Changer d'édition

La Moselle assouplit le port du masque
Grande Région 19.05.2021

La Moselle assouplit le port du masque

Sept petites communes ne sont pas concernées par la mesure, puisqu'elles sont entourées de villes de plus de 2.500 habitants.

La Moselle assouplit le port du masque

Sept petites communes ne sont pas concernées par la mesure, puisqu'elles sont entourées de villes de plus de 2.500 habitants.
Photo: AFP
Grande Région 19.05.2021

La Moselle assouplit le port du masque

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
A compter de ce mercredi, les Mosellans vivant dans une commune de moins de 2.500 habitants n'auront plus à porter le masque. Une décision que le préfet du département a justifiée par «une amélioration nette» de la situation sanitaire.

Alors que la France amorce ce mercredi la deuxième phase de son déconfinement, le préfet de la Moselle a décidé d'accorder un peu plus de liberté à ses administrés. Lors d'une conférence de presse mardi soir, Laurent Touvet a ainsi annoncé que le port du masque ne serait plus obligatoire dans les communes de moins de 2.500 habitants. Ceux-ci devront simplement le porter sur les marchés ouverts et lors des rassemblements sur la voie publique.

«L’amélioration est nette et offre des perspectives encourageantes», justifiait le représentant de l'Etat, en précisant que le taux d'incidence «a été divisé par trois» en l'espace d'un mois. La Moselle enregistre en effet un taux d'incidence de 90 cas pour 100.000 habitants contre 300 le 20 avril. 

Une amélioration confirmée par le nombre de personnes hospitalisées dans le département en raison du covid, qui a diminué de 40% en quatre semaines. 63 patients se trouvent en soins intensifs, soit moitié moins qu'au 20 avril.

A noter que la mesure ne s'applique pas dans sept communes rurales du département, à savoir Illange, Ranguevaux, Richemont, Moyeuvre-Petite, Pierrevillers, Rosebruck, et Willerwald. Ces localités sont entourées de communes de plus de 2.500 habitants : le préfet a préféré y «limiter les risques de contagion».

Pour le moment, la préfecture voisine de Meurthe-et-Moselle n'a pas fait d'annonce similaire. Le département compte 274 personnes hospitalisées en raison du covid, dont 79 en soins intensifs. Le taux d'incidence y atteint les 118 cas pour 100.000 habitants.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré un nombre de nouvelles contaminations élevé, le préfet de la Moselle notait en début de semaine «une nette amélioration» de la situation sanitaire. Pour contrer l'épidémie, les professionnels de santé misent sur la vaccination.
Alors que le gouvernement français envisage de nouvelles contraintes au-delà des seize départements reconfinés samedi, la dégradation des indicateurs de l’épidémie fait peser une nouvelle épée de Damoclès sur la Moselle et Meurthe-et-Moselle.
(FILES) In this file photo taken on March 11, 2021 a sign reading 'Corona - message to all...' is seen behind the closed shutter of a shop in Berlin. - Germany is poised to tighten a partial lockdown into April to halt an exponential spread of the coronavirus driven by variants. Europe's biggest economy had progressively began easing restrictions, first reopening schools in late February, before allowing some shops to resume business in March. But hopes for indoor dining, cultural and leisure facilities to follow suit will now have to be delayed, as a third wave of the virus has sent infections numbers rising again. (Photo by Tobias Schwarz / AFP)