois de janvier

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Crampons, baskets et maillots de bain de retour
Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre Xavier Bettel d'un relâchement des restrictions liées à la pandémie, le ministre des Sports Dan Kersch a précisé en commission parlementaire les mesures strictes établies pour la reprise du sport.
Les sports individuels ou pratiqués à deux pourront reprendre sans restrictions ou port de masque.
Janvier qui rit, janvier qui pleure
A compter du 11 janvier, les salles de spectacle rouvriront mais les restaurants resteront fermés jusqu'à la fin du mois. Ecoles et crèches reprennent du service dès lundi, mais pas les bars. Tous les commerces reprennent leur activité mais sous strictes conditions : ainsi va le déconfinement luxembourgeois.
Amassed chairs and tables on a terrace are secured behind a barrier tape during a new lockdown to fight the coronavirus Covid-19 epidemic, in Salzburg, Austria, on January 4, 2021. - Austria's government on January 4, 2021 effectively extended its third coronavirus lockdown, scrapping a proposal that would have allowed citizens to access some services if they took part in a mass-testing programme. The country's current lockdown is scheduled to run until January 24. (Photo by BARBARA GINDL / APA / AFP) / Austria OUT
Le gouvernement conforté dans sa gestion de la crise
Pour Xavier Bettel, ce n'est pas le moment «d'alléger, ni de renforcer» le dispositif sanitaire mis en place. Car si les contaminations sont en hausse «avec la reprise de la vie normale», la situation hospitalière n'est aujourd'hui «pas préoccupante».
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort