Changer d'édition

La Sarre assouplit ses mesures pour le Grand-Duché
Grande Région 30.09.2020

La Sarre assouplit ses mesures pour le Grand-Duché

Tobias Hans a annoncé des mesures moins contraignantes à l'égard des résidents luxembourgeois.

La Sarre assouplit ses mesures pour le Grand-Duché

Tobias Hans a annoncé des mesures moins contraignantes à l'égard des résidents luxembourgeois.
Photo: picture alliance/BeckerBredel
Grande Région 30.09.2020

La Sarre assouplit ses mesures pour le Grand-Duché

A partir de ce lundi 5 octobre, les résidents du Luxembourg pourront se rendre en Sarre sans la moindre restriction à condition de séjourner moins de 24 heures.

(ER avec rc) - L'annonce du ministre président de la Sarre est on ne peut plus claire. Mardi à l'issue du Conseil des ministres, Tobias Hans a précisé que «les déplacements des frontaliers vers la Sarre seraient maintenus» malgré la forte croissance de cas de covid-19 qui touchent l'Allemagne ces derniers temps. 

Concrètement, cela signifie que les habitants de la Grande Région - Luxembourgeois mais aussi Français et Belges - peuvent entrer sur le territoire sarrois et ce quelle que soit la raison du déplacement (professionnel, privé,...) malgré les conditions strictes imposées par les autorités allemandes. En d'autres termes, ces personnes n'ont plus à présenter un test covid négatif à la frontière allemande. Jusqu'à présent, cette exemption de quarantaine ne s'appliquait qu'aux frontaliers et aux étudiants.  

A noter encore que ce règlement est valable uniquement pour la Sarre. Des règles plus strictes s'appliquent toujours en Rhénanie-Palatinat. Les personnes qui désirent s'y rendre depuis le Luxembourg doivent présenter un test covid négatif datant de moins de 48 heures. Si elles ne peuvent présenter ce test valide, c'est une quarantaine qui les attend. 


Comme ici à Schengen, l'Allemagne a renforcé les contrôles des entrées sur son territoire.
De nouvelles restrictions pour se rendre en Allemagne
Les autorités fédérales allemandes ont décidé de reclasser le Luxembourg comme zone à risque. Une décision que ces dernières justifient par une hausse des infections ces derniers jours.

Pour rappel depuis vendredi, l'Allemagne considère à nouveau le Grand-Duché comme un pays à risque pour la transmission du coronavirus, raison pour laquelle le Luxembourg a été placé sur la liste rouge.  

Pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le Luxembourg se trouve dans la catégorie des pays ayant une «situation «préoccupante», mais avec «un risque moyen de propagation du virus». Une catégorie au sein de laquelle figurent des pays comme la Belgique ou la France.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Luxembourg renforce son assistance consulaire
Jean Asselborn (LSAP) a informé les députés sur les différentes mesures qui sont entrées en vigueur ces derniers jours avec la Belgique et l'Allemagne. Le ministre des Affaires étrangères regrette la complexité des dispositions à respecter par les voyageurs.
Politik, Grenze Luxembourg Deutschland Grevenmacher, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Ne pas punir le Luxembourg qui teste beaucoup»
Alors que le Grand-Duché se retrouve placé par l'Allemagne, pour la deuxième fois en quelques semaines, sur la liste des pays à risque, Malu Dreyer, la ministre-présidente de Rhénanie-Palatinat, monte au créneau. Et plaide pour une meilleure prise en compte des particularités.
Quelles mesures pour se rendre à l'étranger?
Pour limiter la propagation du covid-19, certains pays d'Europe imposent des conditions d'entrée sur leur territoire aux voyageurs en provenance du Grand-Duché. Tour d'horizon des consignes actuellement en vigueur.
Pas de contrôles aux frontières avec l'Allemagne
Tout résident luxembourgeois se rendant en Allemagne doit désormais être mis en quarantaine, mais la liberté de voyager est maintenue pour le moment. Cette annonce intervient trois jours après le placement en zone orange du pays par les autorités belges.
300.000 habitants attendus en province de Luxembourg
La verte province devrait être aussi peuplée qu'une ville comme Gand à l'horizon 2033. Une projection qui pourrait impacter positivement l'activité économique du Grand-Duché de plus en plus tributaire de ses travailleurs frontaliers.
arlon_3