Changer d'édition

La menace d'un reconfinement plane sur la Lorraine
Grande Région 24.03.2021

La menace d'un reconfinement plane sur la Lorraine

Nurses take care of a Covid-19 patient in the Covid-19 intensive care unit of the university hospital (Universitaetsklinikum) in Essen, western Germany, on March 22, 2021, amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)

La menace d'un reconfinement plane sur la Lorraine

Nurses take care of a Covid-19 patient in the Covid-19 intensive care unit of the university hospital (Universitaetsklinikum) in Essen, western Germany, on March 22, 2021, amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
AFP
Grande Région 24.03.2021

La menace d'un reconfinement plane sur la Lorraine

Alors que le gouvernement français envisage de nouvelles contraintes au-delà des seize départements reconfinés samedi, la dégradation des indicateurs de l’épidémie fait peser une nouvelle épée de Damoclès sur la Moselle et Meurthe-et-Moselle.

(ASdN) - Circulation du virus, hospitalisations ou encore taux de positivité... Ces derniers jours, les indicateurs de l’épidémie virent au rouge écarlate en Moselle et Meurthe-et-Moselle. Autant d'éléments qui font craindre la mise en place de nouvelles mesures sanitaires aux habitants des deux départements aux portes du Luxembourg.


Pour ce week-end de retours de vacances, la tolérance sera néanmoins de rigueur.
La France repousse son couvre-feu
L'interdiction de sortie sur le territoire sera décalée d’une heure pour tenir compte du prochain passage à l'heure d’été, a annoncé Jean Castex jeudi soir.

S'ils ont jusque-là échappé à un reconfinement, la menace se fait en effet de plus en plus pressante. En déplacement à Valenciennes, le président Emmanuel Macron a en effet évoqué mardi la possibilité d’un élargissement des mesures renforcées à de nouveaux départements en situation d’alerte au-delà des seize départements concernés depuis samedi

Malgré des dispositions mises en place au début du mois, la situation épidémique se dégrade côté lorrain. Selon les derniers chiffres de l'agence régionale de santé (ARS), le taux d'incidence serait de 277,5 en Meurthe-et-Moselle et de 295 en Moselle. En d'autres termes, bien loin du seuil d'alerte initial de 250 cas pour 100.000 habitants fixé par les autorités françaises. 

Du côté des hôpitaux, la situation reste également tendue. Au total, en Meurthe-et-Moselle, 374 patients sont hospitalisés - dont 83 en soins intensifs. En Moselle, ils sont 582 à occuper des lits - dont une centaine en réanimation - en raison du covid-19.

En fin de semaine dernière, l’Élysée se refusait néanmoins à fixer un seuil «mécanique», préférant regarder la conjonction de plusieurs éléments. A savoir, du taux d’incidence, de la saturation des réanimations et les capacités particulières de chaque territoire. Le sort des résidents lorrains sera donc scellé ce mercredi en conseil de défense. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La France repousse son couvre-feu
L'interdiction de sortie sur le territoire sera décalée d’une heure pour tenir compte du prochain passage à l'heure d’été, a annoncé Jean Castex jeudi soir.
Pour ce week-end de retours de vacances, la tolérance sera néanmoins de rigueur.
De nouvelles mesures anti-covid côté lorrain
Si les habitants de Meurthe-et-Moselle et de Moselle échappent à un confinement le week-end, le Premier ministre français a néanmoins annoncé la mise en place de restrictions supplémentaires dans le cadre de la lutte contre le virus.
French Prime Minister Jean Castex gestures as he speaks during a press conference before the signature of a protocol related to CRTE-contracts for stimulus and ecological transition, in Nantes, western France on February 26, 2021. (Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)
La Moselle ouvre des centres éphémères de vaccination
Face à une épidémie covid qui peine à décroitre, le département frontalier a décidé d'ajouter plus de sites de vaccination sur son territoire. Un effort rendu possible par l'arrivée de 30.000 doses de sérum supplémentaires sur les deux prochaines semaines.
Stored AstraZeneca vaccines are seen at the Region Hovedstaden's vaccine center in Bella Center in Copenhagen on February 11, 2021, amid the ongoing coronavirus Covid-19 pandemic. (Photo by Liselotte Sabroe / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
Le Grand Est passe au rouge
La région connaît une nouvelle hausse des cas de covid-19. Selon les chiffres publiés jeudi par l'Agence régionale de santé, le taux d'incidence moyen a atteint 53,8 infections pour 100.000 habitants la semaine dernière.
A youth wearing a protective face mask passes by a sign asking to wear a mask in Rennes, western France, on September 7, 2020. (Photo by Damien MEYER / AFP)