Changer d'édition

La Belgique reconfine partiellement
Grande Région 4 min. 22.12.2021
Lutte anti-covid

La Belgique reconfine partiellement

Malgré l'annonce de restrictions supplémentaires, le Premier ministre s'est toutefois voulu positif, évoquant un Noël 2021 «où l'on peut se voir».
Lutte anti-covid

La Belgique reconfine partiellement

Malgré l'annonce de restrictions supplémentaires, le Premier ministre s'est toutefois voulu positif, évoquant un Noël 2021 «où l'on peut se voir».
Photo : AFP
Grande Région 4 min. 22.12.2021
Lutte anti-covid

La Belgique reconfine partiellement

Max HELLEFF
Max HELLEFF
Plusieurs secteurs doivent refermer leurs portes afin de contrer l'arrivée du variant Omicron.

De notre correspondant Max HELLEFF (Bruxelles) - Dès dimanche, les salles de concert, théâtres, cinémas, les activités récréatives et autres parcs d'attractions en intérieur devront de nouveau fermer. Les événements de masse en intérieur – dont les marchés de Noël - sont annulés. Les compétitions sportives et les entraînements en salle et en extérieur pourront bien avoir lieu, mais sans public. Quant au shopping, il se fera à deux adultes au maximum (enfants mineurs du ménage non compris). Les mesures anti-covid précédentes sont confirmées.


Licensed Vocational Nurse Eloisa Flores prepares a dose of Johnson & Johnson's Covid-19 vaccine at a vaccination clinic in Los Angeles, California on December 15, 2021. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
La Belgique accélère sa campagne booster
La mesure est présentée par les autorités comme particulièrement efficace face à l’arrivée du variant Omicron. Dans le même temps, le pays valide 43 millions d'euros d'aides pour les professionnels des soins.

Telles sont les principales décisions prises mercredi par un Comité de concertation placé sous le signe de la menace Omicron. C'est un nouveau coup dur pour les secteurs concernés qui enragent et réclament des aides financières, même s'il faut se réjouir du fait que le nouveau train de mesures n'atteigne pas cette fois l'horeca, les cultes, les voyages et les contacts sociaux. La «bulle sociale» n'est pas rétablie pour les fêtes de fin d'année - mais les autotests préalables aux réunions sont vivement conseillés. Les mariages et les funérailles peuvent toujours avoir lieu. Les piscines restent ouvertes. Les écoles reprendront les cours le lundi 10 janvier, avec port du masque obligatoire dès 6 ans et, pour les élèves du secondaire, un enseignement hybride mêlant distanciel et présentiel.

Ce Comité de concertation était attendu dans un calme relatif. La décision du gouvernement Rutte de reconfiner les Pays-Bas n'a visiblement interféré qu'à la marge sur le nouveau calendrier sanitaire fixé par la Belgique. Il est vrai que de bonnes nouvelles sont venues ces derniers jours des centres de testing et des hôpitaux. Contaminations, hospitalisations et admissions en soins intensifs sont à la baisse.

Mais la perspective de voir le variant Omicron supplanter le Delta a refroidi les plus enthousiastes. «Il est plus contagieux que le variant Delta. Il a déjà contaminé 30% des personnes actuellement testées», a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo en disant suivre son évolution de près. «L'objectif est de ralentir la progression de ce variant et d'être sûr de pouvoir rouvrir les écoles après les vacances de Noël, d'éviter que les hôpitaux soient saturés». Le libéral flamand a mis une fois encore l'accent sur la vaccination, ajoutant que 8 personnes sur dix chez les plus de 65 ans ont déjà reçu la troisième dose. La situation sera réévaluée à la mi-janvier.

Un message positif

Le Premier ministre s'est toutefois voulu positif, évoquant un Noël 2021 «où l'on peut se voir» contrairement au Noël précédent, lorsque les restaurants étaient fermés et les contacts limités. 


Illustration Arbeiten von Zuhause aus, Telearbeit, Télétravail, Homeoffice, Coronavirus, Covid-19, Illustration: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Les frontaliers belges pourront télétravailler en 2022
La Belgique et le Luxembourg sont tombés d'accord pour prolonger leur accord fiscal sur le télétravail. Ce dernier devait prendre fin en décembre, il a été étendu jusqu'au 31 mars 2022.

La veille du Comité de concertation, les experts qui conseillent le gouvernement au sein du groupe «Gems» avaient recommandé comme à l'accoutumée de durcir les mesures afin  «de ralentir la réémergence rapide des cas et des hospitalisations au cours des prochaines semaines, et de faire baisser le niveau de saturation du système hospitalier». Il importe que les mesures «soient comprises et respectées sur une longue période, qu'elles soient logiques, cohérentes, basées autant que possible sur les preuves disponibles et communiquées à plusieurs reprises», notaient encore les experts dans leur rapport.

Ce document évoquait également la nécessité de supprimer les événements de masse en extérieur dès lors que les mesures en vigueur n'y sont pas respectées, de limiter les contacts sociaux durant les fêtes de fin d'année et de passer au télétravail complet. Comme on le voit, ces recommandations sont restées lettre morte, les responsables politiques demeurant en deçà de la ligne stricte défendue par les scientifiques.

Maintenir les écoles ouvertes

Une fois encore toutefois, la nécessité de maintenir les écoles ouvertes a guidé les autorités politiques comme les experts. Ces derniers ont demandé que les modalités de réouverture des établissements scolaires au lendemain des vacances de Noël soient mieux définies pour les maintenir ouverts «de manière stable et que l'hybridation ou la fermeture temporaire puisse être évitée au maximum».

Mercredi, une enquête interuniversitaire avait mis en exergue l'appui très relatif donné par la population aux mesures gouvernementales en cette quatrième vague pandémique. Seulement un quart des Belges sondés se disent prêts à restreindre à moins de cinq contacts leur entourage à l'occasion des fêtes. 40 % sont favorables à un autotest avant de prendre l'apéritif ce vendredi soir. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le reconfinement des Pays-Bas inquiète le royaume, en dépit de la récente amélioration de sa situation sanitaire. Le nouveau Comité de concertation, programmé mercredi 22 décembre, pourrait acter de nouvelles restrictions.
17.12.2021, Hessen, Gießen: Eine Labormitarbeiterin bereitet Proben im Bioscientia MVZ Labor Mittelhessen für einen PCR-Test vor. Mittels PCR-Corona-Test kann in einer Probe zuverlässig nachgewiesen werden, ob Erreger vorhanden sind. Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Pour ralentir la propagation de l'épidémie de covid, la Belgique a pris une série de nouvelles mesures restrictives. L'exécutif a notamment acté une fermeture anticipée des écoles maternelles et primaires, le 18 décembre.