Changer d'édition

La peste porcine à nouveau repérée en Belgique
Grande Région 2 min. 30.10.2019

La peste porcine à nouveau repérée en Belgique

Après pratiquement deux mois et demi d'accalmie, un nouveau cas de peste porcine africaine est apparu en Belgique

La peste porcine à nouveau repérée en Belgique

Après pratiquement deux mois et demi d'accalmie, un nouveau cas de peste porcine africaine est apparu en Belgique
Photo: Andreas Adam
Grande Région 2 min. 30.10.2019

La peste porcine à nouveau repérée en Belgique

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Un nouveau cas positif de maladie a été découvert le 21 octobre sur les restes d'un sanglier à proximité d'Arlon. Ce signalement n'aura pas d'incidence particulière sur les mesures de protection appliquées au Luxembourg, toujours inclus en zone déjà infectée.

Une carcasse de sanglier a été découverte le 21 octobre dernier dans le camp militaire de Lagland, près d'Arlon. Les analyses réalisées sur ces ossements ont permis de mettre en évidence un nouveau cas de peste porcine africaine (PPA), côté belge. Le premier signalement de ce genre depuis le 12 août dernier. «Cette nouvelle découverte ne change rien en ce qui concerne les mesures de gestion prises au Luxembourg», explique le Dr Félix Wildschutz, directeur de la Division de l'inspection vétérinaire.

Pour le spécialiste, «c'est une question de territorialité. Le cas a été détecté au cœur de la zone de 30.000 hectares de forêts déjà infectée, qui reste donc de facto la même.»


La peste porcine africaine aux portes du Luxembourg
Depuis la mi-septembre 2018 le virus de la peste porcine africaine qui menace les éleveurs porcins via les sangliers, fait des ravages en Belgique. Le Luxembourg prend des mesures à la frontière pour tenter d'éviter l'épidémie.

Le Dr Wildschutz ajoute que si, a contrario, «on venait à trouver un cas hors de cette zone de confinement, singulièrement à l'est de la route nationale qui descend sur Aubange, Athus et Pétange, cela impacterait alors directement le Grand-Duché. Mais ce n'est pas le cas.»

Ce nouveau cas de PPA aura néanmoins des conséquences sanitaires directes, mais uniquement en Belgique. «On peut considérer que le virus est éradiqué un an après que le dernier cadavre infecté a été découvert. Or, vu que le dernier cas datait du 12 août, ce nouveau signalement va prolonger le délai de vigilance accrue d'environ deux mois et demi, jusqu'à la fin octobre 2020 donc», précise Félix Wildschutz.


«Une vraie zone blanche d'ici la fin de l'été»
Le virus préoccupe Romain Schneider depuis le début de l'année. La peste porcine africaine reste d'actualité à la frontière belgo-luxembourgeoise où une deuxième clôture pourrait être érigée. Le point en six questions avec le ministre de l'Agriculture.

Bien sûr, et même si le virus n'a, à ce jour, pas franchi la frontièreles mesures de protection prises du côté grand-ducal restent d'actualité. A ce propos, le Dr Wildchutz confirme que le Grand-Duché maintient la clôture en place et la zone blanche établie. «Ce jeudi, et comme chaque semaine, je serai en téléconférence avec les autorités belges et j'en apprendrai davantage sur leur découverte.» 

Assoupie depuis plus de deux mois, la lutte contre la propagation de la PPA reste donc plus prégnante que jamais en province du Luxembourg, comme le confirme le spécialiste. «A partir du mois de novembre, les autorités belges vont mener une campagne très serrée de surveillance et de recherche actives afin de détecter d'éventuels nouveaux cadavres d'animaux, car ces dépouilles restent très infectieuses pour les autres animaux vivants. Le but est d'avoir localisé et éliminé toute trace de PPA d'ici la fin de l'année», conclut le Dr Wildschutz. 


Sur le même sujet

Les battues, «moyen efficace» pour contenir la peste porcine
La chasse en battue démarre ce samedi au Luxembourg. Le ministre de l'Agriculture appelle les chasseurs à continuer à réduire la population de sangliers sur tout le territoire et dans la zone blanche. Autre priorité: éviter une contamination des porcs domestiques.
La peste porcine africaine en déclin
Le dernier cas avéré de sanglier infesté par le virus a été enregistré le 12 août en Belgique. Au Luxembourg, toutes les analyses menées sur des carcasses indiquent que le virus n'a pas passé la frontière. Mais le danger n'est pas encore écarté pour autant.
La peste porcine africaine touche exclusivement les sangliers et les porcs mais le virus ne se transmet pas à l'homme.
La pression face à la peste porcine redescend
La crise de la peste porcine africaine, à laquelle le Grand-Duché tente toujours d'échapper, n'est pas passée. Mais l'épizootie est en net recul côté belge. Au Luxembourg, les 48 analyses de cet été étaient bonnes et deux pièges ont été installés.
Rund 100 Jäger und 50 Treiber waren im Einsatz.
Un sanglier va bloquer le trafic sur l'A1 ce soir
L'animal a élu domicile sur un échangeur entre l'autoroute et une bretelle d'accès depuis quelques jours. Mais sa présence est jugée indésirable par les Ponts & Chaussées qui craignent un accident. Aussi, ce jeudi, à partir de 22h, les voitures seront bloquées et la circulation déviée pour laisser un chasseur s'occuper de la bête.
«Une vraie zone blanche d'ici la fin de l'été»
Le virus préoccupe Romain Schneider depuis le début de l'année. La peste porcine africaine reste d'actualité à la frontière belgo-luxembourgeoise où une deuxième clôture pourrait être érigée. Le point en six questions avec le ministre de l'Agriculture.
La peste porcine africaine aux portes du Luxembourg
Depuis la mi-septembre 2018 le virus de la peste porcine africaine qui menace les éleveurs porcins via les sangliers, fait des ravages en Belgique. Le Luxembourg prend des mesures à la frontière pour tenter d'éviter l'épidémie.
Pas de trace de peste porcine après les battues
L’analyse du Laboratoire de médecine vétérinaire sur les neuf dépouilles de sangliers abattus est rassurante. Afin d'accentuer le dépeuplement des bêtes potentiellement atteintes de peste porcine, les tirs de nuit sont autorisés, dans la zone blanche.
Deux jours de battues pour éradiquer tous les sangliers
Ces jeudi et vendredi près de 100 fusils et 50 traqueurs seront mobilisés pour tirer sur tous les sangliers qui se trouveront dans la zone blanche au sud-ouest du Luxembourg. Un dépeuplement pour éviter la peste porcine africaine qui tombe au mauvais moment.