Changer d'édition

La reprise de l'usine Smart de Hambach sur les rails
Grande Région 08.10.2020

La reprise de l'usine Smart de Hambach sur les rails

Le premier Grenadier 4x4 devrait sortir des chaînes début 2022.

La reprise de l'usine Smart de Hambach sur les rails

Le premier Grenadier 4x4 devrait sortir des chaînes début 2022.
Photo: Ineos
Grande Région 08.10.2020

La reprise de l'usine Smart de Hambach sur les rails

Le groupe britannique Ineos, spécialisé dans la chimie, envisage de reprendre le centre de production du groupe allemand Daimler. Il voudrait y assembler son Grenadier, l'imposant 4x4 thermique conçu par sa branche automobile.

(AFP) - Le dossier de l'avenir de l'usine Smart à Hambach «prend une bonne tournure», a estimé mercredi la ministre française déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, mais il faut «aller jusqu'au bout de la négociation». Le repreneur potentiel, le groupe britannique Ineos, est «sérieux», a indiqué la ministre sur LCI.

«C'est le repreneur qui aujourd'hui est le plus avancé dans les négociations, et nous avons fait un tour de potentiels autres repreneurs qui n'ont pas marqué un intérêt plus important que ça», a relevé Mme Pannier-Runacher. Mais la ministre a rappelé qu'il y a encore des conditions à remplir de la part du groupe automobile allemand Daimler, constructeur de la Smart, notamment la poursuite de la construction de ce véhicule jusqu'en 2024, au lieu de 2022, ce qui doit être «concrétisé dans les négociations».

Cela permettra de «sauver 1.300 emplois jusqu'en 2024» tandis que les 300 autres pourraient bénéficier de contrats de sous-traitance, a-t-elle expliqué. Ineos, un groupe de chimie, prévoit d'entrer dans le secteur automobile, en construisant à Hambach «un 4x4 de franchissement» et «pas le SUV de confort», a souligné la ministre. Le premier véhicule devrait sortir des chaînes début 2022, pour se substituer progressivement à la Smart. Bercy souhaite inciter Ineos à travailler aussi sur une version hydrogène de son 4x4.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La responsabilité de Daimler pour Smart pointée du doigt
Le constructeur allemand Daimler, qui se sépare de son usine Smart à Hambach, a une «responsabilité envers l'ensemble des personnes qui travaillent sur le site», considère la ministre déléguée à l'Industrie en visite sur place jeudi.
French Junior Industry Minister Agnes Pannier-Runacher speaks to journalists at the Smart factory in Hambach, eastern France, on July 30, 2020, after a meeting with unions concerning German car maker Daimler's intention to sell the site which employs up to 1,500 workers. - Pannier-Runacher said that "additional contracts" could be requested from German group Daimler which wants to sell its Smart production site in Hambach to ensure that all employees have work. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
«Donner un avenir durable à Hambach»
La ministre française déléguée à l'Industrie est attendue jeudi après-midi en Moselle, dans l'hexagone. Elle doit y rencontrer les organisations syndicales, et en apprendre plus sur les projets d'Ineos, seul repreneur à l'heure actuelle.
In dem Werk wird derzeit noch der Kleinwagen Smart gebaut, doch die Produktion soll nach China ausgelagert werden.
De la Smart au 4x4, en Moselle
A Hambach, le site de production de la mini-voiture signée Daimler est en vente depuis le 4 juillet. Mais déjà un constructeur a fait savoir son intérêt pour un éventuel rachat. Ineos serait prêt à y établir les ateliers pour son futur modèle "Grenadier"
VP 3481962, FRANKREICH, HAMBACH, 06.12.2012, 
Produktion Smart Fortwo Electric Drive
[JEGLICHE VERWENDUNG nur gegen HONORAR und BELEG. URHEBER/AGENTURVERMERK wird gemaess Paragraph 13 UrhG und unserer AGB ausdruecklich verlangt. Es gelten ausschliesslich unsere AGB. Tel: +49-(0)228-935650, www.vario-images.com]
La Smart mosellane sera produite en Chine
C'est un tournant majeur pour la Smart: elle va quitter son site de production historique de Hambach «entre 2022 et 2024» pour être fabriquée en Chine. Mais «tous les emplois seront pérennisés» sur le site mosellan, dit le PDG de Smart France.
«L'usine Smart à Hambach obtient un nouveau rôle dans le réseau de production international de Mercedes-Benz: nous y produirons dans le futur une voiture électrique compacte de Mercedes-Benz de la nouvelle marque EQ», explique un porte-parole du groupe.