Changer d'édition

La ministre de la Santé demande de remettre le masque
Grande Région 2 min. 28.06.2022
Transports en commun en France

La ministre de la Santé demande de remettre le masque

La ministre de la Santé Brigitte Bourguignon recommande de remettre le masque dans les transports en commun en France.
Transports en commun en France

La ministre de la Santé demande de remettre le masque

La ministre de la Santé Brigitte Bourguignon recommande de remettre le masque dans les transports en commun en France.
Photo d'archives : Lex Kleren
Grande Région 2 min. 28.06.2022
Transports en commun en France

La ministre de la Santé demande de remettre le masque

La ministre française de la Santé, Brigitte Bourguignon, a fait cette recommandation lundi, tandis que ce mardi la Première ministre Elisabeth Borne réunit les préfets et directeurs d'agences régionales de santé pour évoquer la situation sanitaire.

(pam avec AFP) - La ministre de la Santé Brigitte Bourguignon «demande aux Français de remettre le masque dans les transports», par civisme, face à la remontée des cas de Covid 19, a-t-elle plaidé lundi. Cette recommandation concerne donc les usagers du TER entre Metz et Luxembourg, les trains de cette ligne étant quotidiennement bondés.


Voici ce qu'il faut faire en cas de test positif au covid-19
Depuis le début du mois de juin, on assiste à une recrudescence des nouvelles infections au coronavirus. Mais que faire si un test confirme une contamination ? Voici une piqûre de rappel.

La ministre a évoqué le «devoir citoyen», consistant à «se protéger soi-même, face à un variant très transmissible», mais aussi à «protéger les autres et notamment les plus fragiles» dans les endroits confinés. Le tout sans «aller jusqu'à l'obligation» du port du masque. Elle a aussi réitéré son appel à un nouveau rappel de vaccination, avec la quatrième dose pour certaines catégories de la population, comme les plus de 60 ans et les personnes immunodéprimées.

La Première ministre réunit les préfets et l'ARS ce mardi

La France, comme les pays européens, est confrontée à un regain de contaminations, notamment avec le variant BA.5. Brigitte Bourguignon, qui devrait prochainement quitter son poste de ministre puisqu'elle a été battue aux dernières élections législatives, en avait déjà appelé jeudi dernier à la «responsabilité citoyenne » pour faire face à cette nouvelle vague.

D'ailleurs, la Première ministre Elisabeth Borne réunit ce mardi mardi 28 juin les préfets et directeurs d'ARS (agences régionales de santé) par visioconférence pour évoquer la situation épidémique du Covid-19, marquée par une reprise des cas de contamination, a-t-on appris lundi soir auprès de son entourage. La réunion, qui débutera à 15h, doit permettre d'émettre une série de recommandations pour les prochaines semaines, précise l'entourage de la Première ministre.

Restriction levée il y a moins d'un mois au Luxembourg

L'obligation du port du masque dans les transports en France (métros, bus, trains, avions et taxis) avait été levée le 16 mai dernier en raison de la diminution du nombre de contaminations et d'hospitalisations. Néanmoins, Olivier Véran, qui était encore ministre de la Santé avant d'être remplacé par Brigitte Bourguignon, recommandait alors à «toutes les personnes qui s'estiment menacées par le virus», notamment les personnes âgées ou fragiles, de continuer à porter le masque en présence d'une foule.


A health worker wearing PPE (Personal protective equipment) processes a quick test for the coronavirus (Covid-19) at a test centre in Herrsching, southern Germany, on July 5, 2021, amid the pandemic. (Photo by Christof STACHE / AFP)
Les chiffres de l'épidémie s'emballent au Luxembourg
Au cours de la semaine écoulée, deux nouveaux décès en lien avec une infection au covid-19 sont à déplorer.

Toujours en France, le masque est exigé dans les établissements de santé et médico-sociaux, pour les personnels, les patients et les visiteurs. C'est également le cas au Luxembourg. Au Grand-Duché, le masque n'est plus obligatoire dans les transports publics depuis le mardi 14 juin. Un retour en arrière n'est, pour l'heure, pas évoqué.


Sur le même sujet

Il est désormais acté que l'on se dirige enfin vers un retour à la normalité. Retour sur les annonces tant attendues et confirmées par Xavier Bettel et Paulette Lenert.
Politik, PK Paulette Lenert, Xavier Bettel, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Seuls les transports longue distance seront soumis à un contrôle des tests PCR ou des certificats de vaccination, a indiqué ce mardi le ministre français des Transports. Les travailleurs frontaliers n'auront donc pas à prouver quotidiennement leur bon état de santé en prenant le train.
Thionville, Diedenhofen, Gare, Bahnhof, SNCF, TER, Zug, Train,  Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Exigé depuis neuf mois dans les transports en commun, certains usagers négligent encore le port du masque. Les verbalisations se multiplient notamment auprès des passagers montant dans le train, indique le ministre de la Mobilité.
80 personnes ont été verbalisées durant l'opération de contrôle.
Emmanuel Macron envisageait de rendre l'obligation de la protection buccale obligatoire dans les lieux "clos" dès le 1er août, son nouveau Premier ministre vient d'avancer de deux semaines cette nouvelle mesure visant à freiner la reprise de covid-19.
A security agent surveys via a temperature camera the temperature of travelers arriving at the Napoleon Bonaparte airport in Ajaccio on July 14, 2020, as people start visiting the French Mediterranean island of Corsica following the lifting of nationwide lock down measure in mid-March to curb the spread of the novel coronavirus, COVID-19. (Photo by Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP)
Si le ministère de la Santé organise des distributions de masques auprès des professionnels de santé pour éviter la propagation du covid-19, les bourgmestres peuvent prendre pareille initiative pour leurs habitants.