Changer d'édition

La Lorraine et la Wallonie à l'heure de la rentrée
Grande Région 3 min. 02.09.2019

La Lorraine et la Wallonie à l'heure de la rentrée

900.000 élèves wallons et bruxellois francophones et près de 400.000 Lorrains ont pris le chemin de l'école ce lundi

La Lorraine et la Wallonie à l'heure de la rentrée

900.000 élèves wallons et bruxellois francophones et près de 400.000 Lorrains ont pris le chemin de l'école ce lundi
Photo: AFP
Grande Région 3 min. 02.09.2019

La Lorraine et la Wallonie à l'heure de la rentrée

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
La cloche de l'école a résonné lundi matin pour 900.o00 élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles et près de 400.000 autres en Lorraine. Les petits Luxembourgeois, eux, ne retrouveront leurs classes que dans deux semaines.

Vides depuis deux mois, les cours d'école wallonnes, bruxelloises et lorraines ont à nouveau bourdonné comme des ruches ce lundi matin. Rires, bavardages, bises, pleurs et retrouvailles étaient au menu de 900.000 élèves de l'enseignement maternel et primaire en Fédération Wallonie-Bruxelles et 398.150 jeunes Lorrains dans l'Académie de Nancy-Metz.

Du côté belge francophone, cette rentrée scolaire 2019 concerne aussi 125.000 enseignants. Elle intervient dans un contexte politique incertain, vu que le nouveau gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles n'est pas encore installé. 

Le «Pacte d’excellence» est appliqué  

Cette année, selon les chiffres donnés mardi par la Commission inter-réseaux des inscriptions, 481 élèves entrant en première année secondaire, dont 71% pour la seule Région bruxelloise, n'ont pas encore trouvé d'école pour les accueillir, en fonction de la procédure d'inscription fixée par le «Décret inscription».

Adopté en 2010, il est destiné à réguler les inscriptions entre les établissements scolaires en première année commune de l’enseignement secondaire et à assurer à toutes les familles l’égalité d’accès à l’ensemble des établissements.

Une image classique ce lundi matin dans les cours d'école wallonnes et lorraines. Au Luxembourg, il faudra encore attendre.
Une image classique ce lundi matin dans les cours d'école wallonnes et lorraines. Au Luxembourg, il faudra encore attendre.
Photo: AFP

Pour rappel, et malgré l'opposition du Mouvement Réformateur, le «Pacte d’excellence», qui promeut un accompagnement plus personnalisé des élèves, est bien d'application pour la première fois.


«Mégaréforme» de l'école francophone belge
Une nouvelle philosophie et de nouveaux cours sous-tendent la réforme de l’enseignement qui prendra ses premiers effets en 2020.

Il prévoit une diminution d’au moins 50% du redoublement d’ici 2030 pour les élèves de 5 à 14 ans. Enfin, autre nouveauté cette année, 170 logopèdes ont été engagés en renfort dans l'enseignement maternel.

11.000 élèves en moins dans l'Académie de Nancy-Metz

Dans l'Académie de Nancy-Metz, une baisse de 11.554 élèves a été constatée par rapport à la rentrée 2018, en lien notamment avec le recul démographique enregistré en Lorraine. Selon les données officielles, le secteur public conserve la préférence des parents, puisque près de neuf élèves sur dix de l'académie ont fait leur rentrée dans des établissements sans frais d'inscription.

Si le nombre d'élèves est en baisse, par contre le budget alloué à l'académie de Nancy-Metz observe une légère hausse de 0,8% par rapport à l'année dernière. Il s'établit à 2,4 millions d'euros en 2019.

Du côté du personnel enseignant, le décompte officiel fait état de 30.277 instituteurs/professeurs, répartis dans 2.551 établissements. Cela correspond à une infime diminution de 0,4% du corps enseignant.


 Les élèves actuellement en classe de 3e seront les premiers à passer le bac nouvelle formule en 2021.
En France: Bac nouvelle formule: le gouvernement lève le voile
Quatre épreuves écrites et un grand oral: tel est le visage du nouveau baccalauréat que présente mercredi le ministre de l'Education. Cette refonte s'accompagnera vraisemblablement de changements au lycée mais Jean-Michel Blanquer concentrera d'abord ses efforts sur cet examen bicentenaire.

Au Luxembourg, la grande rentrée est programmée au lundi 16 septembre, à l'exception des 2.500 élèves du Lycée Vauban, qui reprennent le chemin des classes mercredi. Il s'agit en effet de la seule implantation grand-ducale à se calquer sur le système français.


Sur le même sujet

La Belgique manquera d'enseignants à la rentrée
C'est surtout du côté des instituteurs que le pays peine à recruter. Mais il manque également nombre de professeurs de langues, français et sciences pour assurer les cours. Au Grand-Duché, le recrutement des enseignants a été élargi pour éviter ce genre de situation.
Le Luxembourg a fait le choix d'élargir les modalités de recrutement pour étoffer ses effectifs d'enseignants.
En France: Bac nouvelle formule: le gouvernement lève le voile
Quatre épreuves écrites et un grand oral: tel est le visage du nouveau baccalauréat que présente mercredi le ministre de l'Education. Cette refonte s'accompagnera vraisemblablement de changements au lycée mais Jean-Michel Blanquer concentrera d'abord ses efforts sur cet examen bicentenaire.
 Les élèves actuellement en classe de 3e seront les premiers à passer le bac nouvelle formule en 2021.