Changer d'édition

La Maison du Luxembourg en version messine
Grande Région 2 min. 31.05.2021

La Maison du Luxembourg en version messine

Après avoir travaillé au Grand-Duché, Anne Mangeot s'est désormais mise au service de celles et ceux qui y sont employés ou veulent l'être.

La Maison du Luxembourg en version messine

Après avoir travaillé au Grand-Duché, Anne Mangeot s'est désormais mise au service de celles et ceux qui y sont employés ou veulent l'être.
Photo : DR
Grande Région 2 min. 31.05.2021

La Maison du Luxembourg en version messine

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les quelque 10.000 frontaliers de Metz et son agglomération disposent désormais d'un point d'information en gare. Une structure qui ne demande déjà qu'à grandir.

A son arrivée à la mairie de Metz, François Grosdidier en avait annoncé la création, c'est désormais chose faite. Quinze ans après Thionville, la capitale de la Moselle dispose à son tour d'une Maison du Luxembourg. La structure a ouvert ses portes en gare de Metz, dans les bureaux de la nouvelle «mairie de quartier. A sa tête Anne Mangeot, chargée de mission travailleurs frontaliers pour Metz Métropole, mais surtout «ancienne frontalière qui a passé une quinzaine d'années au Grand-Duché». Voilà qui va aider.


Wort.fr, Ville de Metz, Maire de Metz Francois GrosDidier 
Moselle, Lorraine, Frontaliers, Rue de Clers, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Metz tend l'oreille aux frontaliers
La capitale de la Moselle lance une vaste enquête auprès de ses habitants et ceux de la métropole messine qui travaillent au Luxembourg. Objectif : connaître leurs besoins pour mieux y répondre.

Car tel est bien le rôle de cette structure : informer, guider, assister celles et ceux qui travaillent ou veulent travailler au Luxembourg. «Actuellement, sur Metz, Montigny, Woippy, Marly et alentours, on estime à environ 10.000 habitants le nombre de salariés qui sont employés de l'autre côté de la frontière. Et il ne s'agit pas forcément d'une population dont les origines sont lorraines et qui a l'habitude des spécificités luxembourgeoises», analyse Anne Mangeot. 

Pour bien expliquer les différences, résoudre des problèmes, de cette partie de plus en plus importante en nombre de la population locale, il fallait donc un point d'information général.

Horaires à adapter

Les besoins, Metz Métropole les connait. Une enquête a été menée ces derniers mois justement pour sonder les attentes des frontaliers. Rien que du classique en fait : fiscalité, allocations familiales, retraite étant les principaux sujets demandant des éclaircissements. Le quatrième sujet étant la mobilité... «Un millier de personnes ont répondu au sondage que nous avions lancé. Et l'on s'est aperçu que même les frontaliers actifs au Luxembourg depuis des années avaient encore besoin d'explications sur certains points. On va donc essayer de les éclairer au mieux.»


Le français domine les offres d'emploi
En étudiant les annonces publiées dans le Luxemburger Wort, Fernand Fehler et Isabelle Pigeron-Piroth notent que la langue de Molière reste dominante sur le marché du travail. Cependant, la connaissance du luxembourgeois est de plus en plus prisée.

Pour le lancement, les horaires d'ouverture sont - euphémisme - plutôt restreints. Et sans doute faudra-t-il mieux les adapter aux mouvements pendulaires des frontaliers. Mais «c'est un premier pas» assure Anne Mangeot. En effet, les élus de la Métropole ambitionnent de «déployer ce service dans toutes les mairies de quartier de Metz et celles des environs qui le souhaiteront».

En attendant, les services de la Maison du Luxembourg messine sont accessibles, sur rendez-vous («afin de ne pas créer d'attente ») les lundis et vendredis (10h-18h), le jeudi (14h-18h). «La gare est un point central pour ces salariés, cela faisait donc sens d'ouvrir ici. Par exemple, ils peuvent venir récupérer un certificat de résidence E401 et se renseigner en même temps». 

  • Contact : maisonduluxembourg@metzmetropole.fr

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la crise de l'immobilier au Grand-Duché, de plus en plus de citoyens s'installent de l'autre côté de la frontière. Mais cette migration engendre à son tour une hausse des prix de l'autre côté de la Moselle.
Quebec  - situation et les inquietudes des demenageurs- demenagement a prix modique lors d un demenagement a Beauport - 24/03/2020 - le 24 mars 2020 - Photo Le Soleil  Erick Labbe
Le club mosellan vient de présenter son nouveau logo. Grenat, croix de Lorraine : rien ne manque. A une exception près : le Graoully ne guidera plus les joueurs du stade Saint-Symphorien.
Le géant de l'e-commerce vient de confirmer son implantation à Metz. Un investissement de près de 300 millions pour mettre en service ce huitième entrepôt français qui pourrait entraîner près de 1.000 embauches. Mais il n'y a pas que des vivats après cette annonce.
(FILES) In this file photo taken on February 02, 2021, an Amazon delivery driver carries boxes into a van outside of a distribution facility in Hawthorne, California. - A week of blockbuster earnings reports from Big Tech culminates Thursday with Amazon revealing profits from pandemic-revved online shopping and growing reliance on internet-hosted services. The e-commerce colossus is among the internet giants whose businesses thrived as precautions against Covid-19 led people around the world to go online for work, school, shopping and socializing. (Photo by Patrick T. FALLON / AFP)
François Grosdidier vient d'être mis en examen pour prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics. Les faits reprochés remontent à une dizaine d'années quand l'élu dirigeait encore la commune de Woippy.
Metz, Bürgermeister, François Grosdidier, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les frontaliers sont toujours de plus en plus nombreux au Luxembourg: en janvier 2018, ils étaient 187.800 à passer la frontière, et parmi eux plus de la moitié résident principalement en Lorraine. Depuis quand le Luxembourg est-il l'eldorado des frontaliers français? D'où viennent-ils? Où travaillent-ils?